Archives de Tag: communal

Le Rêve et le Réel !

Saisissant contraste qu’offre la campagne électorale jettoise.
 
Le PS met en évidence la dégradation générale de la commune,
  • la paupérisation galopante, 
  • la disparition des commerces, 
  • l’effondrement de l’enseignement communal, 
  • l’état des bâtiments scolaires, 
  • le dépeçage systématique du CPAS, 
  • le nombre de logements vacants au Foyer jettois, 
  • l’absence de gestion de cette institution vitale, 
  • l’augmentation gigantesque des taxes et redevances diverses, 
  • la saleté des rues, 
  • l’abandon total du quartier des Jardins de Jette, 
  • la fermeture de l’antenne de police du quartier de la place Werrie et 
  • la volonté de fermer celle du quartier Mercure, 
  • la destruction de la place du Miroir par le tram 9, 
  • les dépenses de prestiges aussi stupides que dispendieuses, 
  • l’insécurité, 
  • les statistiques truquées, etc.
Par contre le CDH ! oui, il s’agit bien du CDH puisque la soit-disant Liste du Bourgmestre (LBJ) en a adopté officiellement le numéro électoral, voilà donc une fiction, un faux nez qui s’effondre, le CDH dis-je présente une vision de la commune de Jette parfaitement lisse : parcs et jardins en fleurs impeccables, gazons à l’anglaise, habitants souriants et…parfaitement conformes aux stéréotypes du Jettois des années cinquante, organisation communale parfaite, nombres de projets améliorants la mobilité, trottoirs plus propres que dans une petite ville hollandaise, habitants heureux de payer leurs taxes et impôts si bien utilisés, politique culturelle de qualité, joie de posséder sur notre sol
un phare de l’art contemporain, en un mot comme en cent…le CDH présente la commune de Jette comme un Eden.
 
Doyen-Pinocchio himself nous a livré récemment son projet : faire de Jette un nouveau Watermael-Boitsfort !!!
 
On ne peut donc imaginer de contraste plus frappant tant les deux visions de la même commune sont aux antipodes. Ce qui fait dire à nombre de nos concitoyens que Doyen ne vit pas dans la même commune que nous.
 
Eh ! bien, je crois qu’ils ont raison !
 
A mes yeux, Doyen-Pinocchio et ses sbires sont coupés du réel, ils ne peuvent le regarder en face, car ce réel est le miroir de leur incompétence et de leur faillite.
 
C’est d’ailleurs une constante dans l’histoire, tous les dirigeants face à une situation qu’ils ne contrôlent plus, que ce soit au niveau d’un village ou d’un empire, ont la même réaction : nier le réel.
 
En 1989, quand le mur de Berlin s’effondre, les dirigeants communistes croient à la pérennité de leur immonde système. Un livre paru au « Seuil » récemment «Stèles, la grande famine en Chine, 1958-1961» de Yang Jishang nous apprend qu’alors même que Mao condamne 36 millions de Chinois à mourir de faim, il faisait en même temps étudier ce qu’il fallait faire des surplus alimentaires…qui n’existaient évidemment pas !
 
Je me garderai bien de comparer Doyen…le pauvre, à un quelconque Mao mais les ressorts profonds de l’âme humaine, le cerveau reptilien ne sont-ils pas les mêmes que l’on soit censé diriger une commune ou le céleste empire.
 
J’en veux pour preuve le discours qu’il a prononcé le 13, lors de l’inauguration de la bourse de l’emploi où, subitement, à la veille des élections, il redécouvrait qu’il y avait des Jettois en recherche d’emploi. Il leur expliqua, hypocrisie consommée, que le Collège ne les laissait pas tomber…il est vrai
que cela ne coutait pas cher devant un auditoire de candidats CDH. Mais il se garda de leur dire qu’en 2007, il n’y avait pas un euro, oui vous avez bien lu, pas un euro pour la politique de l’emploi, que la dernière bourse de l’emploi que j’ai organisée en 2009 a réuni 1000 personnes, que celle de 2010 été un échec complet, qu’en 2011, il organisa un « Salon de l’emploi »…plus chic non ! Qu’il a saboté depuis février 2007 la Maison de l’Emploi qu’avec l’aide du ministre Cerexhe et d’Actiris je voulais installer sur Jette…Doyen l’inaugurera…devinez, Quinze jours avant les élections.
 
