Archives de Tag: Brésil

Foyer jettois… Un ascenseur que pour le rez-de-chaussée !

Récemment, s’est constitué, au sein du Foyer jettois, un Comité de locataires qui n’en peuvent plus des conditions dégradées d’habitabilité.

Vous ne l’ignorez pas, au Foyer jettois, dès qu’on aborde un problème, dès qu’on ouvre un tiroir… les squelettes débordent !

Mais la problématique des ascenseurs, celle-là, elle en vaut la peine.

Vous le savez déjà, le Président Cdh, Leroy, celui qui avait donné à un directeur 50.000 euros pour partir plus 200 euros par mois jusqu’à la fin de sa vie (sans aucune décision du Conseil d’administration, sans décision d’aucune Instance), a eu un caprice…

Une petite folie…

Un désir irrépressible…

C’est sa spécialité puisque c’est lui qui se fait construire, aux frais du contribuable jettois, une fresque pour plus de 150.000 euros Place Cardinal Mercier.

Au Foyer jettois, il a voulu laisser sa marque, son empreinte.

Il a fait installer, dans le plafond de certains ascenseurs…des télévisions qui diffusent des images en provenance du Brésil et d’Amérique du Sud !

Des plages de rêve, du sable fin, un ciel azur.

Tout cela, dans le plafond des ascenseurs du Foyer jettois !!!

Le rêve à la portée de tous !

Un miracle : Vous prenez l’ascenseur, et pendant les quelques minutes que dure votre montée, vous êtes sur une plage de rêve, vraisemblablement entouré d’inaccessibles créatures.

Aie !!!! Un problème ! Deux problèmes ! Trois problèmes !

Les ascenseurs ne fonctionnent pas !!!

Ils tombent régulièrement en panne et, apparemment, le Foyer jettois éprouve les plus grandes difficultés à les faire réparer.

Le rêve s’évanouit ! La télévision installée dans un  des plafonds tombe elle aussi en panne !

Pire encore, parfois, elle disparaît !

Mais ce qui ne disparaît pas, en revanche, c’est le prix de la ligne ADSL qui a été installée pour pouvoir capter les images de rêve de ces fameuses télévisions.

Bien entendu, le prix de cette ligne ADSL se retrouve dans les charges que doivent payer les locataires du Foyer jettois…

C’est pas une super idée ça ?

Est-ce qu’on leur a demandé leur avis avant d’installer ces télévisions ?

Mais  bien sûr que non !!!

Le « Président » Cdh Leroy n’en a cure lorsqu’il s’agit de satisfaire ses caprices exotiques.

Il faut savoir que deux personnes en chaise roulante ont été dans l’incapacité de sortir de chez elles pendant trois semaines car les ascenseurs ne fonctionnaient pas !

Il y a quelques semaines, un article de la « Libre Belgique » faisait état de la situation d’une personne âgée obligée de monter neuf ou dix étages à pied pour rejoindre son appartement.

Les locataires nous informent qu’un des ascenseurs a été en panne pendant trois mois, et qu’à l’Esseghem 1, les deux ascenseurs sont tombés en panne en même temps !

Tiens, mais j’y pense ! Curieux quand même que dans le journal communal…, vous savez le journal des Bisounours, où tout est fleuri, où tout est beau à Jette, où les échevins sont tellement compétents, on ne parle jamais du problème des ascenseurs du Foyer jettois !

Mais le Foyer jettois, ça n’intéresse personne !

La population qui y vit, cela n’intéresse personne !

Pourtant, voilà bien la triste réalité que vivent des Jettois au jour le jour.

Mais ils ont évidemment une satisfaction : c’est que, de temps en temps, quand la télévision fonctionne bien sûr, en levant la tête, ils se retrouveront à Copacabana.

Merci le Cdh ! Merci  Doyen ! Merci Leroy !

merry_hermanus@yahoo.com


CESARE BATTISTI… Je me sens solidaire de l’Italie !

Le Brésil a décidé de ne pas extrader Cesare Battisti et de le libérer.

Le Président de la République italienne Giorgio Napolitano, qui n’a rien de commun avec un quelconque Berlusconi, avait pourtant fait des démarches insistantes afin que le Brésil renvoie Battisti en Italie pour qu’il puisse y être jugé.

Rien n’y a fait !

Battisti est l’un des protagonistes des « anni di piombo » (années de plomb), qui, en Italie, ont été particulièrement sanglantes.

On sait aujourd’hui le rôle qu’a joué l’Extrême-Droite et les services secrets italiens et américains dans l’infiltration des mouvements d’Extrême-Gauche conduisant ceux-ci à des crimes de sang.

On se rappellera que le premier attentat sanglant de la Piazza Fontana à Milan avait conduit à l’arrestation d’un anarchiste qui n’était pas coupable, alors que la vérité établie des dizaines d’années plus tard a permis de savoir qu’ il s’agissait d’un crime commis par l’Extrême-Droite, tout comme l’explosion de la Gare de Bologne qui fit près d’une centaine de morts !!!

L’Histoire a établi qu’Aldo Moro avait été assassiné avec la complicité du Président de la République italienne de l’époque et des services américains qui ont refusé la négociation que souhaitaient les kidnappeurs.  Les lettres extrêmement dignes et émouvantes écrites par Aldo Moro dans les derniers jours de sa captivité sont parfaitement explicites sur ce point.

La justice italienne, qui a jugé Battisti par contumace, l’a reconnu coupable de quatre assassinats dont  celui d’un paisible commerçant.

C’est vrai que les années ont passé.

C’est vrai que Mitterrand avait accordé à Battisti un statut officieux  (bancal au plan du Droit) de réfugié politique.

La personne de Battisti m’importe peu, mais ce qui me paraît essentiel, c’est que l’Italie, au travers d’un procès équitable où tous les points de vue pourraient être entendus, aurait pu enterrer définitivement les « années de plomb » en faisant éclater la vérité dans sa totalité et en démontrant le rôle joué par les uns et les autres.

On a tort d’oublier que l’Italie a toujours été un laboratoire de systèmes politiques.

On a tort d’oublier que c’est en Italie qu’est né le Fascisme qui sera copié par Hitler.

On a tort d’oublier qu’au cœur de la Guerre Froide, c’est en Italie que les services secrets américains ont mis en place, en dédoublant les services spéciaux, une armée clandestine chargée de lutter par tous les moyens, y compris pires, contre les Communistes.

A ce jour, beaucoup de choses ont été écrites, mais la vérité n’a jamais été établie aux yeux de tous.

C’était cela le véritable objectif du procès Battisti, et c’est cette vérité, cette vérité essentielle à toute Démocratie que le Brésil, sous l’influence de qui ??, n’aura pas permis de faire.

Merry Hermanus
merry_hermanus@yahoo.com