Archives de Tag: élection

Appel Solennel à Elio Di Rupo !

Antisémitisme au PS de la Région Bruxelloise ?

Il y a quelques mois, j’ai diffusé sur mon blog un article où j’évoquais les difficultés qu’il y avait à être Juif et membre du PS de certaines sections de notre région.  Cet article a provoqué quelques émois.  Plusieurs milliers de personnes l’ont lu et quelques centaines ont réagi.  La « Libre Belgique » y a fait écho, en me reprochant de ne pas avoir cité les noms des personnes que mon propos illustrait.  Pour moi, c’était une évidence, je n’allais pas moi-même pratiquer une stigmatisation que par ailleurs je démontrais pour, bien sûr, la condamner.  Par respect pour ce quotidien, que j’apprécie et lis depuis longtemps, j’ai téléphoné au rédacteur en chef en lui précisant que j’étais prêt à communiquer à son rédacteur le nom des personnes concernées par ce problème d’antisémitisme.  Les choses en sont restées là.  Hier, correspondant avec un ami sur la situation de différentes sections de l’agglomération, celui-ci écrit textuellement : « je prends mes distance de cette section en raison du niveau d’antisémitisme qui s’y développe.  De surcroît, j’en ai marre de me faire traiter de Belge de service et en sus de flamoutche. »

N’est-ce pas effrayant ?  N’est-ce pas la confirmation de ce que j’écrivais ?  Si j’en crois mon interlocuteur, il est non seulement choqué par l’antisémitisme mais également par un racisme ambiant anti-belge et anti-flamand.  Incroyable que de telles attitudes puissent exister au sein d’une formation politique, le PS, dont l’ADN politique, philosophique et moral est l’antiracisme.  Après les déclarations immondes du député Ikazban à propos d’un journaliste qui serait « une ordure sioniste », sur sa proximité proclamée avec le Hamas, organisation terroriste classée comme tel par l’ONU, après la caricature antisémite illustrant une conférence du PAC (organisme culturel émanant du PS) à Molenbeek, après les « sinuosités » de Kir, député bourgmestre de Saint-Josse, sur le génocide arménien et les Kurdes… cela fait beaucoup.  Oui !  On peut en être certain, ce ne sont donc pas là des attitudes isolées. Déjà début 2013, un président de section démissionnant de ses fonctions évoqua publiquement  l’antisémitisme qui régnait dans sa section du PS.

Ne nous leurrons pas, il y a toujours eu un antisémitisme de gauche… on en trouve la preuve dans certains textes socialistes du XIXème, où les Juifs sont immanquablement des banquiers, des usuriers sans foi ni loi,  saignant sans le moindre remord le peuple travailleur.  Ainsi, deux de mes amis ont été pendant des années fleurir au cimetière d’Ixelles la tombe d’un Communard exilé en Belgique après la semaine sanglante de mai 1871, jusqu’à ce que je leur cite les écrits antisémites du personnage.  Est-il nécessaire de mentionner l’antisémitisme stalinien et le complot des blouses blanches… mais peut-on, à ce niveau, parler de « gauche » ?

L’antisémitisme auquel sont confrontées certaines sections du PS bruxellois est pour beaucoup un antisémitisme « d’importation » lié au conflit Israélo-Palestinien, mais ce que différents militants observent, c’est une sorte d’envahissement de la logorrhée antisémite dépassant largement l’opposition à Israël.  Pour tout dire, ce qu’on entend devient proprement insupportable !  Inacceptable… une raison de plus de quitter un PS bruxellois qui semble avoir réussi son grand « remplacement de population ».  Curieuse situation qui donne raison aux pires analystes fascistes.  Il est évident qu’officiellement tout cela n’existe pas !  Personne n’entend !  Personne ne voit !  Circulez y a rien à voir !  Tout cela ce sont des bobards, des mensonges, de la bile de gens amers… qui n’en sont plus… qui osent encore écrire alors que la seule chose qu’ils devraient faire serait plonger dans un silence… éternel !  Pourtant l’histoire est là avec son cortège d’horreurs ; les choses commencent toujours par petites touches, comme un tableau pointilliste… au départ on ne perçoit pas l’idée d’ensemble… une touche de bleu, quelques larmes de verts, du rouge ici ou là, une nuance de jaune, quelques traits de violet… puis après des semaines, parfois des mois de travail, l’œuvre apparaît, immense dans son atrocité… Nous en sommes là !  « L’œuvre » risque d’apparaître, abjecte, ignoble, grimaçante, renouant avec le pire de ce que l’humanité a pu produire !