Cela c’est la vérité, cela c’est le réel.
 
Chacun le sait, le rêve se fracasse souvent sur l’impitoyable réel.
 
Mais soyons prudents car s’il est largement démontré que Doyen-Pinocchio a peu de qualités, il a encore moins de scrupules !
 
merry_hermanus@yahoo.com

Le Journal Communal, la Pravda ! Réponse : la circulaire Picqué !

Je dénonce depuis des années l’utilisation scandaleuse du journal communal à des fins électoralistes. C’est devenu tellement énorme que le parlement régional a voté une ordonnance visant à limiter, si pas supprimer, la propagande politique des collèges via les journaux d’ « information » communaux.

Le cas de Jette est totalement emblématique puisque la petite étude (Statistiques Jette Info ) faite par un jettois compétent en matière informatique a démontré que telle échevine voyait son nom et sa photo plus de 43 fois dans le journal et tel autre, plus de 39 fois, cherchant désespérement une notorité que leurs « réalisations » ne peuvent évidemment pas leur donner.

L’ordonnance de ce 6 juillet et la circulaire ci-jointe (circulairecommunicationautoritespubliques_fr ) tendent à ce qu’au moment des élections au moins, les armes soient plus ou moins égales et que ce ne soit pas le contribuable Jettois qui paie la propagande électorale de Doyen – Pinocchio.

Vous savez à Jette, le journal communal coûte au minimum 200.000€ par an et ce sont les Jettois qui paient !

Il va de soi que tous les candidats aux élections communales seront particulièrement vigilants quant au respect de cette circulaire, avec un regret cependant, c’est que celle-ci vient fort tard puisque cela fait des années que les Jettois et les Jettoises payent à cause de l’effroyable saignée fiscale qui leur a été imposée et qui a fait de Jette la commune la plus taxée de Belgique au niveau de l’impôt cadastral.

Il est amusant de savoir que lors du débat au parlement bruxellois, Doyen – Pinocchio a exprimé le fait qu’il n’avait pas le sentiment d’être en infraction … Ben voyons !  Le gentil boy-scout, il fait sa propagande sur le dos des Jettois et ça lui paraît tout naturel.

Apparemment ni Picqué, ni le parlement bruxellois n’ont pensé comme lui !!!

Merry Hermanus

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Chaos total dans l’enseignement jettois : Les parents et les enfants en plein désarroi !

Lorsque j’étais échevin de l’Enseignement, j’ai favorisé l’organisation, dans l’enseignement communal jettois, de ce qu’on a appelé « un mini Certificat d’études de base ».

Vous le savez, nos enfants, à la fin de la 6ème primaire, présentent dans toute la Communauté française un C.E.B. grâce auquel on parvient à définir les acquis.

Cette année, l’organisation de ce mini C.E.B. qui se passe à la fin de la 2ème primaire a été une véritable catastrophe !

Précédemment, le conseiller pédagogique, en accord avec les directions, préparait les questions qui, bien sûr, étaient conformes, et correspondaient aux connaissances acquises par les enfants.

Patatras !

Cette année, sans aucune concertation, les questions,  on ne sait pas par qui,  ni comment elles ont été formulées, ont atterri chez les directeurs d’écoles qui, bien sûr, se sont exécutés, avec comme conséquence, dans certaines écoles, 95% d’échec !!!

Vérifications faites auprès de certaines directions, les questions étaient du niveau, non pas de la 2ème primaire… mais de la 4ème primaire !!!

Il faut savoir que les épreuves de ce mini C.E.B. se déroulent sur pas moins d’une semaine, et qu’il y a deux semaines de préparation. Ce qui fait, au total, trois semaines perdues, des enfants ne comprenant pas leur échec, et des parents se posant, à juste titre, des questions sur l’Enseignement communal jettois.

On en est là !!!

Mais il y a pire.

Par un beau matin de la semaine passée, le directeur de l’Ecole de Dieleghem (Antenne de la rue Bonaventure) a vu atterrir sur la pelouse de son école des containers usagés !

Ceux-ci sont censés héberger des enfants Néerlandophones.

