TRAM 9 – Grouwels à Jette – Hervé Doyen définitivement démasqué !

Vous le savez déjà, la Ministre Grouwels a loué un stand sur le marché du Miroir afin de vanter les « bienfaits » du Tram 9.

Depuis des années, Hervé Doyen slalome avec une hypocrisie consommée afin de tenter, dans le seul but d’en tirer des bénéfices politiques, de satisfaire les tenants de ce projet aberrant.

Nous venons d’apprendre qu’Hervé Doyen a déconseillé à la Ministre Grouwels  d’être personnellement présente sur le stand … il craindrait des incidents !

Qu’il sache qu’à Jette, il y a de nombreux indignés… par lui !

Confond-il Jette avec Kaboul ou Bagdad ?

Il est vrai qu’après l’installation du Tram 9, l’Avenue de Jette pourrait ressembler à l’une de ces deux villes.

Mieux encore, il paraît, qu’aux frais du contribuable bruxellois bien sûr, la Ministre Grouwels va diffuser un toutes-boites sur Jette et Ganshoren afin d’expliquer aux béotiens que nous sommes tout l’intérêt qu’il y a à voir le Tram 9 détruire la Place du Miroir et détruire l’Avenue de Jette !

Mais il y a encore plus fort !

Aujourd’hui, après toutes les bonnes paroles qui ont été diffusées concernant le soi-disant parking de la Place du Miroir, la Ministre Grouwels exige d’obtenir de Jette un permis, sans qu’il ne soit question d’un quelconque parking !!!

Donc, quand Hervé Doyen, acculé dans les cordes, affirmait « Pas un coup de pioche pour le Tram 9 si on n’a pas le parking », il mentait évidemment une fois de plus puisqu’il ne pouvait ignorer que Mme Grouwels allait exiger un permis sans qu’il ne soit question du parking.

Une rumeur circule également à Jette.  Des sondages ont été faits Place du Miroir, cela au moins, c’est parfaitement exact, je les ai vus, dont le résultat serait que le terrain ne permettrait pas, fort opportunément, l’installation d’un parking !

Dès lors, la boucle est bouclée !

Hervé Doyen n’a plus aucun argument, et sa stratégie s’avère perdante sur toute la ligne.

Perdante d’abord parce que, de sa faute, le Gouvernement fédéral lui a retiré, il y trois ans, les 2,5 millions d’euros qui étaient prévus pour rénover la Place du Miroir en surface.

Perdante parce que,  après avoir menti à tout le monde, affirmé qu’il y aurait un parking, après avoir fait croire qu’il avait même trouvé une partie du financement de ce parking auprès d’investisseurs privés, il va devoir à présent délivrer un permis pour le Tram 9 sans qu’il ne soit plus question de ce soi-disant parking !!!

A propos d’Hervé Doyen, j’ai souvent fait le parallèle avec Pinocchio.  Il est vrai que, comme le dit l’adage, il est impossible de mentir à tout le monde tout le temps.

Tôt ou tard, la vérité éclate.

Nous y sommes !

Mais ceux qui en payeront le prix, ce seront bien sûr les Jettois et les commerçants qui partiront ou feront faillite en grand nombre.

Mais de tout cela, Hervé Doyen ne se préoccupe pas pourvu qu’il conserve ses mandats.

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.