La Démocratie selon Hervé Doyen ou Les Étranges Pratiques du CDh à Jette

Des mandataires qui n’habitent plus la commune !

J’invite les lecteurs de ce blog  à prendre connaissance d’un document tel qu’Hervé Doyen l’a envoyé hier au CPAS qui, donc sur « cette base », a du prendre acte de la démission de l’un de ses membres.
 
Ce texte « caviardé », comme vous le constatez, fait penser aux pires heures des régimes staliniens. Vous savez lorsque Staline liquidait « ses amis », il les supprimait aussi des photos.
Ici, c’est encore plus extraordinaire, il s’agit d’une démission officielle dont les termes ne sont pas communiqués aux membres du CPAS.
Pourtant les raisons de cette démissions sont limpides.
En effet, nous sommes un certain nombre de mandataires à savoir qu’une enquête a été diligentée par le Ministère Fédéral de l’Intérieur concernant le fait que la mandataire démissionnaire dont question n’habiterait en réalité plus Jette et, c’est évidemment suite à cette enquête que la mandataire CDh-LBJ a du démissionner.
Cela évidemment gêne considérablement Hervé Doyen qui était parfaitement au courant et faisait semblant de ne rien savoir. Vous savez la loi communale et la loi sur le CPAS exige que les mandataires habitent la commune !
Tout ceci gêne d’autant plus Hervé Doyen qu’une rumeur persistante existe à Jette à propos de la domiciliation réelle de l’Échevin des Finances,  l’homme qui croit pouvoir sauver le budget grâce à l’augmentation des amendes et taxateur féroce. Nombreux sont les Jettois qui affirment qu’il habite la riante commune de Lasne où évidemment  il a de très sympathiques voisins.
Y-a -t-il à son sujet une enquête en cours ?
A qui le tour ?
Affaire à suivre !

Merry Hermanus
merry_hermanus@yahoo.com

Les commentaires sont fermés.