Archives de Tag: Miroir

TRAM 9 : Un nouveau mensonge et un aveu !

Les boites aux lettres des Jettois regorgent de publicités sur papier glacé, « mais oui ma Chère, lorsqu’on a les moyens, on fait ce qu’il faut pour être réélu », qui vantent les grands mérites de l’équipe de Doyen-Pinocchio.

Mais c’est la panique à bord, notamment sur le Tram 9 !

Et donc, ces jours-ci, les Jettois découvrent un nouveau tract qui contient, à lui seul, un énorme mensonge, mais aussi, et c’est beaucoup plus intéressant, un aveu.

A tout seigneur, tout honneur, le Mensonge !

Il est indiqué que le juillet 2008, le Gouvernement décide le tracé en site propre, et on précise : / Avenue de Jette/

En effet, le Gouvernement bruxellois a marqué un accord sur l’impact budgétaire du Tram 9, mais ne s’est jamais prononcé sur le tracé.

Les indications de tracé qui sont données dans ce tract électoral, fruit d’une énorme panique, sont exactement celles reprises par la STIB. C’est donc la STIB qui a prévu ce tracé, après en avoir étudié certains autres, mais pas du tout le Gouvernement bruxellois !

Chacun a compris la tactique : Si c’est le Gouvernement bruxellois qui a prévu le tracé, c’est évidemment la faute de Picqué !

Un peu gros comme ficelle non !!!

Venons-en maintenant à l’Aveu !

Là, c’est encore plus extraordinaire.

On peut lire dans le tract que le Cdh concentrera ses efforts sur toute une série de choses, mais  il n’est absolument plus question, oui, vous avez bien lu, absolument plus question … du parking souterrain, vous savez, le parking dont Pinocchio avait osé écrire dans son premier tract électoral que le financement était assuré par la Région !

Ce qui a permis à Mireille Hermanus-Francq, tête de liste du PS, de montrer la lettre que Picqué m’a écrite le 13 septembre dernier qui me signale qu’aucun financement régional, et j’ajoute, autre, n’était acquis pour ce parking.

Et bien, dans ce nouveau tract, le parking souterrain a bel et bien disparu!

Il n’est plus question que d’un vague parking sécurisé.

Je soumets à mes fidèles lecteurs deux courriers datant de 2003 et 2004 démontrant que le PS, lui, n’a jamais changé d’avis, et a toujours été totalement opposé au passage du Tram 9 par le Miroir.

Bien entendu, personne au PS ne devait flatter un quelconque Secrétaire d’Etat ou Ministre pour promouvoir sa carrière, ce qui est bien le cas de Pinocchio.

Dès 2003 d’ailleurs, le PS avait envisagé d’indemniser les commerçants qui auraient à souffrir de ce projet catastrophique.

Mais, très bientôt, la question de l’indemnisation des commerçants ne se posera plus, car, vu le nombre de commerces en déshérence, il n’y aura bientôt plus de commerces Place du Miroir !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Doyen-Pinocchio fait-il payer sa campagne électorale par le contribuable jettois ?

Chacun sait déjà ce qu’il doit penser du Journal communal, Moniteur du Pays des Bisounours, programme des activités de Disneyworld.

Qui, déjà, disait « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose » !

Mais, pris de panique, Doyen-Pinocchio passe à la vitesse supérieure.

Je vous renvoie à la lecture du toutes-boites que les Jettois ont reçu, imprimé et diffusé aux frais du contribuable.

On y voit le « joli minois » de Doyen-Pinocchio ainsi que l’un ou l’autre échevin, entourés du service de Prévention.

Evidemment, les années précédentes… qui n’étaient pas des périodes électorales, on n’avait pas pensé à vous présenter la sympathique équipe. Mais la dramatique échéance approchant, il est important de taper sur le clou et, le journal communal apparemment ne suffisant plus, de montrer le Bourgmestre et un maximum d’échevins.

Mais quel contraste entre l’équipe telle qu’elle est présentée, et la réalité de ce service que nous connaissons.

Nous sommes informés d’un certain nombre de tensions au sein des équipes et des raisons pour lesquelles elles existent.

Ces personnes font un métier très difficile dans un climat pour le moins compliqué, et il est intéressant de savoir comment on se comporte avec eux.

Bientôt, quelques informations à ce sujet !