Je lance un appel solennel à Elio Di Rupo, dont je ne doute pas un instant de l’attachement aux valeurs fondamentales de la philosophie des lumières, il est urgent qu’il mette les choses au point, que les sections, toutes les sections de la fédération soient mises en garde contre cet antisémitisme qui n’est même plus rampant mais galopant !  Pourquoi ne pas imaginer que tout membre du PS au moment de son affiliation ou de sa désignation en vue de participer à une élection s’engage par écrit dans un document reprenant l’ensemble des valeurs de la gauche, en ce compris le rejet catégorique de tout racisme à commencer par l’antisémitisme. Cet engagement ensuite publié sur le site web du PS permettra à chacun de se faire une opinion.
Il faut se hâter, il est plus que temps !  

Communiqué de presse de M. Cyrille SEGERS, Président du PS de Jette, à propos du transfuge M. LAARISSI

« Le Parti Socialiste de Jette souhaite apporter des précisions quant aux rumeurs que ferait circuler M. Laarissi, candidat élu sur la Liste du Bourgmestre Cdh Hervé Doyen à Jette lors des  élections du 14 octobre 2012.

Le Parti Socialiste de Jette rappelle :

–     Que M.  Laarissi, membre du P.S. de Jette, a, en date du 9 août 2012, payé les nombreuses cotisations qu’il lui devait.

–     Que M.  Laarissi a refusé, en juillet 2012, la 6ème place sur la Liste du P.S.

–     Qu’en date du 10 août 2012, nous avons appris que M. Laarissi figurerait en 10ème place sur la Liste du Bourgmestre Cdh de Jette Hervé Doyen.

–     Que M.  Laarissi a fait une campagne électorale laissant supposer qu’il maintenait son appartenance au P.S. alors même que, sur base de l’article 4 des Statuts nationaux, sa présence sur la Liste Cdh impliquait automatiquement son exclusion.

–     Que cette exclusion lui a été confirmée par M. Rudy Vervoort, Vice-Président du P.S., et Président de la Fédération bruxelloise du P.S.

Depuis l’élection du 14 octobre 2012, M. Laarissi répand la rumeur qu’il aurait un accord avec la Fédération bruxelloise du P.S. et, en particulier, avec son Président M. Rudy Vervoort, afin de pouvoir figurer sur la liste P.S. lors des élections régionales de juin 2014.

M. Rudy Vervoort a confirmé, hier, de façon formelle qu’effectivement, M. Laarissi avait pris contact en ce sens pour tenter de s’assurer une place sur la liste électorale du P.S. aux élections régionales de juin 2014.  M. Rudy Vervoort a formellement précisé à M.  Laarissi qu’il était exclu d’office du Parti, et qu’en aucun cas, il ne figurerait sur la liste socialiste en juin 2014.   Son exclusion étant définitive et irrévocable !

Il revient donc à M. Mounir Laarissi d’assumer son choix, les choses étant, dès le départ, totalement claires tel que l’a précisé le Président fédéral M. Rudy Vervoort.

Cyrille SEGERS, Président

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et Cliquez  J’Aime pour devenir fan

 

 

DOYEN-PINOCCHIO fait une campagne communautaire ! En Arabe, en Avant toute !

J’invite mes fidèles et nombreux lecteurs à consulter avec attention le document communalc’est-à-dire payé par le contribuable jettois, qui est diffusé en ce moment dans les logements sociaux par Doyen-Pinocchio et le Collège.


