Archives de Tag: habitants

Si vous n’êtes pas satisfait, dites-le moi !!!

Enorme !  Un véritable génie de la communication !

L’un des candidats sur la liste Cdh de Jette a choisi comme slogan cette formule particulièrement imprudente « Si vous n’êtes pas satisfait, dites-le moi » !

Il est vrai que de nombreux Jettois affirment qu’en réalité, le candidat en question n’habite pas Jette mais qu’il habite à Lasne.  C’est sans doute la raison pour laquelle il ose ce slogan particulièrement malhabile.

En effet, s’il habitait Jette, il saurait que l’immense majorité de la population est totalement insatisfaite.

Il vient de prouver, en utilisant cette expression au-delà du réel qu’il ne connaît pas Jette et, surtout, qu’il ne connaît pas ses habitants.

Il est vrai qu’en période électorale, on peut le rencontrer de temps en temps au marché où il espère se faire reconnaître.

Malheureusement pour lui, son taux de notoriété est égal à son taux d’efficacité , c’est-à-dire à Zéro, et encore, en été, car en hiver, il est au-dessous de zéro !

Mais le plus grave, c’est que c’est cet individu qui, en qualité d’échevin des Finances, a transformé Jette en un enfer fiscal.

C’est à cause de lui que toute une série de petits propriétaires doivent payer un impôt cadastral supérieur à leurs revenus mensuels ! Du jamais vu !

C’est à cause de Doyen, de cet individu, et du Cdh local que Jette est la commune de Belgique où l’impôt cadastral est le plus élevé !

Comment il disait encore sur son tract ? Ah oui, « Si vous n’êtes pas satisfait, dites-le moi » !!!

Et bien, je n’en doute pas un seul instant, le 14 octobre, les Jettois le lui diront en masse.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Jardins de Jette… encore une tuile ! Antenne de Police Mercure : Le Commissaire protège Doyen-Pinocchio.

On connait la saga du marché qui avait été promis aux habitants des Jardins de Jette.

La promesse date d’au moins cinq ans.

Bien sûr, rien n’a été fait et quand on en a parlé à un échevin, celui-ci a répondu benoîtement que « les installations ne permettaient pas l’établissement d’un marché » !

Les habitants ont fait remarquer que c’était tout à fait faux et que les installations existaient.

A quelques mois des élections… mais il n’y a évidemment aucun rapport, un marché s’est donc installé.

Les Jardins de Jette allaient-ils enfin connaître un peu d’animation, un peu de convivialité et de désir de vivre ensemble que tous les habitants évoquent ?

Patatras !!!

Le marché perd déjà son boulanger.  Celui-ci a mis en évidence l’insuffisance de l’apport en énergie et, donc, il lui est impossible d’exercer son commerce dans des conditions normales.

Mais il n’y a pas que cela !

Le triste feuilleton de la fermeture de la Galerie Mercure connaît, lui, de nouveaux épisodes.

Comme les habitants le savent, le 7 juin dernier, le Commissaire Gorteman, vous savez, celui qui apparaît dans le journal de propagande du Cdh ce qui est curieux pour un fonctionnaire, est venu expliquer à une réunion de quartier les raisons de la fermeture, qu’il soutient, de l’Antenne de Police.

Il a d’ailleurs précisé que c’était lui, et non le Bourgmestre Doyen, qui souhaite cette fermeture.

Bizarre ! Il a l’air de ne pas savoir que l’Antenne est, pour partie, propriété de la commune de Jette !

Curieux lorsqu’on sait que, de façon très claire, Doyen-Pinocchio a pris position en ce domaine, optant, contrairement à ce qu’il avait dit au Conseil communal  d’il y a deux ans, pour la fermeture !

Mais le plus intéressant est la réaction du même Commissaire à la réception du P.V. de la réunion avec les habitants.

Il écrit carrément : « Ce n’est pas moi qui soutient la position du Bourgmestre quant à la fermeture de l’Antenne, mais l’inverse » !!!

Là, il faut vraiment décoder car cela devient obscur, caramélique.

Donc, si je comprends bien, c’est le Bourgmestre qui soutient la position du Commissaire qui veut fermer l’Antenne de Police !

Est-ce à dire qu’un Bourgmestre est dans l’obligation de soutenir la position d’un Commissaire de Police ?

