Les victimes de la politique antisociale se multiplient

A nouveau, une famille se voit imposer le payement d’une somme ridicule pendant sept ans.

J’ai déjà évoqué ces familles qui, pendant quatorze ou douze ans, se voient imposer le versement de sommes mensuelles de 0,90 centimes ou 0,45 centimes.

Une autre se voit imposer le versement de 4,56 € par mois pendant sept ans.

Mais une interrogation m’assaille. Ce n’est qu’une simple interrogation, une de ces questions qui vous taraude l’esprit sans qu’on puisse dégager une réponse.

En effet, j’ai constaté qu’une famille s’était vue exonérer du payement de ses dettes. Elle porte un nom bien de chez nous.

Par contre, les autres familles qui se voient imposer le versement de sommes ridicules pendant plus de dix ans ou pendant sept ans, portent, elles, un nom qui sent bon le soleil mais qui, manifestement, on le sait, ne plaît pas partout.

Donc, l’une a été exonérée, mais les autres payent des sommes ridicules.

Quand on sait qu’un rappel coûte 15 euros et que les fonctionnaires qui enregistrent ces « recettes » coûtent évidemment beaucoup plus cher que la recette elle-même !!

Ainsi, par exemple, pour la dernière dette dont il est question, celle-ci est augmentée de plus de 10% du fait de frais de rappel !

Mes constatations ne me permettent pas, je m’en garderai bien, de tirer des conclusions définitives.

Mais oserais-je dire que je suis envahi d’un doute ?

merry_hermanus@yahoo.com
Share

Les commentaires sont fermés.