A Jette : Politique sociale? Connaît pas !

J’ai, dès mon retour au Collège, mis l’accent sur l’absence de politique sociale et sur la façon scandaleuse dont étaient traités un certain nombre de parents en grande difficulté.  Certains de ceux-ci ont des dettes en matière de garderies ou de repas chauds, dettes qui n’ont jamais fait l’objet d’un suivi sérieux de la part du Collège.   En matière de garderies, certaines dettes remontent à 2005 !

Ce mardi, le Collège de Jette s’est distingué une fois de plus par son absence de sens social.  En effet, il a confié à des avocats, toujours les mêmes, des récupérations de frais pour des montants qui vont de 65 €, pour le moins élevé, à 195 € pour le plus élevé.

Le Service des Affaires Sociales avait démontré, dans une note qui date de 2007, que ce genre d’actions confiées à des avocats conduit des parents qui doivent 70 € à devoir payer, en bout de course, 870 € ! C’est d’autant plus scandaleux que la commune a laissé, pour certaines d’entre elles, trainer ces dettes pendant des années.

Mais bien sûr, à Jette, on préfère planter des arbres en veillant à ce que les insectes puissent butiner de l’un à l’autre, plutôt que d’organiser une véritable politique sociale.  On préfère acheter pour 80.000 € de fresques et confier 500 € à un curieux personnage pour que l’Echevin de la Culture ait, lui aussi, son bal annuel.   On pourrait multiplier les exemples à l’infini.

Certains fonctionnaires communaux sont totalement estomaqués par le fait que cette nouvelle Majorité CDH/LB/MR/ECOLO/GROEN/VLD/FDF a déjà établi le programme de l’ensemble des Festivités qu’elle organisera jusqu’en octobre 2012, date des élections communales ! Mais pour ce qui est d’avoir une réflexion sur l’importante paupérisation de notre commune dont le niveau de vie a diminué de 4,8 % en 3 ans, cela, bien sûr, on n’y pense pas !

Les Romains disaient «  Du pain et des jeux ». A jette, Hervé Doyen et ses amis dépensent l’argent des Jettois pour organiser des jeux, mais  ne pensent nullement au pain !

Tôt ou tard, les écrans de fumée finiront par se dissiper, et la réalité apparaîtra telle qu’elle est, nue et sordide, démontrant que cette Majorité n’envisage nullement l’intérêt des Jettois, mais vise uniquement à se maintenir, coûte que coûte, et dans les pires des conditions, au pouvoir.

merry_hermanus@yahoo.com
Share

Les commentaires sont fermés.