Archives de Tag: Lasne

Finances jettoises, la preuve par DEXIA des mensonges du Collège !

Les études faites par DEXIA sur la situation des finances communales sont une mine d’informations.  Lorsque j’étais échevin des Finances, je l’ai été pendant près de vingt ans, je les ai beaucoup utilisées.

Chaque année, une comparaison est faite avec quatre communes identiques à la nôtre, et cela permet de dégager un certain nombre de conclusions.

Mais afin de ne pas vous écraser de chiffres, je n’en retiendrai qu’un seul, mais qui démonte de façon extraordinaire les mensonges de l’échevin des Finances, vous savez, le type qui n’en est toujours pas revenu d’avoir terminé ses études alors qu’il a soixante ans, et qui, toutes les trois phrases, répète qu’il est ingénieur pour tenter, bizarrement, d’asseoir ses affirmations.

Elles sont d’autant plus contestées par les Jettois que beaucoup d’entre eux soulignent qu’il se fiche totalement de Jette car, en réalité, il habite à Lasne.

J’en reviens à l’étude DEXIA dans laquelle je lis « La croissance moyenne belge des taxes communales sous cette Législature est de 3,8 % » !!!

Quand on sait qu’à Jette, rien que l’impôt cadastral a augmenté de 10% en 2009, on perçoit immédiatement la façon dont cette Majorité a transformé Jette en enfer fiscal.

A quoi on peut encore ajouter l’augmentation de 25% d’un coup de la demi-journée de parking !

Si on ajoute à cela l’augmentation automatique de 3% prévue chaque année des taxes et redevances qu’applique la commune, on se rend compte tout de suite dans quelle situation effarante se trouvent les Jettois en matière de fiscalité et de taxation.

Mais attention, à Jette, nous savons que certains privilégiés ne doivent pas les payer, ces fameuses taxes, c’est le cas de l’Atelier 340 qui, depuis onze ans, ne paye pas sa taxe sur les immeubles et chantiers abandonnés et cela, en toute illégalité.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

EXCLUSIF : 6 MAI 2012 … HERVE DOYEN EST DE GAUCHE !!!

Miracle ! Miracle !

Ce 6 mai 2012, nous découvrons, en lisant un intéressant SMS de Doyen-Pinocchio que celui-ci… est de gauche !!!

Hier, à 20h01, André Liefferinckx, conseiller communal PS de Jette, a adressé un message à Doyen-Pinocchio.  Le texte : « On a gagné » !

Quelques minutes plus tard, Doyen-Pinocchio lui adresse le SMS que vous pourrez lire ci-joint.  En effet, j’ai préféré que vous puissiez lire… « dans le texte », la prose de Doyen-Pinocchio.

Comme vous le voyez, celui-ci prend «de la hauteur».

Il se considère comme de gauche ! Mais la Vraie gauche, celle excluant les escrocs, les corrompus, les voleurs et, pour le citer…, « des caviars » !!!

Le scoop, c’est évidemment que Doyen-Pinocchio, menant une extraordinaire politique de régression sociale, se considère comme « La gauche », mais la gauche pure, celle des gens propres, inattaquables, au-dessus de tout soupçon, celle composée de gens «bien sous tous rapports» comme ceux que toutes les belles-mères rêveraient d’avoir pour gendres!

Il est vrai qu’au début des années 2000, Doyen-Pinocchio avait tenté de passer au PS avec armes et bagages.

Je suppose qu’à ce moment-là, il ne pensait pas à la gauche des escrocs, des voleurs et des corrompus !

Intéressant d’ailleurs de noter que les perdants utilisent toujours les mêmes formules : Sarko parlait du « vrai » travail et Doyen-Pinocchio de la « vraie » gauche … pas bon signe pour lui ça !

Ah, tiens !  Une  bonne question à lui poser si vous le rencontrez. Mais attention, il ne se promène que rarement seul.

