Les caprices de l’échevin Leroy, le retour ! L’étrange fresque à 105.000 euros

Il m’apparaît important d’informer mes lecteurs du fait que le fameux dossier de la fresque, la légère frivolité de l’échevin Leroy, qui est passé, d’octobre 2009 à septembre 2010, de 15.000 à 105.000 euros n’a pas été soumis au visa de l’Inspecteur régional.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, l’arrivée du Bourgmestre Doyen à la tête de la commune de Jette a été concomitante à une explosion du déficit budgétaire cumulé qui a atteint, à son apogée, près de 25 millions d’euros !

A partir de 2004, la commune de Jette, menacée d’une faillite totale, a bien été contrainte d’accepter un plan d’accompagnement qui permet à la Tutelle d’injecter des millions d’euros pour maintenir notre commune à flot.

Evidemment, il y avait une contrepartie, c’est celle de la mise sous double Tutelle.

Jette est donc sous double Tutelle. D’une part, sous Tutelle normale, d’autre part, sous Tutelle renforcée par la présence permanente, dans notre commune, d’un Inspecteur régional qui est chargé de signer, ou de refuser de signer, toute nouvelle dépense.

Eh bien, le dossier concernant la fresque à 105.000 euros a été présenté en Collège sans la signature de l’Inspecteur régional !

Est-ce un hasard ?

Est-ce l’effet de ma dangereuse paranoïa qui me fait croire que cette omission est volontaire ?

C’est comme cela que ça se passe à Jette.

Jette, telle que nous ne l’aimons pas !

merry_hermanus@yahoo.com
Share

Les commentaires sont fermés.