Vous constaterez qu’il est rédigé entièrement en arabe !

Je ne peux qu’être émerveillé par la soudaine sollicitude dont fait preuve Doyen-Pinocchio pour les Maghrébins habitant la commune de Jette.

Pourtant, il a mené une politique systématique de rejet de la population maghrébine ou non, confrontée à des problèmes sociaux ou autres.

La régression sociale connue à Jette est énorme. Chacun s’en rend parfaitement compte.

Mais, petite question !

Question anodine !

Un tout petit quelque chose : Pourquoi un tel document n’a-t-il pas été diffusé les autres années ?

Ah oui, j’oubliais !

En octobre prochain, il y a une élection communale et, dès lors, il faut ratisser large !!!

Mais d’un point de vue plus général, en élevant, si c’est toutefois possible à Jette, un tout petit peu le débat, à la lumière des derniers évènements qui ont bouleversé Bruxelles, il est intéressant de mettre ce curieux document en rapport avec les prises de position du Cdh sur le parcours d’intégration que chacun s’accorde à vouloir mettre en œuvre.

Que n’aurait-on dit si c’était le PS qui avait diffusé des documents en arabe !!!

J’entends d’ici les cris d’indignations et les vociférations qui auraient accompagné une telle démarche.

Mais, bien sûr, un tel document, venant de la commune de Jette dirigée par Doyen-Pinocchio, ne peut être farci que des meilleures intentions !

A propos, dans les documents joints, je vous invite à examiner le choix des BD.  L’une d’entre elles a été réalisée et payée par la commune de Jette pour la modique somme de 32.000 euros. 250 exemplaires de luxe ayant été donnés au Bourgmestre… pour faire des cadeaux !

Vous imaginez combien un tel cadeau est utile !!!

Cette BD était d’ailleurs en vente, et je crois me souvenir que le prix était de … 5 euros !!!

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les acheteurs ne se sont pas bousculés.

Ah, encore un mot !  Certains de nos amis lisant l’arable ont beaucoup ri.  Je les comprends !

Mais le contribuable jettois rira beaucoup moins dans la mesure où ce document manifestement électoral, car c’est mépriser la communauté maghrébine que de croire qu’elle ne fait pas faire la différence entre un document d’information et un document de propagande, a été payé avec leur argent !!!

Est-ce pour cela que les impôts ont explosé à Jette ?

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

CHARLES MICHEL postule à l’emploi de … perroquet de SARKOZY !

Au cours des dernières vingt-quatre heures, j’ai reçu de nombreux messages scandalisés à propos des déclarations de Charles Michel.

Pas de doute, cette musculation droitière résonne en écho de la campagne de Sarkozy qui a dépassé le stade de flirt avec l’Extrême Droite, et envisage sérieusement le mariage.

Mais le pire n’est pas là !

Ce que ne perçoit pas Charles Michel…, le fils de…, c’est que Sarkozy installe un climat de guerre civile larvée.

Comment ne perçoit-il pas que, stigmatisant « l’assisté », il stigmatise des gens marqués par le malheur ?

Charles Michel oserait-il parler devant les mille ouvriers de CARSID à Charleroi, et leur tenir le discours qui vient de faire scandale ?

Ces ouvriers ont-ils sauté de joie à l’annonce de la fermeture de leur entreprise ?

Comment Charles Michel ne peut-il pas comprendre que perdre son emploi est une tragédie, d’abord sociale, ensuite humaine ?

Car, oui !  Les travailleurs ont des familles !

Ils ont des crédits pour leur appartement ou leur maison.

Et, du jour au lendemain, tout s’écroule !!!

Charles Michel peut-il, ne fût-ce qu’un instant, comprendre ce que doit ressentir un chômeur ? Car, au malheur s’ajoute le sentiment d’échec personnel. Et, Charles Michel, le fils …, le nanti, y ajoute encore la stigmatisation politique !