Demandez-lui pourquoi le 2 décembre 2006, il a voté, et a fait voter tous ses amis élus du Cdh de Jette, pour un socialiste qu’il considère, aujourd’hui, comme un escroc, un corrompu et un voleur ?

Peut-être pensait-il que ce socialiste allait être un légume qu’il mènerait selon sa volonté.

Autre question à lui poser dans la mesure où il utilise le pluriel dans son SMS.  Demandez-lui à qui il pense ?

Peut-être pense-t-il aux prestigieux voisins de son échevin des Finances dont de très nombreux Jettois affirment qu’il habite en réalité à Lasne.

Une toute dernière question peut être encore … Est-ce honnête de permettre à un de ses « copains » de ne pas payer les taxes communales dues depuis plus 10 ans.

Mais l’essentiel dans ce remarquable SMS, c’est le contraste qui apparaît entre le gentil boy-scout que veut paraître Doyen-Pinocchio, et sa véritable nature qu’il livre dans ce SMS avec une franchise qui, il faut  bien le dire, est très très très loin de lui être coutumière.

Curieux tout de même de retrouver si souvent chez Hervé Doyen ce vocabulaire qualifiant de « repris de justice ». Apparemment, ces mots doivent lui être familiers depuis très longtemps !

Grâce à ce SMS, chacun peut donc voir le vrai visage de Doyen-Pinocchio.

Voilà donc une preuve inappréciable de sa véritable nature !

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Conseil communal de Jette, la routine : Mensonges, Dissimulations, Aveu et Nouvelle Augmentation des Impôts !

Intéressante séance des sections du Conseil communal d’hier soir.  Une fois de plus, l’échevin des Finances prend la position du coq qui, tous les matins, chante sur son fumier et croit que c’est lui qui fait se lever le soleil !

Mensonges : car, bien sûr, on ne dit pas la vérité en ce qui concerne la nouvelle école du Poelbos.  Cette école devait être rénovée depuis fort longtemps, mais après mon départ du Collège en 1996, les choses n’avaient plus bougé.

Sous la précédente Législature, le dossier a été repris. Pas dans l’intérêt de l’école, mais dans l’intérêt quasi exclusif de « Kids Holidays ».

Le projet était surdimensionné, et lorsque l’architecte, par ailleurs fort talentueux, nous a présenté son travail, l’évaluation du budget tournait autour de 16 millions d’euros !!!

Mais pas de problème pour Pinocchio-le Bourgmestre sortant !  On jette tout à la poubelle… et on recommence à zéro !  D’où les centaines de milliers d’euros perdus.

Mais toujours pas de problème : C’est le contribuable jettois qui payera !!!

Et, de plus, on posera une première pierre quand ??? Mais en septembre bien sûr, à quelques jours des élections !

Dissimulations : J’ai demandé à plusieurs reprises à pouvoir consulter la facture de ce premier auteur de projet.  Contrairement à la Loi qui prévoit le principe de collégialité et donc, le fait qu’aucun document ne peut être caché, cette facture ne m’a jamais été présentée !!!

Aveu : Décidément, Pinocchio-le Bourgmestre sortant n’est pas très attentif. En effet, dans le plan d’implantation de la nouvelle école du Poelbos qu’il a présenté, la ligne du Tram 9 … existe déjà !!!

Qu’est ce que cela veut dire ?

Cela veut dire :

– qu’alors même que le permis tel qu’il avait été envoyé par la STIB à l’Administration régionale a été recalé car il ne prévoyait pas les parkings ;

– qu’alors même que la commune, et forcément le Collège, ne se soit pas encore « officiellement » prononcée ;

– qu’alors même qu’il n’y a pas un centime d’euro pour les parkings :

   la ligne 9 est déjà bel et bien inscrite sur les plans de la nouvelle école du Poelbos !!!

Mais il y a encore mieux : Au Conseil communal de demain soir, de nouveau, une augmentation d’impôts !!!

La Tutelle, contrairement aux affirmations fausses et lénifiantes de l’échevin des Finances, n’avait pas accepté les chiffres des modifications budgétaires.  Elle avait recalé la commune de Jette et a exigé des révisions, notamment en matière d’emprunts.

