Jette : Grandeur et Décadence ! Une commune à la dérive !

J’ai eu l’occasion, il y a une dizaine de jours, de faire le tour de la commune de Jette en compagnie de deux fonctionnaires communaux retraités ayant passé de nombreuses années au sein de l’Administration communale.

Ces personnes ont vécu, comme moi, la période de 1976 à 1999, au cours de laquelle Jean-Louis Thys, et une équipe soudée, ont pu transformer Jette, commune semi rurale, en la modernisant tout en lui conservant son caractère de convivialité que tout le monde s’accordait à considérer comme exceptionnelle.

Que cette époque est loin !

Que ces temps sont révolus !

Il y a une dizaine d’années, la paupérisation, qui était déjà perceptible au sud de la commune, s’est établie maintenant partout.

Les commerces de qualité disparaissent les uns après les autres. Dernier en date, le très célèbre disquaire de l’Avenue de Jette qui, finalement, n’a pas résisté à l’indifférence de la commune pour les  commerçants et les nombreuses difficultés qu’ils doivent affronter.

Les problèmes sont multiples et démontrent une absence totale de gestion.

Quelques exemples parmi les centaines d’autres :

–        Le Boulevard De Smet de Naeyer est devenu un véritable piège à amendes. En effet, le passage de véhicules hors normes est indiqué à la craie sur des panneaux. Ceux-ci sont donc très peu visibles, d’où amendes, enlèvements de véhicules, etc.

–        Il y a quelques années, une jeune fille avait été tuée au croisement de la Rue Tilmont et du Boulevard de Smet de Naeyer. Hervé Doyen avait formellement promis un feu rouge… Mais il n’a bien sûr pas été installé !

–        Les accidents de roulage se multiplient à la hauteur du débarcadère des trams, face au 300 du Boulevard de Smet de Naeyer.

–        Le Square, à l’arrière du Monument aux Morts, est dans un état innommable. Tout le voisinage sait que ce Square sert de rendez-vous aux dealers et aux consommateurs de drogue.  Mais jamais aucun contrôle !!! C’est à se demander si on craint d’y rencontrer des gens connus !!!

–        Un bar, rue Jules Lahaye, provoque dans le quartier des nuisances effroyables : beuveries, cris, insultes, disputes, verres cassés. Mais aucune réaction de la commune !!! Les riverains ne se privent d’ailleurs pas pour affirmer que si ce bar n’est jamais contrôlé, malgré les multiples nuisances causées, c’est que des notables communaux, ou des enfants de ceux-ci, y seraient des habitués ???

–        Autre élément très curieux : Un barbecue dans le cimetière !!! Le dimanche 5 juin 2011, les riverains ont été complètement effarés de voir se dérouler un barbecue dans le cimetière !!! D’après les explications, il s’agissait d’offrir une collation aux personnes assistant à un service funèbre.  C’est évidemment fort curieux quand on sait qu’aucun enterrement n’est admis les samedis et dimanches !!!

–        Jette Village : Nos pas nous ont conduits dans ce qui devait être un « village dans la ville ». Sinistre ! Effroyable ! Des rues sales ! Aucune animation ! Les mobiliers urbains dans un état déplorable ! Les rares personnes qu’on croise nous évitent et sont inquiètes.  Elles hâtent le pas, ne sachant pas ce qui peut arriver dans ce genre d’endroit. L’absence d’intérêt de la commune pour ce quartier en a fait un lieu très inquiétant.

Je pourrais continuer longtemps mes constatations !

Nous nous sommes séparés pleins d’amertume et de regrets parce que nous savions ce que fût la commune de Jette, et ce qu’Hervé Doyen en a fait aujourd’hui !

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.