Les chômeurs sont des assistés, donc, automatiquement, des profiteurs, donc, … des inutiles !

Curieux comme ce vocabulaire colle avec celui utilisé tout au long du 19ème siècle pour s’opposer au progrès social.

C’est la philosophie du « chacun pour soi », de la main invisible censée résoudre tous les problèmes.

Les dégâts collatéraux, cela, les gens comme Charles Michel s’en fichent !!!

Ceux qui tombent ne trouveraient plus une main solidaire.

Oui, peut-être, il y aura la Charité dont Sartre décrivait l’ignoble visage, celle des dames d’œuvres, des ouvroirs, des Capucinières où le pauvre, sans emploi, viendra, tête basse, implorant, chercher un colis alimentaire et de vieux vêtements, si possible kakis (c’est moins salissant pour les pauvres ma bonne Dame) !

J’ai connu l’une de ces « âmes charitables » qui pérorait sur ce que lui coûtait son personnel, et qui m’a dit un jour « Si je ne peux plus payer mes domestiques, je ne pourrais plus m’occuper de mes pauvres ».

En 1973, il y avait 93.000 chômeurs complets et, dans la presse de Droite, on hurlait qu’il y avait trop de profiteurs.

Mais qui est responsable de ce chômage, de cette pauvreté galopante ?

Les travailleurs ?

Ou bien une Organisation économique qui ne se maîtrise plus ?

DEXIA s’écroule, mais les administrateurs, dont l’ancien Premier Ministre Démocrate Chrétien, partent avec de véritables fortunes !!!

Les travailleurs sont-ils responsables ?

La crise bancaire de 2008 provoquée par le Capitalisme financier délirant, les travailleurs n’y ont aucune responsabilité !

Ce qui se passe est, en réalité, un tournant de civilisation.

La fin du Bloc communiste qui, sans conteste, était une monstruosité basée sur le mensonge et la terreur, a conduit à la suprématie économique, mais aussi politique d’un capitalisme qui n’a plus aucune limite.

Le dernier rempart était la Sociale Démocratie qui, grâce à des luttes acharnées, avait tissé une série de filets sociaux permettant de secourir ceux qui n’avaient pas la chance d’être des fils de…

C’est cela qu’on veut détruire.

Ce sont ces systèmes de liberté économique, de liberté religieuse, et de protection sociale qui gênent.

Il ne faut donc pas s’y tromper !  L’enjeu est là !

Ce n’est pas l’enjeu d’une élection, c’est beaucoup plus fondamental.

C’est un basculement complet de notre mode de vie qu’on veut nous faire assumer.

L’élargissement du temps de travail obligera les plus fragiles d’entre nous à quitter le travail pour rejoindre au plus tôt… le cimetière !!!

Cela épargnera les frais médicaux et réduira le trou de la Sécurité sociale.

Cela, c’est la société qu’on veut nous imposer !

Ceux qui veulent conduire ce retour en arrière devraient savoir que, tôt ou tard, les opprimés se révoltent, et que le coût de cette révolte sera plus élevé que la Sécurité sociale !!!

Qu’ils prennent garde !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


Lettre à mes amis Français !

Chers Amis,

En cette veille d’élection présidentielle, nous pensons à vous et enrageons de ne pas pouvoir voter.

Vous avez l’occasion de redonner à la France, que nous aimons et admirons, une direction , une autorité dignes de ce nom.

Pour nous autres, étrangers, si peu, mais les hasards, malheureux,  de l’Histoire nous ont fait tels, la France n’est pas un pays comme les autres.

Depuis la révolution française , et même avant, du fait des Lumières, la France a une vocation universelle, ce qui se passe chez vous a une portée mondiale  ! Non pas au sens de l’importance politique ou économique, mais au sens bien plus essentiel de la  morale.  Je pense que beaucoup de Français ne s’en rendent pas compte.

