Soirée ordinaire au Conseil communal : Mensonges, dossiers vides et opacité !

Les sections du Conseil communal se réunissent deux jours avant le Conseil, ce qui devrait, en principe, permettre aux conseillers communaux de poser les questions nécessaires à la bonne compréhension des dossiers, et pouvoir bien sûr examiner ceux-ci.

Mais, à Jette, ça n’est pas comme cela que ça se passe.

Certains dossiers sont vides. D’autres sont éminemment curieux :

1-  Un membre du CPAS ayant démissionné, il s’agissait de désigner son remplaçant. Eh bien, la lettre de démission ne figurait pas dans le dossier ! C’est un curieux document qu’apparemment les conseillers communaux n’ont pas à connaître ! Il a pourtant été officiellement envoyé au CPAS. Mais attention, cette lettre comportait 11 lignes et, sur les 11 lignes, 9 ont été occultées !!!

Curieuse pratique digne des pires dictatures.

2-  Un dossier de transaction immobilière dans lequel la commune abandonne une vente publique au profit d’un gré à gré ne contient que le projet d’acte notarié et, Oh surprise, un papier vierge libellé « Permanence sociale d’Hervé Doyen » !!!
Difficile, dans ces conditions, à un conseiller communal, de comprendre pourquoi on passe d’une vente publique au gré à gré.

3-  Un dossier de containers pour les élèves est passé au Conseil communal concernant l’implantation de trois containers à l’école du Dieleghem rue Bonaventure.

Nombreux sont les parents qui s’inquiètent car, aujourd’hui, il y a, sur ce site, 3 WC pour 200 élèves !!!

D’autre part, certains enseignants nous affirment que ces containers sont totalement inutiles.

Mais le plus intéressant n’est pas là. Ces containers vont coûter 150.000 euros. Vous remarquerez que c’est le prix de la fresque de l’échevin de la « Culture et de l’Enseignement ».  Mieux encore, au même Conseil communal, on dépensait 460.000 € pour des vestiaires dans la salle de sport.

Il est facile d’en déduire que le sport intéresse beaucoup plus le Collège que l’enseignement.

Gageons que ces vestiaires seront dignes d’un Club de première division avec Jacuzzi, bains de vapeur, etc.

Mais pour les élèves de nos écoles, des containers suffisent !!!

Il est vrai qu’un de mes amis, ayant pris un certain nombre de renseignements, a découvert que l’actuel échevin de la « Culture et de l’Enseignement » faisait partie, ou avait fait partie, du pouvoir organisateur de l’école Notre-Dame de Lourdes et de l’école Saint-Michel.  Peut-être qu’il s’intéresse à l’enseignement libre.

Mais, en tout cas, les enseignants jettois ont bien compris que, pour lui, l’enseignement communal, dont je rappelle qu’il voulait supprimer une école, est très loin de ses étranges préoccupations principales.
On retiendra des containers pour nos élèves et des vestiaires de super luxe dans la salle de sport.

Tout est dit !!!

Encore une fois, Bravo !

Merry Hermanus
merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.