Archives de Tag: appartements

Pour le Foyer jettois, pas un euro… les locataires attendront !

Le « Soir » du mercredi 21 mars dernier a publié un très intéressant article « Plan quadriennal de rénovation : 206 millions d’euros pour le  Logement social ».

Pour les Jettois, la lecture de cet article est désespérante.

En effet, on y découvre la liste complète de toutes les sociétés de logements qui bénéficieront de ces 206 millions d’euros à l’initiative du Ministre Doulkeridis.

Mais…il n’y a pas un centime prévu pour Jette !

Est-ce parce que le Ministre est furieux que le million deux cent mille euros qui avaient été prêtés pour réaliser des travaux de sécurisation ont été utilisés pour construire deux appartements passifs dont on sait que la qualité s’est révélée catastrophique au moment de la vague de froid ?

Est-ce parce que le Ministre est conscient de la gravité de la situation mise en lumière par le précédent Président qui a fait faire un audit par SECO et par les pompiers ?

En tout cas, une chose est certaine :

–       Les ascenseurs en panne ;

–       Insécurité ;

–       Insalubrité ;

–       Incendies à répétition à proximité de la rue Jules Lahaye ;

–       Difficultés invraisemblables de parking ;

–       Coupures de gaz ;

–       Multiplication de bonbonnes et des dangers qui s’en suivent.

Voilà le triste décor du Foyer jettois !

Plus aucun locataire ne se fait d’illusion.Ils savent tous que l’actuel Président n’a, en réalité, aucun pouvoir, et que toutes les ficelles sont tirées par l’ancien Président Leroy, vous savez, le type qui avait offert 50.000 euros à un directeur dont on voulait se débarrasser et à qui il avait donné 200 euros par mois à vie, et cela, sans respecter la moindre règle statutaire.

C’est le poisson-pilote de ce triste personnage qui se fait offrir une fresque     à 150.000 euros aux frais des Jettois qui continue à tirer les ficelles.

C’est lui qui est à la source des derniers bouleversements qui viennent de se produire au sein du Foyer jettois.

Pour ce qui est de l’actuel Président, il n’a plus qu’à assumer… une catastrophe si elle survient.

Voilà à quoi il sert, et à rien d’autre si ce n’est à nourrir ses propres espoirs… ce qui lui est évidemment toujours permis.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


FOYER JETTOIS : Les habitants ont peur, cela suffit !

De plus en plus d’habitants du Foyer jettois prennent contact avec moi pour me dire qu’ils n’en peuvent vraiment plus.  En effet, ils savent que le Foyer jettois a obtenu un prêt de 1,5 millions d’euros qui, au départ, devaient être utilisés pour des travaux de sécurité de viabilisation.

Mais « On » a décidé d’utiliser cet argent… pour réaliser deux appartements passifs !!!

Vous aurez tout compris : Le « politiquement correct » passe avant la sécurité !!!

Je rappelle d’ailleurs que dans ces appartements passifs, au moment de la vague de froid, il y avait entre 12 et 15 degrés !

Mais, ma bonne dame, il s’agit d’abord d’être dans l’air du temps, la sécurité, elle, attendra.

De plus en plus, il apparaît que le Président du Foyer jettois n’a aucun pouvoir.   Tout est manipulé par l’ancien Président Leroy, vous savez, le type qui avait accordé 50.000 euros et 200 euros à vie à un directeur du Foyer jettois dont tout le monde voulait se débarrasser.  Ce petit « cadeau entre amis » ayant été offert sans passer par aucune des Instances statutaires…, mais entre gens du même monde, on trouve toujours de quoi s’accorder !

C’est ce même Leroy qui s’offre, bien sûr sur le dos des Jettois, une fresque de 150.000 euros !

Il est maintenant certain qu’il continue à tirer les ficelles au Foyer jettois, dont il a été le plus pitoyable des Présidents, par le biais d’un membre du personnel dont chacun sait qu’elle est ses yeux, sa voix et ses oreilles.

