Archives de Tag: liste

On n’est jamais mieux servi que par soi-même !

Tout le monde connaît ce sympathique adage et, comme chacun le sait, les adages sont l’expression de la sagesse populaire, cette intelligence  née de l’observation des actions des hommes depuis des temps immémoriaux.

A Jette, Doyen-Pinocchio ne fait pas exception !

En effet, le Comité de quartier de la rue Vanderborght organise, ce 26 mai, une « Fête des Enfants ».

Aucun rapport avec la politique !  Aucun rapport avec les élections communales ! Ben voyons !

Ces sympathiques riverains souhaitent juste fêter, entre eux, le retour du Printemps, offrir un repas convivial, et, aux enfants, la possibilité de participer à des jeux.

Magnifique ! Splendide ! Bien dans l’air du temps !

Seuls des esprits pervers pourraient penser que ce Comité de quartier est lié à Doyen-Pinocchio qui…, un pur hasard, habite rue Vanderborght !!!

Cette petite sauterie, sans aucun rapport avec les élections communales, coûte à la commune, selon l’analyse qu’elle a faite, 1.648,96 €. Une paille quand on sait que … c’est le contribuable qui paye, et c’est sans doute pour cela qu’on a augmenté de 10% l’impôt cadastral, et que l’impôt sur les personnes physiques dont on avait promis, juré qu’il serait diminué… ne l’a pas été !!!

Mais il y a mieux, et là, évidemment, c’est beaucoup plus clair.

Le groupe « Animation LBJ », autrement dit, la formation politique du Bourgmestre, soit Doyen-Pinocchio himself, le faux nez du Cdh jettois,  organise un barbecue le 10 juin prochain.

Là aussi, la commune prend en charge des prêts de tentes et le transport de celles-ci.  Tout cela se monte à 811,64 € pour le contribuable jettois… selon bien sûr l’analyse des services communaux.

Tous les Jettois, et notamment les habitants du Foyer Jettois, ont reçu une cordiale invitation dans leur boîte aux lettres… mais il leur fait payer 8€.
Décidément, quand il s’agit de l’argent du Cdh, la générosité disparaît malgré le généreux soutien financier de la commune de Jette.

Est-il normal qu’un parti politique, à la veille des élections, et qui d’ailleurs envoie un toutes-boites strictement politique, obtienne gratuitement de la commune du matériel et le transport de celui-ci ?

Cette question bien sûr doit être considérée par Doyen-Pinocchio comme odieuse venant d’esprits pervers.

De ceux qui, par exemple, estiment qu’en Démocratie, une Majorité et l’Opposition doivent être traités sur le même plan.

De ceux qui estiment que chaque contribuable doit payer ses taxes.

De ceux qui estiment que l’égalité des citoyens devant l’impôt est essentielle en Démocratie.

Mais enfin, soyons bons Princes.  Si le barbecue du Cdh, car en fait, c’est là le véritable nom de Liste du Bourgmestre, attire autant de monde que la choucroute, il y aura pas mal d’opportunités pour ceux qui souhaiteraient se partager les restes de ce repas.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


EXCLUSIF : Un Président de section MR interdit de tête de liste !

Le MR, à Jette, c’est Dallas !!!

On exclut les uns, et le Président en titre se voit interdire de mener la liste de ce qui restera du MR lors des prochaines élections communales.

Les raisons de cette interdiction ne sont pas claires.

Peut-être le MR a-t-il envie de mettre … un tigre dans son moteur ?

Qui comprendra ?

Hier, le journal « Le Soir » évoquait le chaos qui règne au sein du MR de Jette dont il faut rappeler que le leader historique, Jean Werrie, se voit menacé, ainsi que Charles-Henri Dallemagne, d’exclusion !

La cohérence ne semble pas être le fort de la Présidente Bertiaux.  En effet, à Schaerbeek, elle exclut des échevins et des conseillers communaux qui veulent faire un accord avec le FDF et qui refusent un accord avec le PS, et, à Jette, elle menace d’exclusion des élus qui, eux, veulent faire un accord avec le PS !!!