Ce n’est pas être excessif que de m’être personnellement senti  humilié par l’atroce vulgarité de Sarkozy.  Il a illustré pendant cinq ans ce qu’il y a de pire dans notre société.  Le mensonge, le mépris des autres, le trucage permanent, l’égoïsme sans borne..  Je n’emploie pas le mot de  parvenu car on est toujours le parvenu de quelqu’un.  Le duc Decase n’est-il pas un parvenu pour Chateaubriand ?

Et pourtant, la montre qu’il retire avant de serrer la main de ses propres militants, « un cadeau de Carla » avouera-t-il !  Ce goût de l’argent pour l’argent, « si je ne suis plus président, je ferai du fric » quel nouvel aveu !  Les promesses non tenues, le bouclier fiscal ! On comprend mieux après l’affaire Bettencourt.  La France qui souffre et se lève tôt , non ! ce n’est pas la sienne.

L’horreur des mensonges aux ouvriers de Lorraine qu’il vient voir juste après son mariage avec Bruni et à qui il ose dire « il y a de meilleur endroit pour un voyage de noce »…Le pire, il promet de les sauver!!! aujourd’hui l’usine est fermée, la sidérurgie française est à l’agonie.  Les caisses sont vides, des milliards ont été donnés à Tapie dans d’étranges conditions !  Sa course folle derrière les thèmes les plus nauséabonds du Front National confine à l’ignominie pure et simple. Le discours de Grenoble est digne des pires heures de Vichy !  Le discours de Dakar, du mépris le plus total à l’égard de l’Afrique qui nous a tant apporté et qui n’a certes pas besoin des leçons de Sarkozy !

Ce quinquennat aura été marqué, pour le pire, par deux hommes, Sarkozy et Berlusconi qui se ressemblent au plan de la vulgarité et du cynisme le plus abjecte.

Non, la France, ce n’est pas cela.  La France,  c’est Michelet qui fait surgir le peuple dans l’Histoire, c’est ce jeune homme qui en 1939 visite Waterloo, recueille un peu de terre qu’il met dans un sachet qu’il portera sur lui quand il sera fusillé par les Allemands, c’est le serment du jeu de paume, ce sont les Droits de l’Homme, c’est l’irruption du désir de bonheur « cette idée neuve en Europe »,  c’est Valmy ou ,contre l’Europe des tyrans, c’est un peuple en guenilles qui chasse l’envahisseur,; la France, c’est l’appel du 18 Juin, c’est les FTP, c’est Jean Moulin, c’est Brossolette, ce sont les partisans du MOI, ce sont les jeunes résistants du procès de la maison de la chimie, ce sont ces Françaises qui partent en chantant la Marseillaise vers la chambre à gaz,  c’est Pasteur, c’est Curie, c’est Victor Hugo, c’est Voltaire, c’est l’Abbé Pierre de l’hiver 1954, , c’est Camus, car comme lui, pour la France, et contre Sartre,  j’aurai préféré ma mère à la Justice !  La liste est infinie.

Non, la France que nous aimons ne peut être celle des égoïsmes au pouvoir, la France sans son âme n’est plus la France, elle perd ce qui lui est essentiel, son universalisme à nul autre pareil.

Chers amis, sous le soleil du Médoc, nous adorons vous retrouver, nos soirées ensemble sont de merveilleux souvenirs,  par votre suffrage, redonnez à la France sa dignité, faites que lors de notre prochaine rencontre,  la France sera redevenue elle-même !  Vous en avez enfin la possibilités après cinq longues années de chaos et d’humiliations.  Lorsque nous vous reverrons, ce sera toujours la même douceur cuivrée des rayons de soleil plongeant dans l’océan lorsque le jour fuit pour mieux renaître le lendemain dans toute sa vigueur,  mais ce sera une autre France…celle de sa dignité retrouvée.

En espérant vous revoir très bientôt.

Les vivants… Les morts… Tous font farine au moulin électoral !