Le Président du Foyer jettois le sait aussi, mais, espérant devenir échevin, il ne cache plus à son entourage que, pour le moment, il est bien obligé de subir et d’être, devant ce membre du personnel tellement influent, devant Leroy , et devant Pinocchio-Doyen, au garde à vous !

Ceux-là feraient bien d’ailleurs de se méfier de la fureur des gens ayant été trop patients.

Vous le savez, les représentants des habitants ont été reçus par le Ministre Doulkeridis.  Ce dernier leur a expliqué que les travaux de sécurité et de viabilisation absolument indispensables conduiront à une hausse des loyers.

Lorsqu’on connaît l’augmentation des loyers qui s’est produite en 2010-2011, on est effarés !

Qui aura un jour le courage de dire que le système tel qu’il fonctionne maintenant est complètement aberrant ?

Les logements sociaux conduisent à la création de ghettos, et ne remplissent plus l’objectif qui était le leur.

Il n’est pas rare que, dans un ménage où les deux époux étaient au chômage, si l’un des deux trouve du travail, l’augmentation du loyer sera telle qu’ils devront quitter leur logement social.  C’est  vraiment une aberration !

Les habitants de la rue Jules Lahaye mettent toujours plus l’accent sur le problème de sécurité. D’après eux, les sorties de secours seraient, dans différents cas, inutilisables !

Pourquoi le Ministre Doulkeridis, dont la  bonne volonté ne peut être mise en cause, ne met-il pas en demeure le Foyer jettois de communiquer, au minimum aux conseillers communaux jettois, les audits et rapports effectués par SECO et par les pompiers, à la demande du précédent Président ?

Pourquoi cacher la réalité aux habitants ?

Peut-on imaginer ce qui pourrait se passer en cas d’accident grave ?

Encore un point, rue Jules Lahaye, il y a actuellement 172 box de parking. Mais, en soirée, il n’y a plus qu’une seule entrée qui fonctionne pour accéder à ces 172 box.

C’est la déglingue généralisée !

Les habitants n’en peuvent vraiment plus.

Ah, grande nouvelle : ce qui était impossible du temps du précédent Président est devenu subitement possible, et le Boulodrome  sera inauguré le 5 septembre !

5 septembre… 5 septembre… ah oui ! Un mois avant les élections !

Manque de pot, l’échevin Leroy a oublié que se posera un « petit » problème de parking auquel personne n’a voulu penser.

Ce sera très « joyeux » pour les habitants !

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Foyer Jettois : Toujours des appartements vides ! Pourquoi pas la transparence totale ?

Face aux réclamations de plus en plus nombreuses des habitants du Foyer jettois, une réunion a été organisée il y a une dizaine de jours dans un café.

Une trentaine de personnes étaient présentes qui, toutes, ont eu l’occasion de faire part de leur total mécontentement quant à la gestion du Foyer jettois.

Mais le pire n’est pas là !

On le sait, il y a entre 7000 et 8000 demandes d’accès à un appartement social à Jette.

Eh bien, rien que pour la rue Vanderperre, sur 54 appartements, il y en aurait 9 à 10 vides depuis un an et demi !

C’est quand même effrayant de faire une telle constatation.

Certains habitants ont remarqué que plus rien n’avait été fait chez eux, rue Vanderperre, depuis près de cinq ans !

J’ai déjà évoqué le grave problème de la sécurité.

Pourquoi ne rend-on pas publics les deux audits réalisés à la demande du précédent Président, soit l’audit des pompiers et celui de SECO ?

Dès lors, les habitants pourraient connaître la vérité sur les dangers qu’ils courent en cas d’incendie !

Bientôt peut-être un Wikileaks jettois où différents documents seraient rendus publics et où, ainsi, chaque locataire saurait la vérité ?

Mais la vérité à Jette ? Une véritable nouveauté !!!

Tiens, à propos, savez-vous qu’à Jette, on réengage des fonctionnaires pensionnés en qualité de consultants ?

C’est ainsi qu’un fonctionnaire récemment retraité vient d’être réengagé à raison de 3 heures par semaine comme consultant.