Mais comme le disait une éditorialiste politique, il y a bien longtemps, dans un avenir proche, vous aurez :

–     La photo du Bourgmestre avec l’équipe des fonctionnaires du Service de la Population.

–     La photo du  Bourgmestre avec des enseignants.

–     La photo du Bourgmestre avec l’équipe d’entretien des Parcs et Jardins.

–     La photo du Bourgmestre avec les ouvriers communaux.

–     Et, pour finir, la photo du Bourgmestre avec l’équipe des ouvriers communaux du cimetière de Jette, pour fêter dans l’enthousiasme la victoire… ou la défaite électorale.

Ah, j’oubliais ! Sachez que la Place Cardinal Mercier a été inaugurée pas moins de trois fois…  nécessité de faire un maximum de photos !

Il est étrange qu’un tel cynisme soit encore de mise à une époque où la transparence et les moyens d’information sont tels !

A moins, bien sûr, que Doyen-Pinocchio prenne les Jettois pour des imbéciles.

Il aura la réponse qu’il mérite le 14 octobre prochain!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir

fan 


TRAM 9 : Le Cdh se cache derrière Laurette ONKELINX !

La presse de ce week-end nous a appris que la Vice-Première Ministre Onkelinx, qui gère BELIRIS, a décidé d’octroyer un montant pour la prolongation de la ligne du Tram 9 de la VUB jusqu’au Heysel.

Alléluia !!!

Les sbires du Cdh jettois mentionnent partout que cela prouve que la Ministre Onkelinx approuve le tracé du Tram 9 !

C’est évidemment un mensonge de plus car, je le répète, à aucun moment, ni la Région  bruxelloise concernant le premier tracé, à savoir Simonis- VUB, ni la Ministre Onkelinx, concernant le deuxième volet VUB-Heysel, n’ont pris une quelconque position sur le tracé du Tram 9 !

Il est, comme chacun le sait, plus facile, et, surtout, cela ne cause aucun dégât à la Place du Miroir, de faire passer, comme le souhaite également la Bourgmestre Carthé de Ganshoren, le Tram 9 par l’Avenue Poplimont.

D’après l’étude que nous avons pu faire du projet dont j’aurai bientôt l’occasion de vous donner de plus amples détails, les travaux pourraient durer au total… cinq ans !!!

Il est évident que les commerçants du quartier du Miroir n’y survivront pas !

Il suffit déjà de se balader dans le quartier pour constater que rien que sur la Place du Miroir, dans les rues qui y débouchent, il y a 14 commerces à remettre … 14 !!!

Mais ce qui m’interpelle le plus, c’est évidemment, de la part de Doyen-Pinocchio et du Cdh jettois, le recours systématique au mensonge.

C’est vraiment confondant !

Dire que la Ministre Onkelinx souhaite le projet du Tram 9 et son passage par le Miroir est évidemment un mensonge effroyable !

Mais c’est comme ça !

C’est le seul recours que ces gens ont pour faire croire qu’ils soutiennent le commerce jettois alors qu’en réalité, ils ne soutiennent qu’une chose : Leur réélection !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


Hervé Doyen, ou la position du poisson rouge !

De nombreux Jettois m’ont dit leur irritation et leur agacement à la lecture du toutes boîtes diffusé par le Cdh et Doyen-Pinocchio tant la manipulation est grossière.

On peut supposer que, d’ici peu, l’Opposition démocratique jettoise y répondra comme il se doit !

Moi, ce qui m’impressionne, c’est que Doyen-Pinocchio, après douze ans de mayorat, dans ce soi-disant sondage, prend la position du poisson rouge.

Vous savez, le petit poisson qui, inlassablement, dans son minuscule bocal, tourne en rond.

Les scientifiques ont établi que le poisson rouge ne s’ennuie jamais ! Sa chance : il n’a aucune mémoire !

Il tourne en rond, il tourne et il tourne en oubliant à la fraction de seconde qu’il vient de tourner.

Et bien, Doyen-Pinocchio nous prouve la même chose : Il a tout oublié !!!

Il est  Bourgmestre depuis douze ans, mais il ne connaît pas sa commune.

Il faut qu’on lui dise « tout ».

Il est vrai qu’il n’est jamais « seul » dans nos rues.  Il ne se déplace qu’en bande, et, si possible, pour l’une ou l’autre inauguration « bidon ».