C’est avec une véritable répugnance, un profond malaise et un immense dégoût que je tiens à faire part à mes lecteurs de la façon dont Hervé Doyen et sa Majorité Arlequin envisagent le débat électoral.

Récemment, une famille jettoise a eu la douleur d’accompagner l’un des siens à sa dernière demeure.

Ce fut, pour ces gens écrasés par le chagrin, une incroyable surprise que de voir arriver un représentant du Collège, que personne d’ailleurs ne connaissait, qui se mit à serrer des mains,  et à exprimer ses condoléances et sa profonde compassion.

Bien entendu, les membres de la famille, totalement abattus de douleur par la perte de l’un des leurs n’ont pas réagi et ont accepté la poignée de main, essuyant leurs larmes, et ne faisant bien sûr pas le moindre commentaire.

C’est après quelques  semaines que le caractère odieux de cette démarche leur est apparu.

Pourquoi un mandataire politique, ne les connaissant pas, et n’ayant pas de lien avec cette famille, s’est, à quelques mois des élections, présenté à eux dans un moment de douleur intense où doivent  prévaloir d’abord la dignité et le respect des personnes.

Le problème est bien là. C’est celui du respect qu’on doit avoir vis-à-vis des citoyens.

Une élection ne permet pas tout !

Une élection ne justifie pas tout !

Il y a des limites, et ces limites sont notamment marquées au sceau de la dignité dont chaque être humain a droit dans ses rapports avec les autorités communales ou autres.

De toute évidence, Hervé Doyen et sa Majorité Arlequin ont dépassé toutes ces limites.

Pour tenter de s’accrocher au pouvoir, Doyen a d’ores et déjà fait un accord avec sept formations politiques, de façon à constituer une Majorité antisocialiste unique à Bruxelles !

Lorsque j’écrivais récemment que cet homme était capable de tout, et donc prêt à tout, j’avais malheureusement raison, mais j’ignorais qu’il irait jusqu’à imposer sa Majorité dans les moments les plus douloureux où le respect s’impose le plus.

merry_hermanus@yahoo.com


La relativité des sondages et l’importance des Etudes

En quelques jours, nous avons vu apparaître un sondage du « Soir » ainsi que le traditionnel baromètre politique de la « Libre Belgique ».

Mais ce qui est beaucoup plus important, c’est l’Etude réalisée, sortie des urnes, sur le transfert des voix entre les différents partis lors des élections du 13 juin dernier.

Les enseignements majeurs sont les suivants :

1.  Non seulement le PS a l’électorat le plus fidèle, mais en plus, il rafle un nombre de voix important à d’autres formations politiques  et, en particulier, à Ecolo !

2. Le Cdh est jugé par les auteurs de l’Etude (ULB et CEVIPOL) comme « interpellant quant à la cohérence idéologique centrale du Cdh et/ou de son électorat ».  Ce parti ne conserve que 57,5 % des électeurs qui ont voté pour lui, à comparer avec les 83% d’électeurs fidèles au PS. C’est d’ailleurs le PS qui récupère différents anciens électeurs Cdh.

3. Ecolo : Il faut d’abord constater qu’Ecolo ne conserve que 52% de ses électeurs de 2009, donc il perd pratiquement un électeur sur deux. C’est le PS qui en récupère le plus !!! Le véritable effondrement d’Ecolo, qui a été  camouflé par les déclarations et les cris de victoire, est significatif, et répète, en fait, le premier effondrement qu’Ecolo a connu après sa participation au pouvoir.

Il n’est pas exagéré d’employer le terme « effondrement » tant pour le Cdh que pour Ecolo.

Il est évident que ce genre d’Etude est de loin plus importante que les sondages puisqu’il s’agit là de chiffres réels, et de positions prises effectivement par l’électeur.

En principe, la prochaine échéance électorale est communale.

Bien d’autres facteurs entrent en jeu, mais néanmoins, les tendances lourdes ne sont pas à négliger, et ce dont il est question ici constitue véritablement une « tendance lourde ».

merry_hermanus@yahoo.com
Share