Tout ce méli-mélo étant lié au troisième lot de nettoyage de l’amiante à l’école Aurore, vous savez, cette amiante dont l’échevin Leroy disait qu’elle n’existait pas !!!

Mais ce qui est extraordinaire, c’est que ni la direction d’école, ni les parents n’ont été avertis de l’arrivée de ces curieux containers.  On a appris depuis qu’il s’agit de containers usagés, offerts par la commune de Woluwe bien heureuse de s’en débarrasser.

Ils ne correspondent évidemment pas du tout aux normes qu’on peut attendre aujourd’hui !

Doyen-Pinocchio himself, et le pseudo échevin de l’Enseignement ont convoqué d’autorité les parents le 20 juin pour leur donner des explications.

Problème : La lettre est arrivée le 18 avec, comme conséquence, qu’il n’y avait qu’une petite dizaine de parents, et que Doyen-Pinocchio lui-même…s’était porté pâle !!!

Donc, Leroy, le regard en biais et fuyant,  la main molle et suintante, ne cachait pas son agacement d’être obligé de s’expliquer devant les parents.

Et, comme toujours, il a menti !!!

La conséquence, c’est que les containers vont être déplacés vers la cour pour dégager la pelouse de l’école.

Qu’est ce que tout cela démontre ?

Tout simplement le fait que l’enseignement communal est totalement méprisé.

Pour rappel, Leroy, échevin soi-disant en charge de l’Enseignement, l’homme qui, quand il était Président du Foyer jettois a offert 50.000 euros au Directeur ainsi que 200 euros par mois à vie ( !!!) sans respecter aucune des procédures prévues par les Statuts, se fiche éperdument de l’Enseignement comme de sa dernière chemise.

Il avait d’ailleurs déclaré, il y a deux ans et demi, qu’il fallait supprimer une école à Jette !!!

Jamais l’Enseignement communal ne s’est trouvé dans un tel chaos !

Les directions d’écoles sont bien sûr  respectueuses de leur devoir de réserve, mais ne cachent plus leur angoisse face à un tel degré de désorganisation.

Or, c’est avec l’Enseignement qu’on forge l’avenir.

Mais apparemment, seul l’avenir électoral de Doyen-Pinocchio et Leroy les préoccupent.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan  


DOYEN-PINOCCHIO fait une campagne communautaire ! En Arabe, en Avant toute !

J’invite mes fidèles et nombreux lecteurs à consulter avec attention le document communalc’est-à-dire payé par le contribuable jettois, qui est diffusé en ce moment dans les logements sociaux par Doyen-Pinocchio et le Collège.


Vous constaterez qu’il est rédigé entièrement en arabe !

Je ne peux qu’être émerveillé par la soudaine sollicitude dont fait preuve Doyen-Pinocchio pour les Maghrébins habitant la commune de Jette.

Pourtant, il a mené une politique systématique de rejet de la population maghrébine ou non, confrontée à des problèmes sociaux ou autres.

La régression sociale connue à Jette est énorme. Chacun s’en rend parfaitement compte.

Mais, petite question !

Question anodine !

Un tout petit quelque chose : Pourquoi un tel document n’a-t-il pas été diffusé les autres années ?

Ah oui, j’oubliais !

En octobre prochain, il y a une élection communale et, dès lors, il faut ratisser large !!!

Mais d’un point de vue plus général, en élevant, si c’est toutefois possible à Jette, un tout petit peu le débat, à la lumière des derniers évènements qui ont bouleversé Bruxelles, il est intéressant de mettre ce curieux document en rapport avec les prises de position du Cdh sur le parcours d’intégration que chacun s’accorde à vouloir mettre en œuvre.

Que n’aurait-on dit si c’était le PS qui avait diffusé des documents en arabe !!!

J’entends d’ici les cris d’indignations et les vociférations qui auraient accompagné une telle démarche.

Mais, bien sûr, un tel document, venant de la commune de Jette dirigée par Doyen-Pinocchio, ne peut être farci que des meilleures intentions !

A propos, dans les documents joints, je vous invite à examiner le choix des BD.  L’une d’entre elles a été réalisée et payée par la commune de Jette pour la modique somme de 32.000 euros. 250 exemplaires de luxe ayant été donnés au Bourgmestre… pour faire des cadeaux !

