Finances jettoises, la preuve par DEXIA des mensonges du Collège !

Les études faites par DEXIA sur la situation des finances communales sont une mine d’informations.  Lorsque j’étais échevin des Finances, je l’ai été pendant près de vingt ans, je les ai beaucoup utilisées.

Chaque année, une comparaison est faite avec quatre communes identiques à la nôtre, et cela permet de dégager un certain nombre de conclusions.

Mais afin de ne pas vous écraser de chiffres, je n’en retiendrai qu’un seul, mais qui démonte de façon extraordinaire les mensonges de l’échevin des Finances, vous savez, le type qui n’en est toujours pas revenu d’avoir terminé ses études alors qu’il a soixante ans, et qui, toutes les trois phrases, répète qu’il est ingénieur pour tenter, bizarrement, d’asseoir ses affirmations.

Elles sont d’autant plus contestées par les Jettois que beaucoup d’entre eux soulignent qu’il se fiche totalement de Jette car, en réalité, il habite à Lasne.

J’en reviens à l’étude DEXIA dans laquelle je lis « La croissance moyenne belge des taxes communales sous cette Législature est de 3,8 % » !!!

Quand on sait qu’à Jette, rien que l’impôt cadastral a augmenté de 10% en 2009, on perçoit immédiatement la façon dont cette Majorité a transformé Jette en enfer fiscal.

A quoi on peut encore ajouter l’augmentation de 25% d’un coup de la demi-journée de parking !

Si on ajoute à cela l’augmentation automatique de 3% prévue chaque année des taxes et redevances qu’applique la commune, on se rend compte tout de suite dans quelle situation effarante se trouvent les Jettois en matière de fiscalité et de taxation.

Mais attention, à Jette, nous savons que certains privilégiés ne doivent pas les payer, ces fameuses taxes, c’est le cas de l’Atelier 340 qui, depuis onze ans, ne paye pas sa taxe sur les immeubles et chantiers abandonnés et cela, en toute illégalité.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Les commentaires sont fermés.