Au MR bruxellois, il y a le feu à la savane.

Que ce soit à Woluwé-St-Pierre, Woluwé-St-Lambert, Schaerbeek, Forest, Evere, Ixelles, etc…, partout, certains membres du MR se heurtent aux décisions prises au niveau régional, et font sécession.

Mais il y a encore plus comique !

Dans l’interview au Soir, Mme Bertiaux dit : « J’ai fait le pari de faire confiance à Hervé Doyen » !!!

Alors là !!!  Mme Bertiaux devrait savoir que « faire le pari de faire confiance à Hervé Doyen », c’est se placer dans la situation de la grenouille qui a fait confiance au scorpion !   Vous connaissez la fable : « Un scorpion veut traverser une rivière, mais il ne sait pas nager.  Il s’adresse à la grenouille en lui disant « Peux-tu me prendre sur ton dos pour traverser ? La grenouille répond « Impossible ! Tu vas me piquer ».  Le scorpion rétorque « Si je te pique… je suis un idiot, je vais me noyer ». La grenouille, convaincue par cette puissante logique, accepte alors de prendre le scorpion sur son dos. Mais, au milieu de la rivière… le scorpion la pique !!! La grenouille, dans un râle d’agonie, dit au scorpion « Mais pourquoi m’as-tu piquée, tu vois bien que tu vas te noyer » ? Le scorpion répond « Je n’ai pas pu m’en empêcher…c’est dans ma nature » !!!

Eh bien, Mme Bertiaux devrait savoir que c’est dans la nature d’Hervé Doyen de trahir sa parole !

Le pari qu’elle fait de « faire confiance à Hervé Doyen », c’est le pari de Napoléon à Waterloo qui attendait Grouchy … et qui voit arriver Blücher !!!

Eh bien, c’est ce qu’a fait Mme Bertiaux dans un souci de cohérence que les philosophes mettront des siècles à tenter de percer.

Pourtant, la dernière photo d’Hervé Doyen dans le « Soir » à propos de son éventuel abandon du poste de Bourgmestre aurait dû lui faire penser à la photo que Kennedy avait diffusé de Richard Nixon en 1960, et qui avait pour légende « Achèteriez-vous une voiture d’occasion à cet homme ? » !!!

Quelque chose qui n’a rien à voir… et pourtant.  On a constaté qu’Hervé Doyen himself se déplace au Conseil communal pour venir embrasser les élues PS.

Oui ! Il leur fait la bise !

Evidemment, il y a plusieurs sortes de baisers.  Je ne vais pas les détailler ici car je pense que le sien appartient à cette catégorie très particulière qu’on retrouve dans le Nouveau Testament lors de la dernière Cène où le 13ème, le sympathique et bien nommé Judas L’iscariote, embrasse Jésus.

Bien entendu, il y aussi un baiser rendu célèbre par le film « Le Parrain ». Mais là, n’épiloguons pas !

Certaines, d’ailleurs, me disaient que ce baiser leur faisait un curieux effet répulsif. Mais passons.

Est-ce que ce baiser confirmerait ce que Mme Deschriver écrivait dans le « Soir », à savoir que « Doyen, abandonnant le mayorat, et moi-même abandonnant, avec quelle joie, mes fonctions d’échevin, le CDH «recollerait» avec le PS » ?

merry_hermanus@yahoo.com


Des méthodes vraiment très curieuses !

Acte de constitution de partie civile de Mohammed Errazi ,
publié avec l’accord de M. Errazi (cliquez)

Il y a une quinzaine de jours, la presse a abondamment parlé de la décision du Tribunal correctionnel visant Mohammed Errazi, conseiller communal PS à Jette.

Le Tribunal lui a accordé la « suspension du prononcé ».

Mohammed Errazi n’a donc pas subi de condamnation pénale.

Apparemment, certains s’en sont trouvés fort marris.

On aurait appris qu’en réalité, ce serait le Cdh de Jette, et en particulier Hervé Doyen, l’élu de justesse, qui aurait organisé la diffusion maximum de ce jugement, donnant lieu d’ailleurs à un curieux article dans un journal bruxellois.

