Les Jettois connaissaient Doyen menteur… le voici à présent tricheur !

Hier, le PS de Jette a diffusé un communiqué dans lequel il dénonçait une série déjà impressionnante de manquements aux Règles relatives à la déontologie et à l’éthique concernant les campagnes électorales.

Cette fois-ci, les journalistes ont pris Doyen en flagrant délit de mensonge !

Répondant à l’interview de «  La Capitale », remarquable par son

La Capitale – 21/09/2012

objectivité,  il dit «Concernant la remorque avec les affiches, je l’ai fait retirer dès que j’ai appris son existence».  Et la journaliste de conclure : « Ce jeudi soir, la remorque était toujours là a constaté une de nos journalistes ».
Pas mal non ?

Une fois de plus, Doyen est pris, comme les Anglais le disent de façon si imagée
« le pantalon sur les chaussures ».

La DH, 21/09/2012

De la même façon, il a menti concernant la photo de la fameuse remorque. Il aurait répondu à Guy Bernard, journaliste à la « Dernière Heure », « La remorque ci-dessus a été bougée illico » !

Ce qui, évidemment, est tout à fait faux, la preuve en est donnée par la lecture de « La Capitale ».

Mais attention, une autre question beaucoup plus importante se pose !  En effet, le Règlement communal prévoit, en cas d’infraction du type de celle commise par Doyen-le-tricheur, une amende… sérieusement salée.

Donc, toute la question est de savoir si Doyen-Pinocchio et son surprenant colistier qui figure sur la photo collée sur la fameuse remorque se sont vu infliger une amende.

Si tel n’était pas le cas, la presse ayant rendue publique l’infraction commise par Doyen-le-tricheur, les personnes qui se verraient infliger une amende seraient bien sûr en droit d’élever l’argument des deux poids deux mesures.

N’y aurait-il pas, à Jette, des infractions qu’on ne sanctionne pas lorsqu’elles sont commises par le Bourgmestre et ses supplétifs ?

Doyen va-t-il enfin payer ?

Le ver est dans le fruit.

A propos de cet étonnant supplétif, colistier de dernière minute de la liste Cdh de Jette, les autres candidats Cdh en ont plus que marre de sa campagne qui est d’une étonnante ampleur, faisant de l’ombre à tous les autres candidats Cdh.

Ainsi, l’un d’entre eux a déversé sa bile auprès de l’un de ses amis PS en lui déclarant « Ce politologue que l’Univers nous envie est venu sur notre liste Cdh en toute dernière minute, mais il doit savoir qu’il est venu à nos conditions, c’est-à-dire que même s’il fait 5000 Voix, il ne sera pas échevin, parce que chez nous, c’est la tradition, on n’est pas échevin lorsqu’on se présente pour la première fois au Cdh ».

Nous laissons bien sûr à ce « sympathique » mandataire Cdh la responsabilité de ses propos.

Soulignons simplement que pour être échevin, il faut être majoritaire.

Mais ce qu’on constate, c’est que ce « colistier Cdh » arrivé en toute dernière minute fait à peu près l’unanimité de ses tout nouveaux amis contre lui.

Doyen-Pinocchio doit savoir qu’il aura bientôt un concurrent pour occuper un strapontin au Parlement bruxellois, véritable objectif de celui qui a sauté dans la barque Cdh au moment où elle prenait l’eau.

Bonne chance Hervé, t’as du souci à te faire !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Les commentaires sont fermés.