REVUE DE PRESSE : TOUJOURS LA CENSURE !!!

Cela fait maintenant longtemps que je dénonce la censure organisée par Doyen au niveau de la revue de presse destinée aux fonctionnaires communaux.

Les articles gênants n’apparaissent jamais !

Mais cette fois-ci, les ciseaux de la censure ont été utilisés pour de très larges coupures puisque seul un article est cité en français et en néerlandais, alors qu’en réalité, rien qu’en français, la revue de presse complète ci-jointe en comporte 5 !!!

Nous savions que Doyen a une relation toute particulière à la vérité.

Nous savions aussi que, pour lui, la transparence est souvent… opaque (admirez ce parfait oxymore).

merry_hermanus@yahoo.com 

 – REVUE DE PRESSE NON CENSUREE PAR DOYEN-

METRO p. 2
 
La section jettoise du PS a attendu la journée internationale de la femme pour présenter celle qui emmènera sa liste électorale dans la commune de Jette d’ici au 14 octobre prochain: Mireille Hermanus Francq, épouse de l’actuel chef de file du PS local, Merry Hermanus, qui, à 68 ans, a choisi de faire un pas de côté.
 
La DH p. 13
 
Madame Hermanus candidate bourgmestre
 
N’espérez pas accoler un numéro aux candidats socialistes ! « Trop tôt. Pas avant la mi-juin”, a indiqué hier Mireille Francq – madame Hermanus, si vous préférez.
 
Par contre, le PS jettois a, en sa personne, enfin débusqué celle qui les mènera vers le 14 octobre et l’après 14 octobre. « L’électeur décidera. Mais nous n’avons aucune exclusive. Pas même vis-à-vis du CDH”, a asséné la revenante en politique, trois minutes après avoir souligné « le déni total des principes élémentaires de démocratie” ou « le mépris glacial et les moqueries acerbes” de l’équipe de Hervé Doyen. S’ensuivit un rectificatif rapide… de Merry Hermanus : l’exclusive (il y en aurait une) ne se focaliserait que sur le maïeur CDH.
 
Or donc, Mireille Francq briguera le poste suprême. Dans son sillage et dans le désordre, on trouvera les Quaresmini, Liefferinckx, Sellam El Ktibi (le frangin de l’échevin de Bruxelles-Ville), etc.
 
Tiens ! En sera aussi, sans surprise, Mohammed Errazi. Mais ça ne fait pas tache sur une liste combattant les « méthodes et mensonges” humanistes ? Après tout, le gaillard fut condamné (avec suspension du prononcé) pour avoir agressé un piéton, en 2007 (voir La DH du 24 novembre 2011)… Réponse limpide de Mireille Francq : non !
 
Solidarité, sécurité, etc. baliseront le programme de ce PS qui ne comptera définitivement plus de Merry parmi ses 35 candidats.
 
Guy Bernard
 
Mireille Francq sera au moins soutenue par deux autres pointures du parti (Lalieux, Laanan)… dr
 
 
Le Soir p. 23
 
Le PS en campagne, contre Hervé Doyen
 
Le PS de Jette a présenté sa tête de liste pour les communales. Après avoir courtisé Fadila Laanan et Karine Lalieux, c’est sur le sol jettois que le parti a recruté son nouveau leader. Mireille Hermanus-Francq, épouse de l’échevin sans attributions jeté dans l’opposition en cours de législature (en 2009), Merry Hermanus (qui sera présent plus bas sur la liste), se présente comme candidate bourgmestre. « Contre Hervé Doyen (actuel maïeur – CDH), lui aussi candidat bourgmestre. Et c’est la première fois. Jusqu’ici, nous avions fait campagne ensemble », rappelle-elle.
 