Qu’est que cela veut dire ?

Soit il s’agit de récompenser des services rendus.

Soit, dans la panique du Collège Arlequin-Pinocchio, il s’agit de tenter, avant la faillite, de mettre de l’ordre dans certains placards d’où les squelettes débordent.

La prochaine Majorité pourra peut-être apporter des réponses.

merry_hermanus@yahoo.com


Un si joli village dans la ville. De la douceur de vivre… au mal vivre !

Lorsque Jean-Louis Thys et moi-même avons lancé le projet de « Jette Village », l’objectif était de créer un village dans la ville.

Aujourd’hui, on est loin du compte !

Les problèmes s’accumulent et se multiplient.

Les trois mille habitants de ce quartier souffrent de plus en plus de l’abandon, des fausses promesses,  et du refus du Collège de voir les problèmes dans leur réalité.

La Jeunesse : Rien n’est fait pour répondre aux besoins de la Jeunesse.  Certaines bandes circulent, désœuvrées, avec les conséquences habituelles… seringues, boissons, etc.

Il est vrai qu’il n’y a, à Jette, aucune Maison des Jeunes francophones, et lorsqu’on a proposé à Hervé Doyen d’en créer une, sa réponse a été : « Une Maison des Jeunes, Non ! Ça attire les Jeunes » !!!

Vraiment digne d’un bêtisier !

Les problèmes de circulation sont épouvantables.  En concertation, un échevin avait déclaré : « J’ai de bons contacts avec la Région. On va créer une nouvelle Sortie ».  Deux ans plus tard, rien n’est fait ! Mais on construit 250 appartements de plus !

Le Collège se ridiculise en installant des parkings à vélos dans des endroits aberrants.

Le marché qui était promis n’existe pas. Pourquoi ? Aucune information !

Le droit de place allait être gratuit. Est-ce exact ? Ou bien les maraîchers sont-ils dégoûtés par le montant qu’on leur demande ?

La crèche : silence radio sur toute la ligne.  Or, il semblerait que les subsides vont être perdus du fait de la mauvaise gestion de ce dossier par le Collège.  Quant aux habitants, ils attendent toujours !!!

Maison de quartier : Un échevin qui s’invite à une réunion du Comité de quartier déclare « C’est impossible à Jette » !!! Purement et simplement aberrant !

La plaine de sports qui est prévue, l’est dans un emplacement qui créera d’énormes nuisances aux habitants.   En effet, cette plaine de sports, qui sera éclairée la nuit, se trouve au niveau du premier étage d’un des immeubles.  Vous imaginez la suite !

L’équipement collectif est purement et simplement abandonné !

Le petit pont, si romantique, … tombe en ruine !

Les bancs tombent en morceaux !

Les panneaux routiers sont dans un état catastrophique, et certains poteaux d’éclairage sont tombés !

Cela fait un an qu’un plan des rues avait été promis…. Rien n’est fait !

Sur ce panorama désespérant, se greffe le chantier de 250 nouveaux appartements, qui, au plan de la circulation, provoquera des conséquences effroyables.  En outre, les habitants constatent que les responsables du chantier ne respectent pas les normes prévues en matière de bruit.

A cela s’ajoutent, dans le quartier, les énormes problèmes liés au parking des camions pour lequel évidemment le Collège ne fait rigoureusement rien et répond par le mépris et un assourdissant silence  à tous les citoyens qui essayent de remédier à la situation.

Mais soyez rassurés, Hervé Doyen viendra en personne inaugurer la nouvelle Brasserie, seule bonne nouvelle, qui s’installe, et donnera à tous  de larges giclées d’eau bénite de cour, accompagnées de promesses qui n’engageront bien sûr … que ceux qui les entendent.

Ne comptez pas sur lui pour expliquer pourquoi le Collège dépense 120.000 euros pour une fresque, le petit caprice de l’échevin Leroy, et ne trouve pas l’argent pour tout ce dont la population a besoin !

Merry Hermanus
merry_hermanus@yahoo.com