Le Secret d’Hervé Doyen – ce qu’il ne dit pas sur les Sans Papiers du 350, Bld de Smet de Nayer

Ceux qui ont soulevé le problème des conditions misérables dans lesquelles vivent les sans-papiers se sont heurtés à une réponse d’Hervé Doyen précisant que s’il est vrai que la porte d’entrée est sur Jette, le local lui-même se trouve sur le territoire de la Ville de Bruxelles.

Or, j’apprends à l’instant que la commune de Jette avait loué ce local et ce, depuis fin 2007, pour en faire un lieu d’art urbain, ce que, bien évidemment, on n’a jamais fait !

La commune de Jette aurait mis fin à cette location en octobre de cette année, mais le propriétaire considère que les conditions de fin de location ne sont pas réunies et, donc, conteste cette décision.

Mais, donc, l’essentiel est bien que le local où se trouvent les sans papiers est loué par la commune de Jette, ce qu’Hervé Doyen a toujours caché !!!

Des contacts auraient eu lieu entre la Ville de Bruxelles et le Chef de Cabinet d’Hervé Doyen pour trouver une solution. A un moment donné, Hervé Doyen a envisagé de saisir la Justice de Paix pour obtenir l’expulsion d’urgence.

C’est donc bien la preuve que c’est la commune de Jette qui était responsable puisqu’elle est locataire !!!

Je l’ai écrit un nombre incalculable de fois : Quand on s’enferre dans le mensonge, on ne peut plus en sortir.

Cet exemple nous démontre une fois de plus le chaos, l’opacité et le mensonge qui sont les caractéristiques de la gestion d’Hervé Doyen.

merry_hermanus@yahoo.com
Share

Les commentaires sont fermés.