Atelier 340, entrepreneur de travaux pour la commune ?

Le Collège avait confié a un sous-traitant des travaux de réfection et de réparation à l’Abbaye de Dieleghem, travaux dont elle avait grandement besoin et ce depuis longtemps.

Apparemment le choix du Collège avait été très peu judicieux puisque ce sous-traitant a fait faillite.

Miracle ! Oh Miracle !

Le Collège a confié ces travaux …. vous ne devinez pas à qui ? Mais bien sûr à l’Atelier 340 …

Entre amis, bien sûr, comme ces choses là sont faciles !

Petit problème quand même :
1.  Les statuts de l’Atelier 340 sont censés mettre en valeur l’art moderne et ne visent nullement l’immobilier

2.  Il est hilarant de voir le Collège, les petits amis de l’Atelier 340, confier des travaux à cette asbl qui depuis 10 ans maintenant ne respecte pas la convention qu’elle a conclu avec la commune et qui prévoyait précisément un certain nombre de travaux immobiliers.

Je crois que l’on atteint là le comble du cynisme et du mépris pour la réglementation car autre petite question, y-a-t -il eu un marché public avec l’Atelier 340?

Enfin, on ne peut pas dire qu’Hervé Doyen ne « couvre » pas son ami malgré le fait que celui-ci depuis 10 ans n’a pas payé un euro des centaines de millier d’euros qu’il doit, entre autre, en matière de taxe sur les immeubles abandonnés.

On en reparlera très très bientôt !

Merry Hermanus
merry_hermanus@yahoo.com

Les commentaires sont fermés.