Le PS sans Hermanus ! ou… Le CDH sans Hervé Doyen !

Hervé Doyen, du haut de son trône mayoral dont il est sans doute le seul à ne pas voir qu’il est vermoulu, annonce dans une Interview à la « Capitale » de ce samedi qu’il est prêt à reformer une Majorité avec le PS … si Hermanus n’ y était plus !

Sa Grandeur omnisciente annonce qu’elle verra, après les élections, avec qui elle s’allierait !

Petit problème : il a signé avec trois Libéraux un accord que j’ai pu lire.  Il y est noté noir sur blanc qui sera son partenaire privilégié.

Ces gens-là doivent être inquiets, très inquiets.

De plus, après avoir essayé de débaucher l’un ou l’autre jeune du PS, non pas pour leurs  beaux yeux, mais pour tenter de « colorer » sa liste et peut-être valider sa piteuse  « Fête des Belges », il a promis un Echevinat néerlandophone au VLD et au CDNV, et a essayé de faire de même avec le SP !

Ce n’est plus de la stratégie, c’est de la panique !

Tout est bon.

Il est vrai que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, et elles ont l’avantage de ne pas être chères, surtout quand ont est bien décidés à ne pas les tenir.

Et après tout cela, il affirme dans la presse et à qui veut l’entendre que « le partenaire naturel du CDH, c’est le PS » ! Il ne peut croiser un socialiste sans le dire et le répéter, que ce soit à un mariage ou au Parlement où il n’occupe un strapontin que grâce à la suppléance et où il n’a jamais réussi à se faire élire directement.

Mais le plus remarquable dans les déclarations d’Hervé Doyen n’est pas là.

Ce qui est significatif, c’est qu’il s’exprime comme si, après les élections de 2012, c’est lui qui, impérialement, allait choisir son partenaire !!!

Et si l’électeur jettois :

–        indigné de ses gaspillages ;

–        indigné de voir que Jette est devenu un enfer fiscal ;

–        indigné par l’état de l’enseignement jettois ;

–        indigné par la saleté invraisemblable des rues ;

–        indigné par les caprices de son échevin de « la Culture » qui s’offre une fresque à 150.000 euros ;

–        indigné de voir se construire des vestiaires de sport de luxe pour 450.000 euros ;

–        indigné par la coûteuse stupidité qui conduit à installer une ruche sur le toit de la Maison communale, et un pigeonnier sur le toit du CPAS ;

–        indigné par la destruction systématique de toutes les actions du CPAS ;

–        indigné par le mépris avec lequel les gens en difficulté sont traités ;

–        indigné par l’indifférence de ce Bourgmestre pour ceux qui ont des problèmes d’emploi et de chômage ;

–        indigné par la paupérisation croissante de tous nos quartiers ;

–        indigné de voir se transformer Jette Village en parking de poids lourds ;

–        indigné du fait qu’il y ait, sur la commune, deux Maisons des Jeunes Néerlandophones, mais pas une seule Maison des Jeunes Francophones ;

–        indigné par une gestion budgétaire calamiteuse faite de trucs et de ficelles ;

–        indigné de l’hypocrisie d’Hervé Doyen concernant l’élargissement du Ring qui est voulu à tout prix par l’un des membres de sa Majorité :

se disait qu’il est temps de choisir un autre partenaire qu’Hervé Doyen ?

En fait, il est dramatique de constater qu’Hervé Doyen a enfilé le costume de Jean-Louis Thys, costume bien trop large pour lui. Il y flotte, mais ce n’est pas le costume qui s’est élargi, c’est Hervé Doyen qui est à sa juste dimension, celle de la médiocrité !

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.