Foyer Jettois : Toujours des appartements vides ! Pourquoi pas la transparence totale ?

Face aux réclamations de plus en plus nombreuses des habitants du Foyer jettois, une réunion a été organisée il y a une dizaine de jours dans un café.

Une trentaine de personnes étaient présentes qui, toutes, ont eu l’occasion de faire part de leur total mécontentement quant à la gestion du Foyer jettois.

Mais le pire n’est pas là !

On le sait, il y a entre 7000 et 8000 demandes d’accès à un appartement social à Jette.

Eh bien, rien que pour la rue Vanderperre, sur 54 appartements, il y en aurait 9 à 10 vides depuis un an et demi !

C’est quand même effrayant de faire une telle constatation.

Certains habitants ont remarqué que plus rien n’avait été fait chez eux, rue Vanderperre, depuis près de cinq ans !

J’ai déjà évoqué le grave problème de la sécurité.

Pourquoi ne rend-on pas publics les deux audits réalisés à la demande du précédent Président, soit l’audit des pompiers et celui de SECO ?

Dès lors, les habitants pourraient connaître la vérité sur les dangers qu’ils courent en cas d’incendie !

Bientôt peut-être un Wikileaks jettois où différents documents seraient rendus publics et où, ainsi, chaque locataire saurait la vérité ?

Mais la vérité à Jette ? Une véritable nouveauté !!!

Tiens, à propos, savez-vous qu’à Jette, on réengage des fonctionnaires pensionnés en qualité de consultants ?

C’est ainsi qu’un fonctionnaire récemment retraité vient d’être réengagé à raison de 3 heures par semaine comme consultant.

Qu’est que cela veut dire ?

Soit il s’agit de récompenser des services rendus.

Soit, dans la panique du Collège Arlequin-Pinocchio, il s’agit de tenter, avant la faillite, de mettre de l’ordre dans certains placards d’où les squelettes débordent.

La prochaine Majorité pourra peut-être apporter des réponses.

merry_hermanus@yahoo.com


Les commentaires sont fermés.