Et bien, c’est très simple : pour le Collège Arlequin-Pinocchio, on augmente l’impôt !!!

Donc, le taux des impôts additionnels passera de 6,9 % à 7 %, soit 300.000 euros de plus à payer par les Jettois.

Avec un peu de mémoire, on se rappellera qu’en décembre 2009, l’échevin des Finances, dont beaucoup de Jettois affirment qu’il habite à Lasne, hurlait que pour compenser l’augmentation de 10% de l’impôt cadastral, le Collège Arlequin-Pinocchio mettait en place un plan de diminution de l’impôt sur les personnes physiques pour aboutir à 6,50 % en 2012.

Et bien, le mensonge est maintenant avéré !!!

Car non seulement, il n’y a pas de diminution, mais il y a même une augmentation !

Grâce à l’argent ainsi récolté, on pourra sans doute payer une partie de la fresque que s’offre l’échevin de la « Culture » à 150.000 euros, et payer aussi le splendide projet de Sidi Bibi dont vous avez pu admirer quelques photos dans un de mes blogs précédents.

Voilà la réalité !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


Quand le coq chante sur son fumier, il croit que c’est lui qui fait se lever le soleil…, ou, « Comment truquer un budget communal » !

Chacun le dit, chacun le répète, le budget communal est l’acte essentiel de la gestion municipale.

Malheureusement, très peu de gens s’y intéressent vraiment.  Mais ils  ont  beaucoup d’excuses, la présentation du budget est épouvantablement rébarbative et il faut vraiment s’accrocher.

Mais il y a pire !  A Jette, il y a toujours pire !

Les règlements communaux précisent que les Conseillers communaux doivent recevoir le projet de budget dans un délai prescrit de façon à pouvoir l’étudier avant d’être assommés par les cris de l’échevin des Finances.

Eh bien, à Jette, qu’à cela ne tienne, les délais n’ont pas été respectés !

Les conseillers communaux ont eu 48 heures pour examiner les textes. Une vétille par rapport à ce qui se passe à Jette !

Comment transformer un déficit en Boni !

C’est très simple !  On prélève un montant sur un soi-disant fonds de réserve.

Intéressant de savoir que ce fonds de réserve ne résulte nullement de la gestion  communale, mais bien d’un apport d’argent régional.

Rappelons qu’à Bruxelles, sur les 14 communes bénéficiant d’aide régionale massive, Jette est la seule commune dont le déficit cumulé a continué de croître malgré l’apport de millions et de millions d’euros et ce, jusqu’en 2009 !

En réalité, la vérité des chiffres est bien plus cruelle.

Le déficit réel, ce qu’on appelle, en économie, le déficit primaire, de la commune de Jette est de 2.783.844,62 € !

On est donc très loin des Cocoricos lancés par l’échevin des Finances dont beaucoup de Jettois disent qu’il se fiche complètement de la situation puisqu’ils soutiennent qu’en réalité, il habite Lasne.

Mensonges et paroles non tenues.

Promis, craché, juré : Hervé Doyen et sa majorité d’Arlequin avaient augmenté les centimes additionnels au Précompte immobilier au maximum possible, faisant de Jette la commune la plus chère de Belgique avec, comme conséquence, une augmentation d’impôts pour les propriétaires jettois d’un million d’euros par an !

Promis, craché, juré : En contrepartie, on allait diminuer les impôts sur les personnes physiques ! et ce, pendant les trois ans qui restaient.

FAUX !

Cette année, l’impôt sur les personnes physiques reste à 7 %, un des taux les plus élevés de la Région bruxelloise, et les diminutions de 2010 et 2011 ne s’élevaient pas à plus de 300.000 euros !!!

Alors que, d’un autre côté, la ponction sur l’impôt cadastral était de plus de 3 millions.

