L’Insécurité à Jette : Les commerçants n’en peuvent plus ! Il y a de quoi s’inquitéter…Hervé Doyen veille sur vous !

Face à l’avalanche de plaintes des commerçants du Quartier du Miroir s’étant fait braquer ou cambrioler, Hervé Doyen a organisé, le 5 avril dernier, une rencontre avec un Commissaire de Police et  des membres du Collège, et il a invité les commerçants de plus en plus inquiets.

Selon lui, il n’y a aucune raison de s’inquiéter !   Tout va bien à Jette !

C’est, comme le soutient le Journal communal, le pays des Bisounours et Disneyworld.

Mais de quoi se plaint-on ?

Le Commissaire de Police estime que les statistiques sont satisfaisantes.

Pourquoi se plaindre ?  Il y a deux policiers qui, de façon permanente, patrouillent !!! Réaction immédiate des commerçants : C’est vrai, mais ils passent en voiture et ne voient rient !

Hervé Doyen a insisté lourdement sur le fait qu’il soutenait les commerçants. Mais, problème : Les commerçants n’en ont rien à faire, ce qu’ils veulent, c’est une sécurisation des lieux.

Pire, Hervé Doyen a refusé l’installation de dos d’ânes !

Pire encore, Il a rappelé que l’installation du Tram 9 restait une possibilité ! Les commerçants en ont été atterrés car ils ont bien sûr compris depuis longtemps que ce serait, pour eux, la fin des haricots !

Ceux d’entre eux qui se trouvaient le plus près d’Hervé Doyen ont été choqués de l’entendre chuchoter à l’oreille de ceux qui l’entouraient des phrases dans le genre « ça, tu ne réponds pas à cette question » !!!

Choqués également de constater que, lorsqu’une question précise était posée, elle était déviée et disparaissait dans les oubliettes de l’opacité de la gestion d’Hervé Doyen et de son Collège.

Bien sûr, le problème des caméras a été soulevé. Hervé Doyen n’aurait pas nié qu’un certain nombre de caméras doit encore être installé, mais qu’il y aurait un problème de programmes et qu’elles ne pourraient donc pas être installées à cause de cela. Résultat, des caméras ont été achetées depuis plusieurs années, mais ne sont  toujours pas installées !

Certains des commerçants, et non des moindres, ont signalé que, dès 18 heures, ils n’osaient plus rester seuls pour fermer leur boutique.

D’autres ont fait la constatation qu’ils ne voyaient jamais Hervé Doyen Place du Miroir, et, quand on le voit, et qu’il est seul, il rase les murs, regardant les gens d’un regard oblique.

Il faut dire que l’insécurité à Jette existe également dans d’autres quartiers. Ainsi, la librairie, qui fait le coin entre la Chaussée de Jette et le Square Amnesty International, a, en deux ans, subi plusieurs braquages. La libraire a été jetée par terre et s’est vue pointer une arme sur la tempe et, une autre fois, s’est vue mettre un couteau sous la gorge !!!

Mais rassurez-vous, Hervé Doyen a trouvé LA solution : la commune va distribuer des étiquettes que les commerçants pourront coller sur leurs vitrines signalant que leur Etablissement est surveillé !!!

Cela, c’est sûr, ça va être efficace ! Tout le monde est rassuré ! Les braqueurs vont s’enfuir, terrorisés par ce bout de papier !

En privé, Hervé Doyen ne manque jamais de dire que tout ce qui se passe à Jette, c’est la faute de Molenbeek et c’est la faute de Philippe Moureaux qui utilise, au profit de sa commune, le maximum des Forces de Police !

Si vous dites ça à un cheval de bois, vous aurez droit à une ruade !!!

En conclusion, les commerçants sont sortis de cette réunion dépités, déçus et, une fois de plus, totalement incompris.

 

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.