Nouveau soutien à l’Atelier 340! Qu’il est doux d’être le copain d’Hervé Doyen !

Qu’en termes élégants ces choses-là sont dites !

Au cours du dernier Collège, une curieuse décision a été prise.

Une fois de plus,  la commune soutient, malgré une situation apocalyptique, des manifestations organisées par l’Atelier 340 !

Mais le plus intéressant n’est pas là.

Les différentes expositions occasionnent un coût pour la commune, et que peut-on lire au point 3 de la décision du Collège : « De ne pas faire supporter le coût de cette intervention estimée à 637,53 € par les organisateurs » !!!

Vraiment, qu’en termes élégants, ces choses-là sont dites.

Evidemment, Hervé Doyen est gêné aux entournures. Pourquoi ?

–          Parce que, depuis dix ans, l’Atelier 340 ne respecte pas la Convention qu’il a avec la commune.

–          Parce que l’Atelier 340 a pu, chose extraordinaire, payer deux années de loyer en nature !

–          Parce que l’Atelier 340 s’est vu condamner au civil, le Tribunal ayant décidé la dissolution de l’ASBL deux fois, en 2009 et 2010. (sans désignation d’un curateur).

–          Parce que la Communauté française (Ministre de la Culture)a  décidé d’arrêter toutes les subsidiations de cette Institution.

–          Parce que la COCOF a également décidé de ne plus intervenir financièrement.

–          Parce que le Ministère de la Culture a établi un rapport sur la gestion de l’Atelier 340 qui met en évidence des manquements gravissimes.

–          Parce qu’un réviseur indépendant a établi dans un rapport que cette ASBL ne respecte pas la Loi régissant les ASBL en matière de PV et en matière de comptes, et qu’elle a des dettes pour 1.083.000 euros.

Pourtant, Hervé Doyen, alors que la commune bénéficie de transfusions massives d’argent de la Région sans lesquelles elle serait dans l’incapacité de payer son personnel, a proposé 120.000 € pour l’Atelier 340 pendant cinq ans de la caisse communale, à savoir, chers Jettois, de vos impôts !!!

Mais apparemment, quand je lis cette phrase « de ne pas faire supporter le coût de cette intervention estimée à 637,53 € par les organisateurs », je ne peux m’empêcher de penser que, maintenant, ceux qui sont censés diriger cette commune tortillent du croupion.

Apparemment, ils sont contraints, parce qu’Hermanus doit toujours avoir tort, de soutenir cette ASBL dont la gestion est pour le moins aberrante.

Donc, on continuera jusqu’au bout… jusqu’à ce que l’électeur dise  » C’est fini  » !

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.