Dans les documents relatifs aux réunions entre la Tutelle et la Majorité Arlequin d’Hervé Doyen, on peut lire que la Tutelle considère que  la présentation qui est faite des chiffres est fausse !!!

Oui, on en est là !

Mais il y a encore pire …

Hervé Doyen, et ça c’est sans doute une première, fait des démarches auprès du Ministère des Finances pour faire augmenter les impôts cadastraux des logements les plus modestes !

Cela apparaît en toutes lettres dans les documents internes de la commune, et l’aveu figure dans le rapport communal.

Hervé Doyen trouve que les propriétaires des immeubles les plus modestes ne payent pas assez d’impôts !!!

Il organise donc, avec des fonctionnaires communaux (il prévoit d’en mettre 4) des enquêtes pour vérifier si les malheureux propriétaires des immeubles les plus modestes n’ont pas amélioré leur habitation et, ensuite, il les dénoncera au Cadastre pour que le Ministère des Finances augmente les impôts !

C’est énorme ! C’est effarant ! Mais c’est la stricte vérité.

Les propriétaires jettois doivent en être informés.

Ceux qui disent que cela ne touche que les propriétaires mentent !  C’est le cas notamment de l’échevin des Finances. En réalité, il est évident que les propriétaires répercutent, soit au moment des déménagements soit au moment d’une fin de bail, cette énorme, cette effarante augmentation d’impôts.

Encore un mensonge !

Pour le budget 2011, il avait été prévu de créer une nouvelle taxe, (encore une !), sur les terrains abandonnés et non construits.

Elle devait rapporter 100.000 euros !

L’incurie de cette gestion nous permet de constater, à la lecture du budget, que pas un euro n’est rentré en recettes en 2011 !

Or, la Région avait estimé, étant donné les dépenses, que c’était essentiel.

Quelques perles

La commune de Jette adore les avocats !

L’augmentation des dépenses de frais de procédure a été, en trois ans, de 40% !

Normal quand on poursuit en justice des parents qui sont en défaut de payement de repas ou de garderies pour des sommes de 51 €. Quand on leur écrit une lettre, on leur compte 20 € !  Les frais de correspondance ont augmenté de 20% alors que l’informatique devrait les voir diminuer.

Mais quand on invite par la poste, pour des inaugurations de tout et de n’importe quoi, et ce afin simplement de voir le nom d’un échevin sur une correspondance, il ne faut dès lors pas s’étonner.

J’avais bloqué, dès mon arrivée, le prix des repas scolaires.  Mais évidemment, depuis que le PS a quitté la Majorité, c’est l’explosion !

Mais attention, tout est truqué, cela n’apparaît pas parce que ce sont les soi-disant fournisseurs de repas qui poursuivront les parents !

Comme quoi, ce Collège Arlequin a honte de sa propre turpitude !

Mention spéciale pour l’ALE :   Encore un mensonge !

Dans le journal communal, il est fait état du fait que les administrateurs de l’ALE exercent cette fonction bénévolement ! C’était vrai jusqu’au départ des socialistes de cette Majorité.

Hervé Doyen a dû nourrir ses « vrais » amis et, dès lors, le subside de l’ALE, qui était de 29.000 euros est passé à 52.000 euros !!!   Petit prix que les contribuables jettois payent pour qu’Hervé Doyen puisse poursuivre sa « non gestion » avec sa Majorité disparate.

JACKPOT !

Le jackpot de la commune, c’est les parkings et les horodateurs.

Les recettes dépassent les 100% d’augmentation depuis 2008 !

On n’escompte pas moins de 1.355.500 euros de recettes.

Toute la presse  a parlé de cette effarante augmentation.

A Jette, l’amende pour parking coûte 20 euros.

A Paris, c’est 17 euros !  Mais il est vrai qu’Hervé Doyen se croit à l’Elysée !

Idem pour les amendes administratives qui, en trois ans, sont passées de 5.442 euros à … 450.OOO euros en 2012 !!!

Si on additionne les recettes des amendes administratives et celles des amendes de parkings, on atteint pratiquement les deux millions d’euros !

