Le Journal Communal, la Pravda ! Réponse : la circulaire Picqué !

Je dénonce depuis des années l’utilisation scandaleuse du journal communal à des fins électoralistes. C’est devenu tellement énorme que le parlement régional a voté une ordonnance visant à limiter, si pas supprimer, la propagande politique des collèges via les journaux d’ « information » communaux.

Le cas de Jette est totalement emblématique puisque la petite étude (Statistiques Jette Info ) faite par un jettois compétent en matière informatique a démontré que telle échevine voyait son nom et sa photo plus de 43 fois dans le journal et tel autre, plus de 39 fois, cherchant désespérement une notorité que leurs « réalisations » ne peuvent évidemment pas leur donner.

L’ordonnance de ce 6 juillet et la circulaire ci-jointe (circulairecommunicationautoritespubliques_fr ) tendent à ce qu’au moment des élections au moins, les armes soient plus ou moins égales et que ce ne soit pas le contribuable Jettois qui paie la propagande électorale de Doyen – Pinocchio.

Vous savez à Jette, le journal communal coûte au minimum 200.000€ par an et ce sont les Jettois qui paient !

Il va de soi que tous les candidats aux élections communales seront particulièrement vigilants quant au respect de cette circulaire, avec un regret cependant, c’est que celle-ci vient fort tard puisque cela fait des années que les Jettois et les Jettoises payent à cause de l’effroyable saignée fiscale qui leur a été imposée et qui a fait de Jette la commune la plus taxée de Belgique au niveau de l’impôt cadastral.

Il est amusant de savoir que lors du débat au parlement bruxellois, Doyen – Pinocchio a exprimé le fait qu’il n’avait pas le sentiment d’être en infraction … Ben voyons !  Le gentil boy-scout, il fait sa propagande sur le dos des Jettois et ça lui paraît tout naturel.

Apparemment ni Picqué, ni le parlement bruxellois n’ont pensé comme lui !!!

Merry Hermanus

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Les commentaires sont fermés.