Panique à bord !

Tous les Jettois le savent, une des caractéristiques de ce Collège « Arlequin Pinocchio » a été d’être particulièrement insensible, mutique, et ignorant les demandes des Jettois.

Mais les élections sont toutes proches et, donc, les choses changent !

Pourtant, Doyen-Pinocchio  avait écrit aux assistants sociaux du CPAS pour leur dire qu’il ne voulait plus recevoir les gens en difficulté !

Miracolo ! Miracolo !

Nous sommes bientôt à Pâques, mais l’Esprit-Saint, la Grâce ont déjà touché les membres du Collège « Arlequin-Pinocchio ».

En effet, coup sur coup, alors que jusqu’ici la population était totalement ignorée, j’apprends qu’un échevin tiendra une permanence sociale au Miroir où il recevra la population…affamée d’aide.

Mais il y a mieux encore !  Dans la panique électorale qui touche Pinocchio-Doyen, des démarches sont faites pour que des commerçants ou des enfants de commerçants de la Place du Miroir… figurent sur la liste  Cdh !!!

Voilà donc un Collège échevinal qui, de façon scandaleuse, est tout prêt à sacrifier le quartier du Miroir en faveur du Tram 9 et aux mystérieux objectifs de la Ministre Cdnv Grouwels, mais, en même temps, propose à des commerçants du Miroir, qui ne résisteront pas aux travaux du Tram 9, de figurer sur sa liste électorale !!!

Encore mieux, on sait que le quartier des Jardins de Jette a été totalement abandonné par ce Collège : des promesses multiples, des réalisations nulles !  Un projet immobilier aberrant, une mobilité affolante qui va devenir réellement dramatique.  Une crèche réalisée avec un retard énorme et qui ne sera inaugurée… qu’à la veille des élections, et qui a été tellement mal gérée que les subsides ont été perdus.  Des infrastructures communes en dessous de tout (voir le petit pont). Un marché toujours promis, jamais installé ! Et, bientôt, un terrain de sports éclairé la nuit à la hauteur des fenêtres du premier étage de certains « heureux » habitants des Jardins de Jette.

Mais, Miracolo !  Miracolo !

Les habitants des Jardins de Jette ont reçu dans leur boîte aux lettres un avis annonçant que pas moins de trois échevins, et le Bourgmestre de cette Majorité « Arlequin-Pinocchio » viendront tenir des permanences sociales à la Brasserie qui s’est récemment ouverte, et qui fait des efforts désespérés pour animer ce quartier que d’aucuns appellent le « quartier fantôme ».

Cette manœuvre est tellement grossière qu’elle en est insultante à l’égard des habitants de ce quartier qui, je le répète, est abandonné depuis près de six ans !!!

Mais comment peuvent-ils croire qu’en présentant leur « bonne bouille » quelques mois avant les élections, les gens du quartier seront assez stupides que pour ne pas se rappeler leurs appels, leurs lettres, leurs pétitions restées vaines pendant des années ?

Croyez-vous qu’ils oublieront le mépris avec lequel certains échevins et échevines de cette majorité « Arlequin-Pinocchio » les ont traités lorsqu’ils évoquaient le problème du parking des camions, etc ?

Mais le pire, c’est évidemment l’image que cela donne de la politique locale, et, finalement, il s’agit malheureusement d’une forme de mépris de la démocratie.

Je suis persuadé que les Jettois ne seront pas dupes !

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.