De là à dire que les Jettois sont traités comme du bétail …

Les autorités de Tutelle n’ont pas hésité à le dire et à l’écrire : « La situation financière s’est dégradée à Jette ». C’est le moins qu’on puisse dire, et ce, malgré le fait que près de 54% des 78.355.352,62 euros de dépenses sont couverts par des dotations et des subsides émanant de différents Organismes publics !

Les chiffres sont truqués !

L’Inspecteur régional considère lui-même que la commune surévaluait les revenus du précompte immobilier pour pas moins de 600.000 euros.  Si ce fonctionnaire à raison, le déficit réel devrait être de 3.400.000 euros !

On le voit, à Jette, la situation est véritablement catastrophique.

Mais cela n’empêche pas Hervé Doyen de continuer à organiser des fêtes et à installer la fameuse fresque à 150.000 euros, pour autant que les élèves payent plus cher leurs repas, plus cher leurs garderies, plus cher l’accès aux bassins de natation, et que les taxes augmentent.   Tout va bien dans le meilleur des mondes !

Petit rappel quand même : J’ai été échevin des Finances pendant 19 ans et 6 mois.  Pendant mes 14 dernières années de gestion, les taxes communale, c’est-à-dire précompte professionnel, impôt cadastral, n’ont pas augmenté !!!  Faites la différence avec ce qui existe aujourd’hui, et vous verrez ce que c’est qu’une « gestion à la Doyen ».

Encore un mot sur l’échevin des Finances Pirottin dont beaucoup de Jettois affirment qu’il habite à Lasne.  Je dirai à son sujet, et au sujet d’Hervé Doyen, « Il ment tellement qu’on ne peut même pas croire le contraire de ce qu’il dit ».

merry_hermanus@yahoo.com

La Démocratie selon Hervé Doyen ou Les Étranges Pratiques du CDh à Jette

Des mandataires qui n’habitent plus la commune !

J’invite les lecteurs de ce blog  à prendre connaissance d’un document tel qu’Hervé Doyen l’a envoyé hier au CPAS qui, donc sur « cette base », a du prendre acte de la démission de l’un de ses membres.
 
Ce texte « caviardé », comme vous le constatez, fait penser aux pires heures des régimes staliniens. Vous savez lorsque Staline liquidait « ses amis », il les supprimait aussi des photos.
Ici, c’est encore plus extraordinaire, il s’agit d’une démission officielle dont les termes ne sont pas communiqués aux membres du CPAS.
Pourtant les raisons de cette démissions sont limpides.
En effet, nous sommes un certain nombre de mandataires à savoir qu’une enquête a été diligentée par le Ministère Fédéral de l’Intérieur concernant le fait que la mandataire démissionnaire dont question n’habiterait en réalité plus Jette et, c’est évidemment suite à cette enquête que la mandataire CDh-LBJ a du démissionner.
Cela évidemment gêne considérablement Hervé Doyen qui était parfaitement au courant et faisait semblant de ne rien savoir. Vous savez la loi communale et la loi sur le CPAS exige que les mandataires habitent la commune !
Tout ceci gêne d’autant plus Hervé Doyen qu’une rumeur persistante existe à Jette à propos de la domiciliation réelle de l’Échevin des Finances,  l’homme qui croit pouvoir sauver le budget grâce à l’augmentation des amendes et taxateur féroce. Nombreux sont les Jettois qui affirment qu’il habite la riante commune de Lasne où évidemment  il a de très sympathiques voisins.
Y-a -t-il à son sujet une enquête en cours ?
A qui le tour ?
Affaire à suivre !

Merry Hermanus
merry_hermanus@yahoo.com

Les Extraordinaires Pouvoirs…. de l’ « AUTRE » !!!

On le sait, Hervé Doyen a interdit qu’on cite mon nom au Conseil communal ou dans les services communaux.

On est obligé de  dire : l’ « Autre » !