Vous imaginez combien un tel cadeau est utile !!!

Cette BD était d’ailleurs en vente, et je crois me souvenir que le prix était de … 5 euros !!!

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les acheteurs ne se sont pas bousculés.

Ah, encore un mot !  Certains de nos amis lisant l’arable ont beaucoup ri.  Je les comprends !

Mais le contribuable jettois rira beaucoup moins dans la mesure où ce document manifestement électoral, car c’est mépriser la communauté maghrébine que de croire qu’elle ne fait pas faire la différence entre un document d’information et un document de propagande, a été payé avec leur argent !!!

Est-ce pour cela que les impôts ont explosé à Jette ?

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Jette, la propreté des rues. Le journal communal : outil essentiel de propagande !

Suite à l’un de mes derniers Blogs concernant l’incroyable saleté des rue de Jette, de nombreux Jettois me font parvenir des photos de ce qu’ils constatent dans leur quartier.

Il suffit d’y jeter un coup d’œil  pour s’apercevoir de l’extraordinaire dégradation de la situation.

Or, ce ne sont bien sûr pas du tout les ouvriers et les agents communaux qui sont en cause, mais bien une invraisemblable désorganisation due au copinage et à la façon dont le Collège gère ce secteur pourtant essentiel pour la commune.

Pourtant, si on consulte le journal communal, à Jette, tout va bien, tout est beau et le Collège est le meilleur gestionnaire du monde !

Regardez ce que les Jettois font de ce journal communal.  Cette photo a été prise ce matin. Des paquets entiers trainent dans les rues.

C’est normal puisqu’il est devenu trop épais pour certaines boîtes aux lettres, dont l’ouverture est devenue trop étroite pour ce « bottin téléphonique » où les bonnes nouvelles et le faciès avenant des gens du Collège sont répertoriés à longueur de pages.

Voilà où va l’argent des Jettois !  Rien que pour l’impôt cadastral : +3,2 millions en trois ans.

Et voilà surtout pourquoi on a augmenté de façon incroyable les impôts et le prix des services communaux.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Dépôt d’ordures


Trottoirs endommagés


 

Conseil communal de Jette, la routine : Mensonges, Dissimulations, Aveu et Nouvelle Augmentation des Impôts !

Intéressante séance des sections du Conseil communal d’hier soir.  Une fois de plus, l’échevin des Finances prend la position du coq qui, tous les matins, chante sur son fumier et croit que c’est lui qui fait se lever le soleil !

Mensonges : car, bien sûr, on ne dit pas la vérité en ce qui concerne la nouvelle école du Poelbos.  Cette école devait être rénovée depuis fort longtemps, mais après mon départ du Collège en 1996, les choses n’avaient plus bougé.

Sous la précédente Législature, le dossier a été repris. Pas dans l’intérêt de l’école, mais dans l’intérêt quasi exclusif de « Kids Holidays ».

Le projet était surdimensionné, et lorsque l’architecte, par ailleurs fort talentueux, nous a présenté son travail, l’évaluation du budget tournait autour de 16 millions d’euros !!!

Mais pas de problème pour Pinocchio-le Bourgmestre sortant !  On jette tout à la poubelle… et on recommence à zéro !  D’où les centaines de milliers d’euros perdus.

Mais toujours pas de problème : C’est le contribuable jettois qui payera !!!

Et, de plus, on posera une première pierre quand ??? Mais en septembre bien sûr, à quelques jours des élections !

Dissimulations : J’ai demandé à plusieurs reprises à pouvoir consulter la facture de ce premier auteur de projet.  Contrairement à la Loi qui prévoit le principe de collégialité et donc, le fait qu’aucun document ne peut être caché, cette facture ne m’a jamais été présentée !!!

Aveu : Décidément, Pinocchio-le Bourgmestre sortant n’est pas très attentif. En effet, dans le plan d’implantation de la nouvelle école du Poelbos qu’il a présenté, la ligne du Tram 9 … existe déjà !!!

Qu’est ce que cela veut dire ?

