Hervé Doyen …toujours plus malin ou…toujours le plus mal conseillé ! Titres repas : Une nouvelle catastrophe pour Jette !

Dès mon arrivée au Collège, en décembre 2007, j’ai mis l’accent sur cette problématique particulièrement délicate.

La commune de Jette, comme un certain nombre d’autres communes, avait, sous la Législature précédente, cru très malin de supprimer la prime de fin d’année et de la remplacer par des titres repas.

Je savais qu’une enquête de l’ONSSAPL (Office National des Pouvoirs Locaux) était en cours et que le Ministère des Finances attendait son tour.

En effet, l’enjeu est énorme car l’ONSSAPL est en droit d’exiger son dû à la commune et, pire encore, le Ministère des Finances peut considérer que ces titres repas sont un avantage en nature !

A plusieurs reprises, j’ai tenté de faire comprendre au Collège qu’il faisait fausse route et qu’il convenait, pour protéger le personnel, de prendre une initiative.

Mais, bien entendu, selon l’adage « Hermanus a toujours tort », j’ai été renvoyé dans les cordes. On affirmait de façon péremptoire que la Justice donnerait raison aux communes.

Patatras !!! Nous apprenons aujourd’hui que c’est exactement le contraire qui s’est passé !

Le Tribunal du Travail de Bruxelles confirme l’interprétation de l’ONSSAPL.  Il considère qu’il s’agit bien d’un remplacement de la prime de fin d’année et que, dès lors, la commune devra payer à l’ONSSAPL, et le Ministère des Finances pourra réagir !!!

Une fois de plus, à Jette, on s’est crus plus malins !

La conséquence sera un nouveau drame budgétaire, mais de cela, tout le monde se fiche au Collège puisque, bien entendu, c’est le contribuable jettois qui va payer.

La commune d’Etterbeek, depuis fort longtemps, a pris des décisions visant à régulariser la situation et à protéger son personnel. Devinez pourquoi Jette n’a rien fait ? Mais parce que, bien sûr, on est plus malins que tout le monde !

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.