Non ! Il ne connaît pas Jette !

Pour cela, il fait semblant de demander votre avis et inventera bien sûr les réponses qui lui conviennent.

Une manipulation de plus !!!

Rien à voir avec ce qui précède, mais quand même !

Conversation entendue ce samedi chez un commerçant du Miroir :

Une cliente : « Mais enfin, quels embouteillages à cause de la mise en sens unique de la rue Prince Baudouin ! ».

Le commerçant : « Mais Madame, la rue coupe celle du Bourgmestre. Le double sens le gênait, alors, vous comprenez … » !

Conclusion : Doyen-Pinocchio va encore penser que les gens sont méchants.

Non ! Ils sont tout simplement lucides et savent de quoi il est capable !!! 

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


Panique à bord !

Tous les Jettois le savent, une des caractéristiques de ce Collège « Arlequin Pinocchio » a été d’être particulièrement insensible, mutique, et ignorant les demandes des Jettois.

Mais les élections sont toutes proches et, donc, les choses changent !

Pourtant, Doyen-Pinocchio  avait écrit aux assistants sociaux du CPAS pour leur dire qu’il ne voulait plus recevoir les gens en difficulté !

Miracolo ! Miracolo !

Nous sommes bientôt à Pâques, mais l’Esprit-Saint, la Grâce ont déjà touché les membres du Collège « Arlequin-Pinocchio ».

En effet, coup sur coup, alors que jusqu’ici la population était totalement ignorée, j’apprends qu’un échevin tiendra une permanence sociale au Miroir où il recevra la population…affamée d’aide.

Mais il y a mieux encore !  Dans la panique électorale qui touche Pinocchio-Doyen, des démarches sont faites pour que des commerçants ou des enfants de commerçants de la Place du Miroir… figurent sur la liste  Cdh !!!

Voilà donc un Collège échevinal qui, de façon scandaleuse, est tout prêt à sacrifier le quartier du Miroir en faveur du Tram 9 et aux mystérieux objectifs de la Ministre Cdnv Grouwels, mais, en même temps, propose à des commerçants du Miroir, qui ne résisteront pas aux travaux du Tram 9, de figurer sur sa liste électorale !!!

Encore mieux, on sait que le quartier des Jardins de Jette a été totalement abandonné par ce Collège : des promesses multiples, des réalisations nulles !  Un projet immobilier aberrant, une mobilité affolante qui va devenir réellement dramatique.  Une crèche réalisée avec un retard énorme et qui ne sera inaugurée… qu’à la veille des élections, et qui a été tellement mal gérée que les subsides ont été perdus.  Des infrastructures communes en dessous de tout (voir le petit pont). Un marché toujours promis, jamais installé ! Et, bientôt, un terrain de sports éclairé la nuit à la hauteur des fenêtres du premier étage de certains « heureux » habitants des Jardins de Jette.

Mais, Miracolo !  Miracolo !

Les habitants des Jardins de Jette ont reçu dans leur boîte aux lettres un avis annonçant que pas moins de trois échevins, et le Bourgmestre de cette Majorité « Arlequin-Pinocchio » viendront tenir des permanences sociales à la Brasserie qui s’est récemment ouverte, et qui fait des efforts désespérés pour animer ce quartier que d’aucuns appellent le « quartier fantôme ».

Cette manœuvre est tellement grossière qu’elle en est insultante à l’égard des habitants de ce quartier qui, je le répète, est abandonné depuis près de six ans !!!

Mais comment peuvent-ils croire qu’en présentant leur « bonne bouille » quelques mois avant les élections, les gens du quartier seront assez stupides que pour ne pas se rappeler leurs appels, leurs lettres, leurs pétitions restées vaines pendant des années ?

Croyez-vous qu’ils oublieront le mépris avec lequel certains échevins et échevines de cette majorité « Arlequin-Pinocchio » les ont traités lorsqu’ils évoquaient le problème du parking des camions, etc ?

Mais le pire, c’est évidemment l’image que cela donne de la politique locale, et, finalement, il s’agit malheureusement d’une forme de mépris de la démocratie.

Je suis persuadé que les Jettois ne seront pas dupes !

merry_hermanus@yahoo.com


Tram 9: Coup de Théâtre : Grouwels avoue ! Doyen démasqué !

