Hervé Doyen cherche désespérément à « colorer » la liste communale Cdh.

Chers Lecteurs,

Vous avez constaté comme ce genre de chose est élégamment dit.

C’est de cette façon que, au Cdh de Jette, on décrirait la liste qu’on essaye de concocter pour les élections communales.

Mais attention, ça va décoiffer !  Ici, c’est du lourd, du très lourd !

Avis de tempête sur le Cdh local !

La preuve, après avoir tenté de débaucher, au prix d’un déjeuner, un jeune et brillant membre du PS de Jette, Hervé Doyen s’est tourné vers l’Imam qui a en charge les fidèles Musulmans de Jette.

Il y aurait fait d’extraordinaires promesses concernant la communauté musulmane de Jette.

Tout et n’importe quoi aurait été promis.

A tel point que l’Imam en aurait été éberlué.

Apparemment, Hervé Doyen croit que tout s’achète, et que la façon dont certains ont été traités pendant des années s’oublie d’un trait de plume.

Ainsi, il croit que les fidèles de religion musulmane qui fréquentent le bâtiment de la rue Léon Théodore ont oublié qu’il a fallu plus de douze ans pour obtenir, malgré, là aussi, d’incroyables promesses, que le bâtiment soit doté de fenêtres permettant une aération normale des salles de classes.

Curieusement, ce dossier s’embourbait dans les services communaux.

Puis, il y a eu la promesse d’un emplacement  multiconfessionnel au cimetière pour lequel il avait été prévu d’enlever et déplacer toute une série de tombes d’anciens combattants, ce que les fidèles du Culte musulman n’avaient évidemment jamais demandé !

Contrairement aux mensonges proférés au Conseil communal, les plans de ce projet stupide et aberrant ont été vus par le chef de Groupe MR M. Werrie, et par le responsable des Organisations d’anciens combattants de Jette.

Dans ce cas, le mensonge a été avéré.

Il y a eu d’autres promesses du même tabac, mais l’Imam a eu de la mémoire et a apparemment un sens moral autrement plus développé que celui d’Hervé Doyen, puisque non seulement, il a refusé les propositions électorales qu’on lui faisait, mais il a également annoncé publiquement ce refus face à un nombre considérable de fidèles du Culte musulman fréquentant la rue Léon Théodore.

Faut-il que la panique soit à ce point grande pour qu’Hervé Doyen en soit venu à de telles extrémités, en ne se rendant même pas compte que les gens auxquels il s’adresse l’ont vu agir maintenant depuis près de dix ans !

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.