Aucune considération pour les Jettois ! Des travaux, des nuisances… et aucune intervention communale !

De toute part, des témoignages nous reviennent concernant la façon dont, dans certains quartiers, des travaux sont organisés sans que la commune ne prenne quelque initiative que ce soit pour éviter au maximum les inévitables nuisances que cela provoque pour les habitants.

L’échevin de l’Urbanisme Leroy, et le Pinocchio qui est censé gouverner Jette, Doyen, laissent faire tout et n’importe quoi.

–     Quelques exemples –

Dans les Jardins de Jette, les habitants n’en peuvent plus. Les travaux se font n’importe comment.  Ils commencent trop tôt le matin.  Des camions bloquent constamment la circulation et l’accès aux immeubles.  Certains arbres de qualité qui devraient être protégés ne le sont nullement. C’est véritablement effarant !

Dans le Quartier de la rue Gilson, et de la Rue Th. De Baisieux,  les habitants sont vraiment à bout.  Parfois, les travaux commencent vers 6 heures du matin. Les camions et les véhicules de chantier se parquent n’importe comment, utilisent les trottoirs, et, parfois même, endommagent certains véhicules.  Bien sûr, aucune réaction de la commune !

A cela, s’ajoute une insécurité toujours croissante.

Avenue Paul de Merten, la situation est apocalyptique.  Rien n’est fait pour organiser le parking des véhicules de chantier qui, toute la journée, sont en double file dans la rue, bloquant celle-ci à de très nombreuses reprises.  Pour ne pas parler du déclenchement nocturne des alarmes anti-intrusion, et du blocage des portes de garage.

Or, je suis persuadé que les responsables de chantier seraient  tout prêts, en concertation avec la commune, à prendre les dispositions qui s’imposent. Mais le problème, c’est qu’il n’y a pas d’interlocuteur à la commune.

Pour l’échevin Leroy, seules comptent sa réélection et la fresque qu’il s’offre à 150.000 euros aux frais, bien sûr, du contribuable jettois. Il est pourtant celui qui devrait organiser, en concertation avec les entreprises, la bonne marche des chantiers. Mais il est aux abonnés absents !

Les habitants de l’Avenue Charles Woeste sont extraordinairement inquiets.  Mais ils peuvent se rassurer ! Alors que pendant six ans, ils n’ont jamais vu le Bourgmestre et les Echevins,  ceux-ci viendront tenir des permanences sociales dans un établissement bien connu du quartier.

Pourtant, jusqu’à présent, ils n’ont répondu à aucune demande du véritable comité de quartier qui a été contraint d’envoyer à Doyen-Pinocchio une lettre recommandée.

Pourtant, deux réunions avaient été prévues, mais aucune information précise n’a été donnée.  Un article du « Soir » a souligné que le chantier démarrerait début avril, ou, au plus tard, avant l’été.

Il est pour le moins normal que les habitants du quartier sachent comment les choses vont se dérouler.

Mais vous aurez tout compris !  Ce qu’ils ont à faire, c’est aller à la permanence sociale organisée par Doyen-Pinocchio et ses séides, et là, on leur servira la bonne parole. Voilà comment ça fonctionne à Jette !

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 


Les commentaires sont fermés.