Les taux d’intérêts : Arme fatale des Ultra Libéraux

Dimanche, vous allez voter.  Les marchés financiers s’en foutent !

Hier matin, dans « Libération » paraissait une chronique d’Alain Duhamel. Vous le savez, Alain Duhamel c’est ce journaliste bon chic bon genre, superbement peigné, qui était à côté d’El Kabash lors des célèbres débats avec Marchais.  C’est le représentant de la Droite cultivée, intelligente, mais parfaitement arrimée aux « vraies valeurs », c’est-à-dire, l’argent.  Dans sa chronique, il met en évidence un élément qui m’apparaît essentiel, à savoir que quels que soient les résultats des élections, les Gouvernement en place devront, avant toute chose, tenir compte des taux d’intérêts !

Les Agences de notation, bien sûr américaines, ont acquis un droit de vie et de mort sur les droits sociaux qui, jusqu’ici, apparaissaient comme le cœur intouchable de nos Démocraties.  Qu’il suffise que l’une d’entre elles affirme que l’Espagne n’est plus AAA+, mais devient AAA (on a supprimé le +), et c’est l’augmentation brutale des taux d’intérêts grâce auxquels se financent nos Gouvernements.

L’Allemagne emprunte en payant 0,50 % d’intérêts de moins que la France, et, immédiatement, Sarkozy estime qu’il faut aller plus loin dans les coupes sombres qu’il veut faire dans les budgets sociaux.

Les pays se sont endettés pour soutenir les banques, et ce sont les banques qui, maintenant, détruisent nos acquis fondamentaux.

Pour le monde financier, c’est évidemment la « divine surprise », c’est la bombe thermonucléaire contre les acquis sociaux,  et les taux d’intérêts sont devenus l’Arme fatale contre les peuples !!!

Les Etats sont impuissants !  L’Europe est impuissante ! Tout le monde se couche devant le Veau d’Or.  Cela peut paraître abstrait, mais cette Arme fatale aura comme conséquences que les pensionnés verront leur pension diminuer de 10, 20 ou 30 % , que les soins de santé seront encore moins bien remboursés, que le nombre de chômeurs continuera à croître.  Bref, qu’on en reviendra à une situation sociale digne des heures sombres du 19ème siècle.  Nous avons vécu les 30 Glorieuses, nous allons vivre maintenant les 30 Honteuses !!!

Mais Nom de Dieu, que font les Socialistes ???

merry_hermanus@yahoo.com
Share

Les commentaires sont fermés.