Mais il est permis de m’affubler du sympathique patronyme de « Voldemort » qui est, paraît-il, le super méchant dans la série « Harry Potter ».

Certains fonctionnaires sont à ce point gênés que, me rencontrant en rue, ils s’expriment comme s’ils étaient observés par des caméras.  Ils me disent leur gêne, et s’excusent d’une situation qu’il faut bien qualifier d’indigne.

Au dernier Conseil communal, tout ce qui n’allait pas dans les Finances communales jettoises, c’était… de la faute de l’ « Autre » !

En fait, ceci est un extraordinaire hommage à mon talent et à mes compétences car, comment expliquer que, seul échevin PS entouré de huit échevins et Bourgmestre Cdh ou assimilés, j’aie pu avoir une telle influence…forcément maléfique comme l’a souligné un jour la presse subsidiée flamande, et, vous le savez, la presse subsidiée  est à la presse ce que la musique militaire est à la musique.

Donc, au dernier Conseil communal, ce fut un florilège d’autosatisfaction sur les comptes, et lorsqu’il y avait un os dans la purée, c’était la faute de l’ « Autre » qui, pourtant, avait quitté l’échevinat des Finances en juin 1996 !!!

Il est vrai que la gestion de l’actuel échevin des Finances est à la gestion financière ce qu’une petite cuillère est à une pelleteuse de Caterpillar.

A propos de cet échevin des Finances, de très nombreuses rumeurs circulent dans la commune à propos de son véritable domicile qui serait la très riche commune de Lasne !  Il faudra bien sûr qu’un jour, quelqu’un vérifie si ces rumeurs sont exactes !

Il est tout aussi vrai que cet échevin des Finances croit que quand il profère une énormité, pour faire vrai, il lui suffit de hurler et de traiter les conseillers communaux comme des bambins d’école gardienne.

Comme toujours, Hervé Doyen se réfugie derrière les fonctionnaires, notamment lorsqu’il a déclaré que ceux qui ne voteraient pas le compte, « insulteraient » le Receveur !!!

Mais évidemment, pas un mot sur les 7.433.000 € de créances douteuses dont certaines sont enregistrées comme telles depuis 1995 !!!

Et vous appelez ça une gestion !!!

Ne pas parler de cela, c’est une insulte à la vérité !  Mais il est vrai qu’à Jette, sous Doyen, la vérité n’a pas droit de cité.

Mais on a sans doute touché le fond lorsque, dans un aparté, Hervé Doyen a fait allusion à la justice…, soulignant qu’elle s’intéressait à l’ « Autre ».

Pourtant, Hervé Doyen devrait être particulièrement prudent quand il profère ce genre d’allusion. Est-il vrai que sa connaissance en la matière est particulièrement étoffée?  Je lui répondrai en citant Madame du Deffand : « Il faut répondre à vos détracteurs en éprouvant de la compassion pour leur enfance ».

Hervé Doyen me comprendra j’en suis sûr !

Concernant les autres critiques faites à l’ « Autre », qui a quitté l’échevinat des Finances, je le répète, en juin 1996, je ne résiste pas au plaisir de leur répondre en citant la fable évoquée par le cinéaste Leconte traitant d’un concours de chant entre un rossignol et un corbeau : « Par un beau jour de printemps, un rossignol et un corbeau se trouvaient sur la même branche. Le rossignol lance sa romance mélodieuse, et le corbeau, ses affreux croassements. Pourtant, le corbeau affirme que c’est lui qui chante le mieux.  Viennent à passer trois petits cochons. Le corbeau et le rossignol leur demandent de juger les qualités respectives de leur chant.  Après réflexion, les trois petits cochons déclarent que le chant du corbeau est le plus beau !!! Le rossignol se met à pleurer abondamment. Le corbeau s’en inquiète et lui dit « Tu pleures parce que tu as perdu ? », et le rossignol de répondre : « Non, je pleure parce que j’ai été jugé par des porcs » !!!

Je vous laisse juges de la comparaison !

Merry Hermanus
merry_hermanus@yahoo.com