Hervé Doyen invite chez Bruneau… aux frais du contribuable bruxellois !

C’est confirmé  par la « Capitale » d’hier matin, c’est  bien chez Bruneau, superbe restaurant deux étoiles situé à proximité de la Basilique, qu’Hervé Doyen, grand Seigneur, a invité les Bourgmestres bruxellois à un « dîner festif ».

D’abord, reconnaissons que le choix est excellent !  Bruneau est sans doute l’un des meilleurs restaurants de Belgique, mais, évidemment, les prix sont à l’unisson de cette qualité exceptionnelle.

Nous avions appris par un Tweet de Philippe Moureaux, vendredi soir, que « Hervé Doyen invitait les Bourgmestres bruxellois à un dîner festif… Tout arrive en politique » !

Didier Gosuin et Philippe Moureaux, c’est tout à leur honneur, ont refusé de se joindre à ces agapes onéreuses.

Dans un entrefilet de la « Capitale », Hervé Doyen se défend en disant qu’il a fait cette proposition à ses collègues Bourgmestres qui ont accepté. Ben voyons !

Ce qui est effarant, c’est qu’il  ne se rend pas compte, au moment où des millions de travailleurs et des millions de pensionnés voient leur situation sociale régresser comme jamais depuis 1945, qu’une invitation dans un tel lieu de gens qui bénéficient de revenus publics, est un scandale en soi.

Un « dîner festif » pourrait se faire ailleurs et à moindre frais.

Mais Hervé Doyen, ayant l’habitude, à Jette, de dilapider l’argent des contribuables jettois qu’il pressure de façon extraordinaire (Jette, championne de Belgique du précompte immobilier !) ne s’arrête évidemment pas pour si peu.

Quel panache il aurait  eu s’il avait invité à ses frais !

Mais attendre du panache d’un tel homme, c’est évidemment espérer que les poules aient, un jour, des dents.

Tiens, mais pourquoi ne pas proposer à ceux qui ont participé à ce repas de faire un geste, comme le font les Parlementaires, et qu’ils remboursent ou versent l’équivalent à une œuvre caritative ?

Il n’est pas interdit de rêver !

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.