Doyen flirte avec l’Extrême-Droite… « à l’insu de son plein gré »!

Réaction d'Hervé Doyen à La Capitale

Vous connaissez tous les marionnettes des « Guignols de l’Info » de Canal+ ?

Au moment des grands débats sur le dopage des coureurs cyclistes du Tour de France, la marionnette de Richard Virenque répétait en boucle «Si j’ai pris quelque chose… c’est à l’insu de mon plein gré» !

Et bien, Hervé Doyen nous refait le même coup : «Tout est à l’insu de son plein gré » !

Dans l’article paru dans la « Capitale » de ce matin que vous trouverez ci-joint, il explique qu’il a été inscrit sur ce site « à son insu » !

Bizarre, bizarre mon cher cousin, comme c’est étrange !

Comme toujours, il ment, éternel Pinocchio !

On éprouve un réel malaise lorsqu’ on lit les commentaires sur ce site, et les échanges entre Sophie Gondry, 4ème suppléante Vlaams Blok et, par exemple, Christian Materne, élu CDH/Liste du Bourgmestre au CPAS,  et l’ un des laquais de Doyen au CPAS, qui n’a eu comme seul but que de détruire cette Institution et empêcher la Présidente Clara Quaresmini de réaliser ce pourquoi le CPAS existe, c’est-à-dire venir en aide aux plus démunis.

Pauvre Doyen !

Calimero de la vie politique, mais Pinocchio dans la réalité, qui ne savait pas que sur cette même page Facebook Vlaams Blok s’est inscrit le Président des restes du MR, et qui ne savait pas que s’est également inscrit le Président du Foyer jettois qui attend avec impatience de devenir échevin et qui, lui-même, a inscrit sur cette même page  plus de 70 personnes… sûrement aussi à l’insu de leur plein gré !

Pauvre Doyen !

Calimero…Pinocchio !  N’a-t-il pas vu  les échanges entre Sophie Gondry, Vlaams Blok, et Lepers où ce dernier l’appelle « Ma chère Sophie », et où il précise que la catastrophe actuelle du Foyer jettois a été causée par son prédécesseur qui, bien sûr, était socialiste !!!

Si ce n’était pas aussi grave, ce serait à mourir de rire.

A la lecture de la réponse de Doyen dans la « Capitale » de ce matin, certains Jettois m’ont appelé pour me dire : « Mais est-ce que Doyen nous prend vraiment pour des c… ? »

C’est bien là le problème.

En réalité, Doyen-Pinocchio a toujours utilisé la technique visant à faire faire aux autres le sale boulot.

Mais ici, il est pris la main dans le sac.  Personnellement, je préfère l’expression qu’emploient à ce sujet les Anglais, et qui me semble plus imagée.  En effet, au lieu de dire « Il a été pris la main dans le sac », ils précisent « Il a été pris le pantalon sur les chaussures » !!!

Trêve de plaisanterie.

N’est-il pas pitoyable pour un Bourgmestre sortant, qui est censé diriger une Entreprise dont le budget est de 78 millions d’euros, de faire flèche de tout bois pour tenter de se sauver, et de n’avoir même pas le courage de ses actes ?

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


Les commentaires sont fermés.