Cela veut dire :

– qu’alors même que le permis tel qu’il avait été envoyé par la STIB à l’Administration régionale a été recalé car il ne prévoyait pas les parkings ;

– qu’alors même que la commune, et forcément le Collège, ne se soit pas encore « officiellement » prononcée ;

– qu’alors même qu’il n’y a pas un centime d’euro pour les parkings :

   la ligne 9 est déjà bel et bien inscrite sur les plans de la nouvelle école du Poelbos !!!

Mais il y a encore mieux : Au Conseil communal de demain soir, de nouveau, une augmentation d’impôts !!!

La Tutelle, contrairement aux affirmations fausses et lénifiantes de l’échevin des Finances, n’avait pas accepté les chiffres des modifications budgétaires.  Elle avait recalé la commune de Jette et a exigé des révisions, notamment en matière d’emprunts.

Et bien, c’est très simple : pour le Collège Arlequin-Pinocchio, on augmente l’impôt !!!

Donc, le taux des impôts additionnels passera de 6,9 % à 7 %, soit 300.000 euros de plus à payer par les Jettois.

Avec un peu de mémoire, on se rappellera qu’en décembre 2009, l’échevin des Finances, dont beaucoup de Jettois affirment qu’il habite à Lasne, hurlait que pour compenser l’augmentation de 10% de l’impôt cadastral, le Collège Arlequin-Pinocchio mettait en place un plan de diminution de l’impôt sur les personnes physiques pour aboutir à 6,50 % en 2012.

Et bien, le mensonge est maintenant avéré !!!

Car non seulement, il n’y a pas de diminution, mais il y a même une augmentation !

Grâce à l’argent ainsi récolté, on pourra sans doute payer une partie de la fresque que s’offre l’échevin de la « Culture » à 150.000 euros, et payer aussi le splendide projet de Sidi Bibi dont vous avez pu admirer quelques photos dans un de mes blogs précédents.

Voilà la réalité !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


JETTOIS : Hervé Doyen trouve que vous ne payez pas assez d’impôts !

J’avais découvert, dans différents documents communaux, qu’Hervé Doyen avait chargé ses services d’examiner les logements, je le cite « les plus modestes » afin d’avertir le Ministère des Finances, et de faire augmenter l’impôt cadastral de ces Jettois.

Effaré par cette attitude pour le moins extraordinaire, j’ai évoqué cette situation avec le sénateur Laaouej qui a posé une question au Ministre des Finances.  Ce dernier est extrêmement clair dans ses réponses : C’est l’Administration du Cadastre, c’est-à-dire le Ministère des Finances, qui a, seule, le droit d’établir si des améliorations faites dans un logement (salle de bain, wc, etc) conduisent à une augmentation de l’impôt.

Je vous invite à lire très attentivement les articles de la « Capitale » et du « Soir » qui décrivent parfaitement la situation.

Mais, en fait, que se passe-t-il ?

Doyen, coincé par sa gestion calamiteuse, cherche par tous les moyens à augmenter son budget.

On l’a vu avec l’augmentation faramineuse des taxes et amendes de toutes sortes dont les Jettois n’en peuvent plus et qui devraient rapporter près de 4 millions d’euros.

Dans le cas du Cadastre, c’est bien pire !

Hervé Doyen organise, en se substituant au Ministère des Finances, une véritable délation fiscale intistutionnalisée, comme il l’a dit lui-même lors d’une réunion, visant « les immeubles les plus modestes ».

Je pense que nous touchons là le comble du cynisme politique.

Si encore cet argent récolté servait à l’amélioration de la vie des Jettois !

Mais non !!!

Il sert à offrir à l’échevin « de la Culture » une fresque de 150.000 euros !

Il sert à organiser des festivités diverses dans le seul  but d’une propagande électorale !

Mais il faut que les Jettois sachent que leur  Bourgmestre Hervé Doyen veille et qu’il les dénoncera au Cadastre pour qu’on augmente leurs impôts !!!

A bon entendeur !

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et Cliquez J’Aime pour devenir fan

 

Excès de zèle communal - Le Soir 21/3/2012

Excès de zèle communal - Le Soir 21/3/2012

La Capitale 21/3/2012 - Etude sur le cadastre

La Capitale 21/3/2012 - Etude sur le cadastre

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan