Archives de Tag: journal communal

Le Journal Communal, la Pravda ! Réponse : la circulaire Picqué !

Je dénonce depuis des années l’utilisation scandaleuse du journal communal à des fins électoralistes. C’est devenu tellement énorme que le parlement régional a voté une ordonnance visant à limiter, si pas supprimer, la propagande politique des collèges via les journaux d’ « information » communaux.

Le cas de Jette est totalement emblématique puisque la petite étude (Statistiques Jette Info ) faite par un jettois compétent en matière informatique a démontré que telle échevine voyait son nom et sa photo plus de 43 fois dans le journal et tel autre, plus de 39 fois, cherchant désespérement une notorité que leurs « réalisations » ne peuvent évidemment pas leur donner.

L’ordonnance de ce 6 juillet et la circulaire ci-jointe (circulairecommunicationautoritespubliques_fr ) tendent à ce qu’au moment des élections au moins, les armes soient plus ou moins égales et que ce ne soit pas le contribuable Jettois qui paie la propagande électorale de Doyen – Pinocchio.

Vous savez à Jette, le journal communal coûte au minimum 200.000€ par an et ce sont les Jettois qui paient !

Il va de soi que tous les candidats aux élections communales seront particulièrement vigilants quant au respect de cette circulaire, avec un regret cependant, c’est que celle-ci vient fort tard puisque cela fait des années que les Jettois et les Jettoises payent à cause de l’effroyable saignée fiscale qui leur a été imposée et qui a fait de Jette la commune la plus taxée de Belgique au niveau de l’impôt cadastral.

Il est amusant de savoir que lors du débat au parlement bruxellois, Doyen – Pinocchio a exprimé le fait qu’il n’avait pas le sentiment d’être en infraction … Ben voyons !  Le gentil boy-scout, il fait sa propagande sur le dos des Jettois et ça lui paraît tout naturel.

Apparemment ni Picqué, ni le parlement bruxellois n’ont pensé comme lui !!!

Merry Hermanus

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Journal communal de Jette : « Propaganda Abteilung » : La preuve par les chiffres !

Un Jettois, particulièrement attentif, et compétent en informatique, a, grâce à un programme fort bien adapté, établi un graphique permettant de relever le nombre de fois que le nom de Doyen-Pinocchio et des membres de son équipe Cdh antisociale apparait dans le fameux journal communal.

A raison de cinq membres du personnel communal attaché en permanence à la rédaction dudit journal, et d’un coût de plus de 200.000 euros par an, voilà une propagande bien chère payée.

Je vous invite à examiner attentivement les résultats du graphique ci-dessous.

Ils sont lumineux !

Découvrez les Statistiques Jette Info

En sept mois, une échevine apparaît pas moins de 46 fois !

Doyen-Pinocchio apparaît, lui, 27 fois.

Dans la parution d’avril 2012, l’échevine en question apparaît pas moins de 9 fois, etc.

On peut ainsi déterminer, grâce à ce très intelligent graphique, le Hit Parade de ceux qui ont besoin, avant les élections, d’acquérir un semblant de notoriété pour faire croire qu’ils sont au service des Jettois.

Le pire, c’est que cette Majorité Cdh antisociale a mis en place la politique la plus rétrograde qui existe au plan social et au plan de l’action du CPAS.

Ainsi, la démonstration est faite que le seul intérêt de cette Majorité est sa réélection.

Ils veulent à toutes forces…continuer à vivre sur la bête !

Pourtant, ils devraient savoir, mais il est vrai que, pour la plupart, ils ont une formation extrêmement réduite, que de nombreux Jettois sont écoeurés des incroyables gaspillages.

Ils devraient savoir que la population de Jette n’est pas dupe !

En tout cas, cela démontre que la décision prise par le Parlement bruxellois était parfaitement justifiée.

Mais, malheureusement, cela fait plus de dix ans que la machine fonctionne grâce aux contribuables jettois qui subissent les taxes les plus élevées de Belgique en matière d’impôt cadastral, et les frais administratifs, comme je l’ai déjà démontré, les plus chers des 19 communes !

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

 

Rénovation de l’Ecole Poelbos : C’est la faute à Molenbeek !

Comme je l’ai déjà précisé, les inaugurations et les poses de premières pierres se multiplient avant les élections.

La Place Cardinal Mercier a été inaugurée pas moins de trois fois.  A la dernière, on avait même mobilisé Laurette Onkelinx pour tenter de lui faire avaliser la gestion catastrophique de Doyen-Pinocchio.

Hier, en catimini, on a posé la première pierre de ce qui doit devenir la nouvelle école du Poelbos. Objectif : faire une photo pour le journal communal !

D’abord, pourquoi en juillet alors qu’initialement, cette pose de la première pierre était prévue en septembre ?

Et là, c’est du lourd !

En effet, en ce moment, le Parlement bruxellois, choqué par l’utilisation des journaux communaux à des fins électorales, est en train de débattre d’une Ordonnance visant à interdire ce genre d’abus, et à arrêter la publication des journaux communaux à partir du 1er août.

Il est donc fort possible que la « Pravda » de Jette, 64 pages s’il vous plaît !,  s’arrêtera à cette date.

C’est d’ailleurs tout à fait comique de lire les déclarations d’Hervé Doyen au cours de ces débats.

Je les publierai in extenso afin qu’on puisse juger du niveau !

Une telle hypocrisie, c’est de la franchise pour quelqu’un qui ment tellement qu’on ne peut même pas croire le contraire de ce qu’il dit!

Revenons à l’Ecole du Poelbos.

C’est dès 1992 que j’ai entamé la procédure visant à la rénovation de ce site scolaire qui occupe des bâtiments provisoires construits pour l’Exposition Universelle de 1958.

A l’époque, j’ai été bloqué par la Commission des Monuments et Sites qui n’acceptait pas de nouvelle construction dans ces lieux arborés.

Entre 2000 et 2006, Doyen-Pinocchio a fait établir un projet par un architecte de talent, mais, surprise, non pas dans l’intérêt de l’Ecole communale elle-même, dont il se fiche comme d’une guigne, mais dans l’intérêt de la « Cure de Jour », baptisée, pour faire moderne « Kids Holiday », beaucoup plus rentable politiquement !

Résultat des courses : un projet totalement surdimensionné, évalué à plus de 16 millions d’euros et, donc, totalement impayable !

Que croyez-vous qu’il advint ?

C’est extrêmement simple : le projet a été purement et simplement jeté à la poubelle !!! Et un autre auteur de projet a été désigné. Résultat : des dizaines de milliers d’euros payés par les contribuables et perdus par la commune parce que, bien entendu, et c’est normal, il a bien fallu honorer, et donc payer le travail fait par le premier architecte.

Malgré mes démarches, et en violation de la Loi communale, jamais la facture de cet architecte ne m’a été montrée.  Elle est classée «secret communal» !

Un gaspillage énorme et scandaleux !

Je vous invite à lire la lettre du 22 octobre 2007 ci-jointe où je fais le point de façon très précise sur cette problématique et où les responsabilités des uns et des autres sont clairement détaillées.

Note à l’Attention du Collège du 22 octobre 2007

Cela fait des années et des années que les directeurs d’écoles, qui ont été en charge de cette école, font remarquer toute une série de problèmes.

Récemment, lors de fortes pluies, des parents présents dans l’école ont constaté que les corniches étant inopérantes, des flots d’eau inondaient certaines classes !

Je pourrais faire une liste infinie de ce genre d’incidents.

La réalité est que plus personne au Collège ne s’intéresse à l’Enseignement communal et aux écoles communales !

Les directions d’écoles sont abandonnées à elles-mêmes.

Les enseignants se sentent complètement perdus, et perçoivent parfaitement le total désintérêt du soi-disant échevin de l’Enseignement qui, pour une fresque, dépense 150.000 euros, mais réduit à la portion congrue le matériel mis à la disposition des écoles !!!

Précisons en outre qu’il ne s’agit pas d’une nouvelle école, comme Doyen-Pinocchio essaye de le faire croire, mais de la rénovation des bâtiments de 1958, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas plus de places qu’aujourd’hui et, donc, on ne répondra pas au défi démographique.

Cerise sur le gâteau : Etant interrogé sur Vivacité ce matin, le soi-disant échevin de l’Enseignement a justifié la nécessité de rénover cette école par « l’explosion démographique… à Molenbeek » !!! (Ecoutez cette interview en cliquant sur le site ci-joint).

Ecoutez Paul Leroy => http://db.tt/yl9YkOa5

Alors là ! Je crois qu’on atteint des sommets, car cela veut dire que ce triste personnage n’a jamais examiné les statistiques régionales sur l’évolution de la démographie.

Apparemment, il ignore, ou plutôt feint-il d’ignorer, que la commune de Jette est passée, en six ans, de 42.000 à 49.000 habitants.

Mais peut-être tous ces nouveaux habitants sont-ils des molenbeekois ? ou assimilés ? Intéressante problématique.

A mon avis, cela mériterait d’être creusé parce que cela ouvrirait bien des horizons sur la conception que Doyen-Pinocchio et Leroy ont de ce que sont les habitants de notre commune, ou plutôt… certains d’entre eux !!!

Cela fait plus de quinze ans que les statistiques annoncent l’explosion démographique que nous connaissons à Jette, mais également dans toute la Région.

Mais il est vrai que c’est électoralement plus facile de dire que … c’est la faute à Molenbeek !!!

Il y a un an  d’ailleurs, l’échevin des Finances, vous savez le type dont on dit qu’il habite, en réalité, à Lasne, ne disait-il pas qu’il fallait arrêter la « Peste molenbeekoise aux portes de Jette » !!!

N’a-t-on pas essayé de faire croire aux Jettois que c’est le Bourgmestre de Molenbeek qui voulait faire fermer l’Antenne de Police de la Galerie Mercure ?

Tout cela démontre bien qu’on a atteint les limites du mensonge et que, face à une réalité qu’ils ne contrôlent plus, Doyen-Pinocchio et ce qu’il reste de son Collège ne savent plus comment répondre aux enjeux de demain.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Doyen-Pinocchio fait-il payer sa campagne électorale par le contribuable jettois ?

Chacun sait déjà ce qu’il doit penser du Journal communal, Moniteur du Pays des Bisounours, programme des activités de Disneyworld.

Qui, déjà, disait « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose » !

Mais, pris de panique, Doyen-Pinocchio passe à la vitesse supérieure.

Je vous renvoie à la lecture du toutes-boites que les Jettois ont reçu, imprimé et diffusé aux frais du contribuable.

On y voit le « joli minois » de Doyen-Pinocchio ainsi que l’un ou l’autre échevin, entourés du service de Prévention.

Evidemment, les années précédentes… qui n’étaient pas des périodes électorales, on n’avait pas pensé à vous présenter la sympathique équipe. Mais la dramatique échéance approchant, il est important de taper sur le clou et, le journal communal apparemment ne suffisant plus, de montrer le Bourgmestre et un maximum d’échevins.

Mais quel contraste entre l’équipe telle qu’elle est présentée, et la réalité de ce service que nous connaissons.

Nous sommes informés d’un certain nombre de tensions au sein des équipes et des raisons pour lesquelles elles existent.

Ces personnes font un métier très difficile dans un climat pour le moins compliqué, et il est intéressant de savoir comment on se comporte avec eux.

Bientôt, quelques informations à ce sujet !

Mais comme le disait une éditorialiste politique, il y a bien longtemps, dans un avenir proche, vous aurez :

–     La photo du Bourgmestre avec l’équipe des fonctionnaires du Service de la Population.

–     La photo du  Bourgmestre avec des enseignants.

–     La photo du Bourgmestre avec l’équipe d’entretien des Parcs et Jardins.

–     La photo du Bourgmestre avec les ouvriers communaux.

–     Et, pour finir, la photo du Bourgmestre avec l’équipe des ouvriers communaux du cimetière de Jette, pour fêter dans l’enthousiasme la victoire… ou la défaite électorale.

Ah, j’oubliais ! Sachez que la Place Cardinal Mercier a été inaugurée pas moins de trois fois…  nécessité de faire un maximum de photos !

Il est étrange qu’un tel cynisme soit encore de mise à une époque où la transparence et les moyens d’information sont tels !

A moins, bien sûr, que Doyen-Pinocchio prenne les Jettois pour des imbéciles.

Il aura la réponse qu’il mérite le 14 octobre prochain!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir

fan 


JETTE : Insécurité à tous les niveaux… Mais on ferme l’Antenne de Police Mercure !!!

Contrairement à tous les discours lénifiants, il est bien prévu que l’Antenne de Police Mercure sera fermée après la fin du bail où sont installés les services de Police.

Le Commissaire de Police, lui-même, l’a confirmé aux habitants !

Le mensonge est donc avéré !!!

Pire encore, après l’incendie du Hall des Sports qui apparaît être criminel, on a incendié une poubelle dans le quartier Esseghem.

Mais à part cela, Jette est le pays des Bisounours où tout est bien dans le meilleur des mondes !

Doyen-Pinocchio a déjà fermé l’Antenne de Police du Quartier de la Place Werrie, et maintenant il  va fermer, bien sûr après les élections, l’Antenne de Police de la Galerie Mercure alors que l’insécurité et les incidents se multiplient.

Bien sûr, le journal communal n’en parlera jamais !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 


UBU fait sa Pub. Mais les plus démunis casquent !

Lors d’un récent Collège, j’ai été impressionné par le fait que la commune devait payer un supplément de 2.464,03 € à l’imprimeur – éditeur du Journal communal

Or, le prix d’impression et d’édition de ce journal pour un an était déjà de 49.694,62 €.

On dépasse donc allègrement les 52.000 € !

Tous les Jettois ont constaté que le Journal communal est devenu un véritable bottin téléphonique.  Dans les boîtes aux lettres les plus minces, les distributeurs éprouvent des difficultés à le glisser.

Si on additionne les dépenses en personnel nécessaires à la rédaction de cet outil de propagande, on dépasse joyeusement 150.000 euros par an.

Si on compare ce montant énorme au fait que le CPAS, chargé d’aider les plus démunis, est réduit à la portion congrue, qu’on supprime la Journée Portes Ouvertes qui était subsidiée à 100%, qu’il n’y a que 20.000 euros dans le budget consacré à l’emploi, on peut en conclure que la Propaganda Abteilung passe avant tout.

Ainsi, chaque mois, vous avez droit à un Edito et à une « belle » photo du Bourgmestre souriant comme un marchand de voitures d’occasions , dans une pose hollywoodienne que plus aucun acteur n’oserait  prendre de peur de paraître totalement ringard.

Les points de vue de l’Opposition qui représentent pourtant un nombre considérable de Jettois sont, eux, inexistants.

Les photos en couleur montrent un Jette joyeux, fleuri, propre….Tout est bien dans le meilleur des mondes.

Mais la réalité, c’est 30 % de chômeurs chez les jeunes de 18 à 25 ans, c’est 18% de chômeurs dans les autres catégories d’âge, ce sont des commerces en faillite en cascade, c’est une paupérisation, et, bien sûr, ce sont des rues de plus en plus sales.

Et ce, malgré une fiscalité écrasante !!!

Mais tout cela n’est rien pour autant que le Bourgmestre puisse faire sa Pub.

Les pauvres n’ont qu’à casquer.

Encore un bel exemple : une famille se voit obligée de payer pendant neuf ans 0,70 centimes d’euro pour rembourser une dette totale de 76,36 €.

Comme je l’ai déjà écrit un grand nombre de fois, un rappel coûte 15 €, et l’enregistrement de ces payements par la commune coûte évidemment beaucoup plus cher, par mois, que ces 0,70 centimes d’euro.

Mais les plus démunis doivent être pressés comme des citrons. C’est ce qu’on fait !

Pour les autres, ceux qui sont du bon côté du manche, un journal communal de plus de 150.000 euros par an,  ce n’est pas excessif !

Des fresques à 105.000 euros pièce, une paille !

Des festivités multiples et diverses qui coûtent des milliers d’euros, ça n’est pas grand-chose !

Et vous appelez cela une gestion !!!!

Mais en attendant, de plus en plus de Jettois sont dans la misère.

Mais cela ne préoccupe pas l’équipe des G.O (Gentils Organisateurs) du Bourgmestre Doyen.

merry_hermanus@yahoo.com