Le PS local n’a pas encore dévoilé son programme. Si ce n’est de réparer l’action de la majorité en place, qu’il juge désastreuse. Pointés, les bilans du CPAS, du Foyer jettois, ou encore en matière d’enseignement, d’emploi (montants des budgets annuels à l’appui), de sécurité, etc. Sujet populaire, le tram 9 voulu par la Région est refusé dans son tracé actuel (via la place du Miroir). Les hostilités sont lancées. Passés de 3 à 7 sièges en 2006, les socialistes envisagent le coude-à-coude avec la liste du bourgmestre (CDH-CD&V). Cette dernière présentait, voici un mois, son accord de partenariat préélectoral avec les 7 membres de la majorité. Si l’électeur le permet, les socialistes écarteront tant Hervé Doyen que son échevin Leroy, à l’origine de l’exclusion anti-démocratique de leur exclusion, estime la locale.
 
La Libre p. 24
 
De Merry à Mireille Hermanus
 
La section jettoise du PS a attendu la journée internationale de la femme pour présenter celle qui emmènera sa liste électorale dans la commune de Jette d’ici au 14 octobre prochain : Mireille Hermanus Francq, épouse de l’actuel chef de file du PS local, Merry Hermanus, qui, à 68 ans, a choisi de faire un pas de côté.
 
Durant quelques mois, plusieurs noms de personnalités socialistes bruxelloises ont circulé pour occuper cette place, mais celles-ci ont décliné la proposition qui leur avait été faite. Parmi celles-ci, la députée et échevine de la Ville de Bruxelles Karine Lalieux, et la ministre de la Culture et de l’Audiovisuel Fadila Laanan, en froid avec la section anderlechtoise du PS où elle se présentera finalement.
 
Au final, la Jettoise Mireille Hermanus-Francq aura ce rôle, même si le dossier de présentation jeudi à la presse la fait apparaître en guise de clin d’oeil aux côtés des deux mandataires de la gent fémnine précitée. La liste socialiste n’est pas encore fixée
 
Le PS local s’est présenté jeudi comme la seule alternative crédible de solidarité avec les citoyens à l’alliance déjà annoncée entre les formations de l’actuelle majorité CDH-CD&V ; Ecolo-Groen MR-Open VLD qui se présenteront toutefois séparément au scrutin
 
Mireille Hermanus a indiqué que le PS entendait « passer de la charité à la solidarité” en reéaccentuant une série de missions sociales de la commune quelque peu réduites en importance depuis le rejet du PS dans l’opposition en 2009
 
La campagne se déroulera aussi sur fond des mauvaises relations entre le bourgmestre CDH Hervé Doyen et le chef de file actuel du PS jettois Merry Hermanus.
 
Jeudi, Mireille Hermanus a accusé le premier de s’être déjà engagé dans une alliance anti-socialiste avec ses partenaires de majorité pour « cacher les squelettes de mauvaise gestion qui débordent des placards”. (Belga)
   
 
La Capitale p. 10
 
Mireille Francq tête de liste PS
 
La section jettoise du PS a attendu la journée internationale de la femme pour présenter cellequiemmènerasaliste électorale dans la commune de Jette d’ici au 14 octobre prochain: MireilleHermanus Francq, épouse de l’actuel chef de file du PS local,  MerryHermanus,qui,à68ans,a choisi de faire un pas de côté. Voilà qui confirment des informations  données il y a quelques jours par La Capitale. Durant quelques mois, plusieurs noms de personnalités socialistes bruxelloises ont circulé pour occuper cette place,mais celles-ci ont décliné la proposition qui leur avait été faite. Parmi celles-ci, la députéeet échevine de la Ville de Bruxelles Karine Lalieux ,et la ministre de la Culture et de l’Audiovisuel Fadila Laanan. Au final, la Jettoise Mireille Hermanus-Francq aura ce rôle. Le PS local s’est présenté jeudi comme la seulealternativecrédibledesolidarité avec les citoyens à l’alliance déjà annoncée entre les formations de l’actuelle majorité cdH CD & V; Ecolo-Groen! MR-Open VLD qui se présenteront toutefois séparément au scrut
 

Les commentaires sont fermés.