ALERTE DISPARITION –  ON RECHERCHE …

L’Observatoire politique régional communique,

Une section de la fédération bruxelloise du PS a disparu, elle est connue sous le nom « Section du Parti socialiste de Jette. »

Aux dernières nouvelles, elle avait participé aux élections communales d’octobre 2012, avait progressé de 5 %, plus haut taux de progression régionale, et avec le SP avait fait élire 10 conseillers communaux.  Depuis ce scrutin, elle semble avoir cessée d’exister !

L’Observatoire politique régional signale :

Dans un courrier de ce 19 Février 2016,  dont L’Observatoire veut d’abord souligner la parfaite franchise, car on a rarement exprimé aussi clairement son incapacité à organiser et à rassembler, le président démissionnaire de cette section précise  donc que :

  • Il n’y a quasi pas de candidatures pour le comité
  • Il est dépité de l’attitude des membres… « beaucoup de bla bla »
  • Les conseillers communaux ne participent ni aux comités, ni aux préparations du conseil communal
  • Ne siègent en général même pas au conseil,
  • Si deux ou trois y sont présents, ils sont muets !
  • Les élus seraient incapables de lire un budget !
  • Ne participent à aucune festivité !
  • Les comités sont squelettiques
  • Dans ces conditions comment « séduire » la liste CDH ?

L’Observatoire se demande si cette tentative de « séduction » était la seule stratégie de cette section aujourd’hui disparue,  faut-il y voir la cause de sa disparition ?  En effet, séduire l’adversaire politique s’apparente à d’autres pratiques…

Que d’aveux en quelques lignes…

A peine cet ex-président ne regrette-t-il pas la disparition des cabines téléphoniques où ce qu’il reste du PS de Jette pourrait  tenir ses assemblées générales.

Il conclut en démissionnant sur le champ !

L’Observatoire croit savoir que cet ex-président du PS de Jette, par ailleurs  agent communal, curieux choix quand même pour présider un parti d’opposition…,  envisagerait une fuite en France… Toute personne disposant de renseignements peut les communiquer à la permanence de l’Observatoire politique régional… Les frontières seront alertées !  Le Ministre Jan Jambon est prêt à toutes les éventualités, vrai raison du rétablissement du contrôle des frontières avec la France.

L’Observatoire avait tenté, après la démission du précédent président,  d’alerter les autorités de la Fédération bruxelloise du PS sur le délitement de cette section.  Il avait signalé que pour la première fois en 37 ans, il n’était pas rare que des cris, des insultes, des huées ponctuent les rares réunions du comité.  Ce n’étaient plus des réunions mais des assemblées de figurants du merveilleux film italien « Affreux, sales, bêtes et méchants »…  amusant au cinéma mais inadmissible dans la vie sociale d’une formation politique digne de ce nom !  Cela n’a donc étonné aucun des observateurs que dans de telles conditions l’hémorragie des membres s’accentuent encore et que les réunions ne rassemblent plus que quatre ou cinq personnes… qui parviennent encore à s’invectiver.

Les errements en matière de cotisation, le paiement de la quote-part prélevée sur le montant des mandats au profit de la section n’étant pas versé par les conseillers communaux, sont encore des symptômes de la disparition de cette section.

Le fait que sur 10 élus pas moins de 7 ont démissionné depuis Janvier 2013, et sont remplacés par des suppléants, abasourdis de tant d’aubaine, est une conséquence directe de ce chaos.

Il avait fallu plus de six mois pour que l’ancien président soit reçu par la présidente fédérale…qui,  angélique et souriante… a dit… tout ignorer,  ce délai étant mis à profit par le député Laaouej pour oindre ce militant de toujours d’eau bénite mélangée de promesses, évidemment non tenues, de miel… et de fiel !

L’Observatoire a été informé qu’une trentaine d’anciens membres de cette section auraient sollicité Merry Hermanus et son épouse Mireille Hermanus-Francq afin qu’ils se réinvestissent dans la section.  Nos services ont tenté de prendre contact pour essayer d’y voir clair.  Nous devons avouer que nous n’avons pas tout compris des réponses faites par l’ancien premier échevin, il a été question d’un refus catégorique, de perles… de pourceaux !  Par courrier, Merry Hermanus nous a adressé ces quelques vers du poète Louis Aragon, sans doute répondent-ils à notre interrogation :

« J’empêche en respirant certaines gens de vivre

« je trouble leur sommeil d’on ne sait quels remords

« il paraît qu’en rimant je débouche les cuivres

« et que ça fait un bruit à réveiller les morts. » 

Comprenne qui voudra… comprenne qui pourra !

L’Observatoire signale encore, qu’on évoque, qu’on murmure, qu’on susurre, on n’en parle qu’en se cachant la bouche avec la main… il paraîtrait que dans la région de Bruxelles plusieurs sections seraient dans la même situation de coma dépassé… mais chut ! chut ! chut !  Il ne faut surtout pas en parler… il ne faut pas désespérer… Molenbeek !

L’Observatoire communique qu’il a retrouvé quelques membres et anciens membres du PS de Jette errant livides, larmes aux yeux, têtes ballantes, épaules basses, sur les trottoirs le long des tranchées boueuses des travaux du tram 9.  On craint des actes désespérés.  Si vous voyez l’un de ces inquiétants spectres du socialisme jettois n’hésitez pas à lui communiquer le numéro d’appel de SOS suicide.

 

Une réponse à “ALERTE DISPARITION –  ON RECHERCHE …

  1. Tristesse d en arriver a des guerres internes , dans quel but ? Desolee de voir le batisseur en demolisseur

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s