Ce fut, pendant 48 heures, un véritable déferlement !

La volonté affichée de ceux qui ont organisé cette opération était bien sûr d’empêcher Mohammed Errazi de se présenter aux élections communales, alors même que la Justice lui avait accordé la suspension du prononcé.

Face à cette manœuvre particulièrement scandaleuse, Mohammed Errazi a décidé de porter plainte.

Vous trouverez cette plainte en annexe.

Elle est particulièrement explicite !

Mais il y a encore mieux !!!

Il y a quelques jours, Mohammed Errazi a été approché par un malheureux garçon, garçon de course d’Hervé Doyen, le Pinocchio local.

L’objectif était d’expliquer que, véritablement, le Cdh ne lui voulait aucun mal et serait, bien entendu, très honoré de le voir figurer sur sa liste, que le PS ne lui avait pas accordé les mandats auxquels les résultats de 2006 lui aurait donné droit, etc, etc …

Donc, après avoir tenté d’actionner contre Mohammed Errazi la guillotine politique, n’ayant pas réussi, Hervé Doyen utilise un très malheureux garçon pour lui faire passer de la pommade et essayer de l’attirer sur sa liste qu’il veut, comme certains le soutiennent, colorée.

Qu’il est triste de constater que le désarroi dans lequel il se trouve conduit Hervé Doyen à de telles extrémités.

Qu’il est triste de constater le mépris dans lequel il tient les élus jettois pour utiliser de tels moyens et pour faire de telles propositions !!!

merry_hermanus@yahoo.com


Hervé Doyen cherche désespérément à « colorer » la liste communale Cdh.

Chers Lecteurs,

Vous avez constaté comme ce genre de chose est élégamment dit.

C’est de cette façon que, au Cdh de Jette, on décrirait la liste qu’on essaye de concocter pour les élections communales.

Mais attention, ça va décoiffer !  Ici, c’est du lourd, du très lourd !

Avis de tempête sur le Cdh local !

La preuve, après avoir tenté de débaucher, au prix d’un déjeuner, un jeune et brillant membre du PS de Jette, Hervé Doyen s’est tourné vers l’Imam qui a en charge les fidèles Musulmans de Jette.

Il y aurait fait d’extraordinaires promesses concernant la communauté musulmane de Jette.

Tout et n’importe quoi aurait été promis.

A tel point que l’Imam en aurait été éberlué.

Apparemment, Hervé Doyen croit que tout s’achète, et que la façon dont certains ont été traités pendant des années s’oublie d’un trait de plume.

Ainsi, il croit que les fidèles de religion musulmane qui fréquentent le bâtiment de la rue Léon Théodore ont oublié qu’il a fallu plus de douze ans pour obtenir, malgré, là aussi, d’incroyables promesses, que le bâtiment soit doté de fenêtres permettant une aération normale des salles de classes.

Curieusement, ce dossier s’embourbait dans les services communaux.

Puis, il y a eu la promesse d’un emplacement  multiconfessionnel au cimetière pour lequel il avait été prévu d’enlever et déplacer toute une série de tombes d’anciens combattants, ce que les fidèles du Culte musulman n’avaient évidemment jamais demandé !

Contrairement aux mensonges proférés au Conseil communal, les plans de ce projet stupide et aberrant ont été vus par le chef de Groupe MR M. Werrie, et par le responsable des Organisations d’anciens combattants de Jette.

Dans ce cas, le mensonge a été avéré.

Il y a eu d’autres promesses du même tabac, mais l’Imam a eu de la mémoire et a apparemment un sens moral autrement plus développé que celui d’Hervé Doyen, puisque non seulement, il a refusé les propositions électorales qu’on lui faisait, mais il a également annoncé publiquement ce refus face à un nombre considérable de fidèles du Culte musulman fréquentant la rue Léon Théodore.

Faut-il que la panique soit à ce point grande pour qu’Hervé Doyen en soit venu à de telles extrémités, en ne se rendant même pas compte que les gens auxquels il s’adresse l’ont vu agir maintenant depuis près de dix ans !

merry_hermanus@yahoo.com