Une Parodie de Démocratie! ou comment fonctionne le Collège de Jette.

Courrier adressé au Bourgmestre de Jette sur le Respect de l’article 26 bis de la Loi communale

« Monsieur le Bourgmestre,

Le nombre de points présentés hors P.V. s’accroît !

Hier, nous avons franchi une limite puisque pas moins de 23 points ont été présentés hors P.V., c’est-à-dire que les échevins ne sont pas en capacité d’examiner à leur propos quelque dossier que ce soit.

Les projets de décisions nous sont transmis sans autre forme de procès.

Ces procédés sont manifestement contraires à la forme et à l’esprit de l’article 26 de la Loi communale sur le rôle d’un Collège.

Ces pratiques, qui s’accélèrent et s’amplifient, démontrent une fois de plus le manque d’organisation et le manque de rigueur dans la gestion.

Hier, nous n’étions pas à  l’issue d’une période de congé, et rien ne justifiait un tel nombre de points présentés hors P.V.

Par ailleurs, je saisis l’occasion de la présente pour vous dire combien il est difficile d’examiner les dossiers, dans la mesure où ceux-ci sont accessibles dans la salle du Collège qui n’est ouverte qu’à 16 heures, le Collège se tenant à 16 h 30 !

Il est évident que pour les échevins de la Majorité, les choses sont plus simples dans la mesure où il est de notoriété publique qu’il y a un pré-Collège auquel d’ailleurs participent des conseillers communaux de votre Majorité.

Je peux comprendre que la situation créée par le changement de Majorité que vous avez souhaité rend le fonctionnement du Collège particulièrement difficile, mais transformer celui-ci en une parodie qui dure de sept à huit minutes, et, au maximum, dix minutes, me semble être, de fait, une violation de la Loi communale.

Je tenais à vous rendre attentif à ces faits et à vous demander solennellement de faire fonctionner l’Administration jettoise et le Collège de façon conforme à la volonté du Législateur.

Bien à vous, »

merry_hermanus@yahoo.com
Share

Les commentaires sont fermés.