Pourvu qu’on soit ministre, le ridicule ne tue pas !

J’ai déjà souvent évoqué l’échec de la Région bruxelloise du fait de l’absence de loyauté régionale de certains ministres.

Il y en a une qui, effectivement, s’est spécialisée en la matière.  C’est la ministre Grouwels qui a la Mobilité dans ses attributions.

Grande nouvelle : Elle a décidé de repeindre les poteaux indicateurs, qui sont depuis toujours à Bruxelles rouges et blancs, en jaune et bleu !!!

Vous voyez bien sûr tout de suite l’urgence de la chose, son grand intérêt, et le fait que, manifestement, cela va changer la vie des Bruxellois.

En cela, Mme Grouwels est le digne successeur d’un curieux ministre de la région flamande, Sauwen, qui trouvait insupportable que les poteaux, en Flandre, soient rouges et blancs, et qui, dès son arrivée au pouvoir, les a fait repeindre en noir et jaune. Ce triste sire a dû quitter le Gouvernement flamand car il avait été filmé dans une manifestation d’anciens SS !!!

Mais des sottises de ce type, il y en a des masses malgré la situation désastreuse des Finances communales et régionales.

Qu’il suffise de rappeler les W.C. finlandais installés par la ministre Huytebroeck dans certains espaces verts bruxellois pour la modique somme de 160.000 euros/pièce !

Le plus comique, si j’ose dire, c’est que lorsqu’ils commencèrent à fonctionner, on s’aperçut que ces magnifiques W.C. finlandais polluaient la nappe phréatique supérieure et qu’il fallait donc…recommencer leur installation !

Qu’on se souvienne aussi que le ministre Smet voulait installer une piscine dans le Canal dont le coût avait été estimé à 25.000.000 d’euros !!!

Aujourd’hui, Madame Grouwels, toujours elle, revient avec ce projet et veut faire installer une piscine sur un chaland amarré sur le Canal.

Sans doute a-t-elle à l’esprit ce que fût le lieu de drague le plus célèbre à Paris, la piscine Deligny, démantelée il y a une vingtaine d’années.

On pourrait s’amuser de toutes ces stupidités si celles-ci ne se déroulaient pas dans une Ville-Région sinistrée où le chômage, malgré un certain tripatouillage des chiffres, continue à augmenter, où les enfants ne trouvent plus d’école, où leurs parents ne trouvent plus d’emploi, où les CPAS sont débordés, et où il y a 40.000 demandes de logements sociaux non satisfaites !

Mais tout cela n’est rien, et tant que Mme Grouwels peut repeindre les poteaux indicateurs, tout va bien !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Les commentaires sont fermés.