Communiqué de Presse- Le Budget Communal 2011 de Jette – Irresponsabilité et Déclin !

– Encore une nouvelle taxe
– Augmentation de 3% de toutes les taxes et charges communales existantes
– Démantèlement systématique du CPAS
– Absence totale de la problématique scolaire
– 7.330.603 € de créances douteuses intégrées dans les recettes !!!
– Refus de la Majorité hétéroclite de Doyen de diminuer les impôts !

Les membres du  Collège « Horizon 2012 »,  signataires du présent communiqué,

– souhaitent élever une protestation solennelle à propos du fonctionnement du Conseil communal de Jette ;

– constatent que, lors du Conseil communal du 22 novembre, le contrat envoyé par la Région pour obtenir une aide financière considérable n’a pas été soumis de façon complète aux conseillers communaux qui n’ont pu, dès lors, examiner le plan  financier 2010/2014 qui faisait partie intégrante de ce contrat ;

– souhaitent mettre en évidence que les réponses du Collège aux questions posées en sections étaient évanescentes, peu précises, et ne donnaient pas les éclaircissements nécessaires à un débat normal sur les questions budgétaires.

Pour cette raison, les conseillers communaux signataires, lors du Conseil communal de ce 22 décembre, ont, après le refus de la Majorité de diminuer les impôts, décidé, en signe de protestation contre le constant déni de démocratie, de quitter la séance.

Concernant le budget lui-même, les élus de l’Opposition :

– constatent qu’il s’agit d’un document tronquant les faits dans la mesure où, la réalité, c’est un déficit de 2,5 millions d’euros et non un boni ;

– constatent que la Majorité a voté, l’année passée, une augmentation de l’impôt cadastral qui, à Jette, est le plus élevé de Belgique, ce qui a conduit à une augmentation des loyers de 6% en un an ;

– constatent que la Majorité diminue les centimes additionnels à l’impôt des personnes physiques de 0 ,20 %, ce qui conduira, courant 2011, à une économie de 100.000 € pour l’ensemble des contribuables jettois, soit 6,94 € sur 500 € ! Vous voyez le cadeau !!! Mais, dans le même temps, cette même Majorité crée une nouvelle taxe qui, elle, doit rapporter 100.000 € à charge, bien sûr, des contribuables jettois, alors même que sur deux exercices budgétaires, la taxe cadastrale aura ponctionné 2.800.000 € dans la poche des propriétaires jettois, et, par conséquence, des locataires ;

– soulignent que les élus composant le Collège Horizon 2012 ont proposé des diminutions d’impôts qui ont, toutes, été rejetées par la Majorité hétéroclite de Doyen ;

– constatent que le budget 2011 de Jette prévoit une augmentation de 3% de toutes les taxes et redevances, et que si on additionne l’ensemble des taxes, redevances et charges payantes à la commune, l’augmentation globale est de 7% ;

– constatent qu’il est faux, comme le répète constamment cette Majorité, d’affirmer que Jette est sous financée structurellement.  Toutes interventions confondues, de tous les services publics, sur les 75 millions d’euros du budget, plus de 34 millions proviennent des interventions de l’Etat, de la Région et de des Pouvoirs publics ;

– constatent qu’entre 2004 et 2010, c’est en faveur de Jette que l’augmentation des aides régionales a été la plus forte, nous nous classons ainsi 18ème sur 19 !   La Région a, au cours des deux dernières années, revu ses critères d’intervention en faveur des communes du Nord-Ouest, c’est-à-dire de Jette ;

– constatent que la politique mise en œuvre au travers de ce budget, vise au démantèlement des services du CPAS dont la croissance est limitée à 2% alors que la commune s’octroie une croissance de 3%, et qu’on oblige le CPAS à augmenter ses recettes de 3%, donc de faire payer les plus pauvres, les résidents au home, etc.  C’est un véritable massacre social car il manquera au CPAS près de 350.000 € en 2011. La politique antisociale de cette Majorité n’a jamais été  aussi claire ;

– constatent que c’est la Tutelle qui a contraint le Collège à augmenter trop faiblement le budget du CPAS alors même que l’échevin des Finances se glorifie du fait que cette Institution vitale pour un nombre considérable de Jettois doit « marquer le pas » !

– constatent qu’à cause de cette politique de régression sociale voulue par le Collège, le personnel du CPAS ne pourra pas, en 2011, bénéficier de l’augmentation de l’index. C’est évidemment un scandale social inouï.

– condamnent l’absence totale de politique en faveur de l’emploi, alors que Jette est l’une des communes où le chômage a augmenté le plus vite au cours de ces deux dernières années (+20%).  Rien n’est fait en faveur des demandeurs d’emploi jettois, alors qu’on sait qu’à Jette, 25 % de la population potentiellement active est en recherche d’emploi ;

– constatent que le taux des amendes administratives  (parkings) va passer de 15 à 20 €, ce qui confirme la politique « Jackpot » du Collège et qu’ainsi, ce Collège base ses recettes sur les éventuelles incivilités commises à Jette ;

regrettent la disparition de la deuxième Bibliothèque communale située Bld de Smet de Naeyer au moment où chacun s’accorde à dire que la lecture est un facteur essentiel de scolarisation et d’intégration ;

– marquent leur stupéfaction sur le fait que, malgré l’augmentation considérable de la population, la problématique scolaire est totalement absente de ce budget alors que des centaines de familles ne trouvent plus d’écoles pour leurs enfants.  La création d’urgence d’une nouvelle école fondamentale francophone aurait dû être l’une des priorités de ce Collège.
Il n’en est rien !!!

– Enfin, les signataires constatent que ce budget est totalement contraire à la réalité financière de Jette, et que 7.330.603 € (soit près de 10% du budget), sont  purement et simplement intégrés en recettes, alors qu’il s’agit de créances douteuses déjà comptabilisées comme telles en 2009. Ce chiffre est emblématique de l’absence totale de réelle gestion budgétaire et démontre le caractère purement cosmétique du document voté par la curieuse Majorité, LB/CDH, VLD, FDF, ECOLO, et les deux élus MR ayant rejoint Hervé Doyen.

Les Signataires :

Pour le SP

Fouad AHIDAR Chef de Groupe
Hannes DEGEEST Président

Pour le MR

Jean WERRIE Chef de Groupe
Charles-Henri DALLEMAGNE Conseiller communal

Indépendant

Claude GOUJARD Conseille communal
Pour le PS

Cyrille SEGERS Président
Clara QUARESMINI Présidente du CPAS
Christine ROUFFIN Chef de Groupe
Mohammed ERRAZI Conseiller communal
André LIEFFERINCKX Conseiller communal
Hafida DRAOUI Conseiller communal
Mostafa TAHER Conseiller communal
Marina DEKEYSER Conseiller communal
Joseph AMISI Conseiller communal
Merry HERMANUS Premier Echevin (sans attribution)


Les commentaires sont fermés.