Parfait syllogisme ! A l’Université, au cours de Logique formelle, le Professeur Perelman m’a appris ce qu’était un syllogisme.  Nous sommes ici devant un parfait exemple :

  1. Le Commissaire Gorteman veut la fermeture de l’Antenne de Police.
  2. Doyen-Pinocchio soutient le Commissaire.
  3. Doyen-Pinocchio veut donc la fermeture  !!!  c.q.f.d

Mais évidemment, dans cette problématique, le fait que ce même Commissaire apparaisse dans un organe de propagande du Cdh ne compte pas pour rien !

Pour ma part, je confirme, contrairement à des mensonges répandus ici et là, que  jamais le Bourgmestre Moureaux n’a envisagé cette fermeture de l’Antenne Mercure.

J’affirme que le Chef de Corps de la Zone de Police y était totalement opposé et j’attends qu’on me prouve le contraire.

Le Commissaire de Police, dans la réponse qu’il fait au Comité de quartier, explique que la criminalité y est dérisoire… selon lui !

Il y a quinze jours, deux dames du quartier se sont fait arracher leur collier !!!

Il n’en parle pas, mais peut-être, désespérées, ces dames n’ont pas porté plainte.

Enfin, je suis étonné par une forme d’agressivité peu conforme au rôle d’un fonctionnaire, que je découvre dans le courrier du Commissaire de Police qui met en cause l’attitude des habitants à cette réunion et le caractère « limite » de leurs raisonnements !

Je pense que, manifestement, certains pourraient penser qu’il y a un dérapage entre les fonctions policières et administratives qui doivent être totalement neutres au plan politique, et une implication dans la campagne électorale qui, au regard de la Loi,   pourrait apparaître comme étant contraire à la déontologie.  Cela, c’est, le cas échéant, le Conseil de Police qui en déciderait sans doute.

Quoi qu’il en soit, les habitants des Jardins de Jette, d’après le Commissaire ils sont 4000, présents ou non à la réunion, vivent tous les jours ce qu’est devenu leur quartier, l’état d’abandon dans lequel il se trouve et le désintérêt marqué par Doyen-Pinocchio pendant cinq ans pour leurs problèmes.

Cela, c’est la réalité qu’aucun P.V. et qu’aucune réaction, policière ou non,  ne pourront contredire.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Foyer jettois : Mépris à tous les étages !!!

Les habitants du Foyer jettois rue Jules Lahaye ont reçu dans leur boîte aux lettres une notification leur demandant de rester à leur domicile les 18 ou 19 avril pour accueillir les ouvriers chargés d’installer les détecteurs de fumée et de vérifier…enfin, les tuyaux du gaz.

Problème : Personne n’est venu !!!

Donc, les habitants du Foyer jettois, dont certains ont dû prendre un jour de congé au plan professionnel, ont attendu … pour rien !!!

Sans la moindre explication !

Sans le moindre avertissement !

On ne peut mieux exprimer le total mépris dans lequel la direction du Foyer jettois tient les habitants dont elle a la charge.

J’ai déjà évoqué à différentes reprises le fait que le Président du Foyer jettois n’avait strictement aucun pouvoir réel.

Le départ du Directeur-gérant fait sortir du bois les vrais gestionnaires du Foyer jettois, c’est-à-dire l’ex-Président Leroy, vous savez, celui qui n’a pas hésité à offrir 50.000 euros  et 200 euros à vie à un Directeur, et qui dispose, au Foyer jettois, de son « homme à tout faire, à tout voir et à tout dire ».

Curieux d’ailleurs, parce que quelqu’un, aujourd’hui, se permet, au Foyer jettois,  de signer « Directeur général faisant fonction », alors que la Tutelle, c’est-à-dire la Société régionale du Logement, n’a toujours pas accepté cette direction temporaire.

Qu’à cela ne tienne ! A Jette, lorsqu’on a des copains bien placés et qu’on les présente sur Facebook, rien n’est impossible.

Il est même possible de ne pas payer ses taxes pendant plus de onze ans comme l’a fait l’Atelier 340.

Mais, au Foyer jettois, toujours le mépris !

Récemment, lors d’une réunion avec des locataires, l’un d’entre eux avait demandé la possibilité de s’exprimer en néerlandais.  Cette possibilité lui fut bien sûr offerte. Mais, chaque fois que cette personne prenait la parole, on lui rétorquait, d’un air pincé et méprisant, « Mais parlez néerlandais Monsieur » !!!

Voilà où on en est dans cette Institution pourtant tellement importante pour les Jettois.

Mais Attention !!! Ceux qui critiquent sont évidemment, comme le dit avec beaucoup d’élégance la direction temporaire…faisant fonction : « Des imbéciles » !!!

Nous n’en doutons évidemment pas !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan



Quartier du Heymbosch : Les habitants n’en peuvent plus !!!

Depuis des années, les habitants du quartier du Heymbosch ont alerté Doyen-Pinocchio des énormes nuisances dont ils souffrent du fait du parking systématique des poids lourds.

Pendant cinq ans et demi, ils se sont heurtés soit au mutisme soit au mépris des membres du Collège Arlequin.

L’attitude méprisante de l’échevine de la Mobilité est encore présente dans tous les esprits.

Mais attention, à 178 jours des élections communalestout a changé !

Maintenant, on s’intéresse aux habitants du Heymbosch !

On leur répond !

On prend même des décisions !

Malheureusement, il n’y a aucun suivi, et avec la franchise d’un âne qui recule, on met tout sur le dos du Ministre bruxellois chargé de la Mobilité.

Mais les habitants, eux, sont réveillés vers 3 heures et demi du matin parce que les camionneurs font chauffer leur moteur avant de partir !

Mais ça, Doyen-Pinocchio s’en fiche totalement !

Les habitants sont d’autant plus choqués qu’ils constatent que des opérations purement électoralistes sont organisées dans leur quartier dans le seul but de tenter de faire croire que Doyen-Pinocchio s’est intéressé à ce qui se passait vraiment à Jette.

Pendant des années, les habitants du Quartier du Heymbosch ont nettoyé le terrain vague et tenté de l’entretenir, et ils ont vu apparaître une opération bidon « le Balai d’Or » dans le seul but de faire croire que le Collège Arlequin fait quelque chose.

Oui !  Ce Collège a, en effet, fait une chose : Il a autorisé une zone de stationnement pour poids lourds en pleine zone urbaine !!!

Jamais, du temps de Jean-Louis Thys, une telle chose aurait été possible !

Jamais, un tel mépris à l’égard des habitants !

Jamais, une telle ignorance de leurs réels problèmes !

Je leur dis à tous, et je sais qu’ils sont nombreux à en être convaincus, que Doyen-Pinocchio est une véritable catastrophe pour la commune de Jette.

Mais tous doivent savoir, et les habitants sont effectivement nombreux à dire qu’ils ne voteront plus pour Doyen-Pinocchio, que s’ils votent néanmoins pour la LB/CDH, ils voteront automatiquement pour garder Doyen-Pinocchio comme Bourgmestre dont on a pu, en dix ans de présence, constater les catastrophes humaines, sociales et environnementales qu’il a causées.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


FOYER JETTOIS : Les habitants ont peur, cela suffit !

De plus en plus d’habitants du Foyer jettois prennent contact avec moi pour me dire qu’ils n’en peuvent vraiment plus.  En effet, ils savent que le Foyer jettois a obtenu un prêt de 1,5 millions d’euros qui, au départ, devaient être utilisés pour des travaux de sécurité de viabilisation.

Mais « On » a décidé d’utiliser cet argent… pour réaliser deux appartements passifs !!!

Vous aurez tout compris : Le « politiquement correct » passe avant la sécurité !!!

Je rappelle d’ailleurs que dans ces appartements passifs, au moment de la vague de froid, il y avait entre 12 et 15 degrés !

Mais, ma bonne dame, il s’agit d’abord d’être dans l’air du temps, la sécurité, elle, attendra.

De plus en plus, il apparaît que le Président du Foyer jettois n’a aucun pouvoir.   Tout est manipulé par l’ancien Président Leroy, vous savez, le type qui avait accordé 50.000 euros et 200 euros à vie à un directeur du Foyer jettois dont tout le monde voulait se débarrasser.  Ce petit « cadeau entre amis » ayant été offert sans passer par aucune des Instances statutaires…, mais entre gens du même monde, on trouve toujours de quoi s’accorder !

C’est ce même Leroy qui s’offre, bien sûr sur le dos des Jettois, une fresque de 150.000 euros !

Il est maintenant certain qu’il continue à tirer les ficelles au Foyer jettois, dont il a été le plus pitoyable des Présidents, par le biais d’un membre du personnel dont chacun sait qu’elle est ses yeux, sa voix et ses oreilles.

Le Président du Foyer jettois le sait aussi, mais, espérant devenir échevin, il ne cache plus à son entourage que, pour le moment, il est bien obligé de subir et d’être, devant ce membre du personnel tellement influent, devant Leroy , et devant Pinocchio-Doyen, au garde à vous !

Ceux-là feraient bien d’ailleurs de se méfier de la fureur des gens ayant été trop patients.

Vous le savez, les représentants des habitants ont été reçus par le Ministre Doulkeridis.  Ce dernier leur a expliqué que les travaux de sécurité et de viabilisation absolument indispensables conduiront à une hausse des loyers.

Lorsqu’on connaît l’augmentation des loyers qui s’est produite en 2010-2011, on est effarés !

Qui aura un jour le courage de dire que le système tel qu’il fonctionne maintenant est complètement aberrant ?

Les logements sociaux conduisent à la création de ghettos, et ne remplissent plus l’objectif qui était le leur.

Il n’est pas rare que, dans un ménage où les deux époux étaient au chômage, si l’un des deux trouve du travail, l’augmentation du loyer sera telle qu’ils devront quitter leur logement social.  C’est  vraiment une aberration !

Les habitants de la rue Jules Lahaye mettent toujours plus l’accent sur le problème de sécurité. D’après eux, les sorties de secours seraient, dans différents cas, inutilisables !

Pourquoi le Ministre Doulkeridis, dont la  bonne volonté ne peut être mise en cause, ne met-il pas en demeure le Foyer jettois de communiquer, au minimum aux conseillers communaux jettois, les audits et rapports effectués par SECO et par les pompiers, à la demande du précédent Président ?

Pourquoi cacher la réalité aux habitants ?

Peut-on imaginer ce qui pourrait se passer en cas d’accident grave ?

Encore un point, rue Jules Lahaye, il y a actuellement 172 box de parking. Mais, en soirée, il n’y a plus qu’une seule entrée qui fonctionne pour accéder à ces 172 box.

C’est la déglingue généralisée !

Les habitants n’en peuvent vraiment plus.

Ah, grande nouvelle : ce qui était impossible du temps du précédent Président est devenu subitement possible, et le Boulodrome  sera inauguré le 5 septembre !

5 septembre… 5 septembre… ah oui ! Un mois avant les élections !

Manque de pot, l’échevin Leroy a oublié que se posera un « petit » problème de parking auquel personne n’a voulu penser.

Ce sera très « joyeux » pour les habitants !

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Dépôts d’ordures… ou plantations communales !!!

Les arbres des rues Pire et DekeersmakerLes arbres des rues Pire et Dekeersmaker

Les habitants du quartier de la rue Pire et Dekeersmaeker ont vraiment le sentiment que la commune de Jette se moque d’eux !

Certains n’hésitent pas à considérer que les Autorités communales, à la veille des élections, sont complètement tombées dans le ridicule.

Les dernières plantations qui y ont été faites, sans doute dans la précipitation pour faire croire qu’on faisait quelque chose, sont tellement petites que les riverains les appellent des « bonzaïs » !

Il est évident que ces végétaux étaient à ce point réduits que les sites ont immédiatement été à l’abandon et couverts d’ordures, voir vidéo ci-dessous 

Comme par hasard, le 8 mars, tous les citoyens du Quartier ont reçu un toutes-boites demandant aux habitants de prendre bien soin des végétaux.

C’est évidemment se moquer du monde !!!

Mais évidemment, grâce au toutes-boites, un membre de la Majorité « Arlequin-Pinocchio » tente de faire connaître son nom… et c’est cela l’essentiel !

Les cadavres des malheureuses plantations n’ont été enlevés que très récemment et, maintenant, il n’y a plus que des fosses délaissées, dangereuses pour les piétons, et d’autres ont été purement repavées !

Il n’y a donc aucune logique si ce n’est purement électoraliste…

Cet électoralisme est évident lorsqu’on sait qu’une réunion d’habitants a été organisée le 30 janvier avec l’Autorité communale, mais que les invitations ont été particulièrement sélectives.

Il est vrai qu’à Jette, on fait attention au fait que lorsqu’on replante un arbre, il est  à une distance suffisante pour que les insectes puissent passer sans difficulté d’un arbre à l’autre, alors que dans la commune, 25 % d’habitants en âge de travailler est en recherche d’emploi !!!

Mais dans les quartiers des rues Pire et Dekeersmaeker, il est évident que les insectes, dans ce cas sans doute des mouches, pourront passer d’un tas de déchets à un autre tas de déchets.

merry_hermanus@yahoo.com

Foyer jettois : Du gaz, des rats, des souris, des cafards… et des incendies !

Incendie

Les habitants du Foyer jettois sont de plus en plus inquiets.

En effet, ils ne comprennent pas qu’on veuille à tout prix leur faire abandonner le gaz de cuisine et les obliger à passer au « tout électrique ».

Il semblerait que sont de plus en plus nombreux les habitants qui, craignant le prix de l’électricité, recourent à des bonbonnes de gaz, ce qui est évidemment un danger véritable.

Il paraîtrait que le Foyer jettois a supprimé les compteurs individuels de gaz et a établi une facturation de consommation de gaz de cuisine basée sur la superficie de l’appartement.

C’est évidemment totalement aberrant !

Il paraît que la même chose se pratique pour l’eau chaude car les compteurs sont usés et que, soi-disant, pour les renouveler, il faut payer pas moins de 1000 euros !

Dimanche passé, une fois de plus, un incendie s’est déclaré sur le site de l’ancienne entreprise Fourcroy. (Voir photo)

De très lourds nuages de fumée ont alerté les habitants qui, évidemment, s’étonnent de la répétition de ces incendies.

La commune de Jette ne fait rien car le site est partiellement sur Laeken.

Mais elle oublie de dire qu’il y a une entrée sur Jette, et que la commune de Jette, qui l’avait bien caché au moment des incidents avec les illégaux, loue un hangar sur ce site.

Certains habitants n’en peuvent plus.

En 2010, certains loyers ont été augmentés jusqu’à 22,5 %. En 2011, tous les habitants ont vu leur loyer augmenté de 5,64 % !!!

Lorsque les habitants font appel à un plombier, le Foyer jettois envoie une Firme privée qui facture à 40 € l’heure !

Quand le représentant des locataires qui siège au Conseil d’administration veut s’exprimer, on ne tient nullement compte de ses déclarations et, pire encore, on ne les inscrits pas dans les P.V. !

Raison pour laquelle ce 29 février, les locataires ont demandé à être reçus par le Ministre Doulkeridis.

Du plus haut comique, il y a deux ou trois ans, le Foyer jettois a reçu le prix … du bâtiment exemplaire !!! Mais les travaux n’ont jamais été entrepris.

Alors que deux audits, celui des pompiers et celui de SECO, sont extraordinairement alarmants sur les risques d’incendie, le Foyer jettois a préféré investir dans la création de deux « appartements passifs » plutôt que d’engager d’urgence les travaux de sécurisation nécessaires.

Des rats ! Des souris ! Des cafards !

Le Foyer jettois, devant la prolifération de ces sales bestioles, a passé un contrat avec une Firme privée dont le coût sera bien sûr répercuté sur les locataires !

Ces derniers savent parfaitement bien que cela ne servira à rien dans la mesure où on ne bouche pas les trous par où les rats, souris et cafards rentrent dans les immeubles et les appartements !

Ce serait pourtant la première chose à faire.

A l’époque où tout le monde doit faire des économies d’énergie, en cette matière, le Foyer jettois est une véritable catastrophe.

A certains endroits, on a installé du double vitrage, mais on a « oublié » de le faire pour les fenêtres du balcon.

Le Florair 4 a été construit sans qu’il n’y ait de murs !!! Donc, lorsque le locataire allume son chauffage, il chauffe aussi… pour l’extérieur avec les conséquences que vous pouvez deviner pour la facture.

Certaines fenêtres ne ferment plus.  Mais attention, le Foyer jettois a donné un conseil : « Enfoncez le clou » !!!

D’autres fenêtres sont simplement glissées dans de petites rainures.  Personne n’ose y toucher et encore moins les nettoyer !

Un jour, il faudra pourtant bien faire la vérité sur qui dirige vraiment le Foyer jettois.

Certaines rumeurs circulent à propos de ce que j’appellerai une « étonnante hiérarchie parallèle ».J’y reviendrai bientôt.

En conclusion, le Foyer jettois où vivent des milliers de nos concitoyens est un extraordinaire chaos.

Les locataires ne sont ni écoutés ni respectés.

Pourtant, ils mettent l’accent sur la gravité de la situation au niveau de la sécurité. Mais non !!! Aucune suite !!!

J’avoue ma très grande perplexité devant le fait que des mandataires, qui sont peut-être de bonne foi, acceptent de gérer cette Institution dans de telles conditions et avec de tels risques.

merry_hermanus@yahoo.com