J’ai déjà souvent eu l’occasion de mettre en évidence la démarche reptilienne adoptée par Doyen dans ce dossier où, comme toujours, avec lui,  les approximations, les mensonges et l’hypocrisie se mêlent.

Beaucoup de Jettois se rappelleront l’extraordinaire réunion tenue à l’Hôpital Brugmann où Doyen se faisait tout petit et essayait de passer inaperçu.

Mais grâce à une question orale posée au Parlement bruxellois par Annemie Maes, (voir en annexe ici TRAM 9 et lire très attentivement), le scénario monté par Hervé Doyen pour tromper les Jettois apparaît au grand jour.

Je souhaite attirer votre attention sur le trouble manifeste de la Ministre Grouwels quand elle doit répondre aux questions sur le Tram 9.

Elle essaye d’abord de les éviter, (elle a d’ailleurs réussi  pendant longtemps puisque la question avait déjà été posée en octobre !) ; ensuite, elle dit qu’elle n’a pas été informée du fait que la question serait déposée par écrit !

Mais que dit-elle ?

Deux permis vont être déposés en même temps : le permis pour la ligne de tram et le permis pour le parking.

Donc, Hervé Doyen pourra raconter partout que la commune a octroyé le permis pour le tram, mais, en même temps, le permis pour le parking.

Mais la question se corse lorsque la Parlementaire reprend la parole et demande ce qu’il en est pour le financement du parking.

 Et là, coup de théâtre !

Non seulement, la Ministre laisse entendre que la STIB ne financera pas le parking, mais qu’on prévoit de travailler « avec des firmes privées »…, et que les discussions sont toujours en cours, mais qu’elle ne peut rien divulguer !!!

Ben voyons !

Et bien, moi, je peux annonver un certain nombre de choses parce que j’ai pris contact avec certaines des firmes susceptibles de financer le parking.

Aucune ne souhaite investir dans les travaux, mais nombreux sont ceux qui souhaitent bien sûr gérer le fameux parking.

Donc, voici le scénario :  « La commune va octroyer les deux permis (parking et tram), et Doyen pourra donc dire, comme il l’avait laissé entendre dans la presse, « pas un coup de pioche s’il n’y a pas de parking » !

Mais ma bonne Dame, on découvrira que personne ne financera ce parking, et donc, on ne fera que la ligne de tram !

Le scénario était bien ficelé sur base de mensonges et d’hypocrisie, comme toujours.

C’était sans compter sur le fait que la Ministre Grouwels qui, depuis octobre, tentait de ne pas répondre à ces questions, a bien été contrainte de le faire, et a bien été contrainte d’avouer que, pour le moment, il n’y a pas un euro pour financer le fameux parking et, qu’en tout cas, la STIB n’entend pas le faire.

 Amusant d’ailleurs de constater que c’est quasiment sous forme de regret que la Ministre reconnaît que les deux permis seront déposés en même temps.

En effet, elle ajoute « cette nécessité est apparue lors des discussions avec les différents partenaires ».

Ben voyons !  Il fallait bien tromper les Jettois !!!

Doyen était bien obligé de faire croire aux Jettois qu’ils obtiendraient le parking souterrain avec des entrées Avenue de Jette dont la Ministre Grouwels a la bonté de dire que ce parking est « réalisable… d’un point de vue technique ».  Evidemment, elle n’ajoute pas « d’un point de vue financier » !

Donc, chers Jettois, la Place du Miroir va mourir !

Les commerçants n’y résisteront pas.

Les bus seront supprimés.

Une fois de plus, les habitants des Jardins de Jette et du Quartier Mercure seront abandonnés !

Le scénario monté par Doyen pour dorer la pilule est maintenant connu de tous.

Ah oui, je veux rappeler, ce n’est pas anodin, que Doyen a fait perdre 2,5 millions d’euros des Fonds BELIRIS qui avaient été prévus pour réaménager la Place en surface et qui ont été attribués, du fait de carences de sa gestion, à une autre commun bruxelloise !

Doyen avait juré dans la presse que le nouveau Gouvernement bruxellois obtiendrait du Gouvernement fédéral que ce montant de 2,5 millions d’euros serait à nouveau octroyé à Jette.

Il n’en est évidemment rien !!!

 Le Tram 9 se construira donc sur base d’un énorme mensonge de Doyen et d’un trucage qui est maintenant apparent pour tous !

Enfin, je veux observer que la Parlementaire qui a ainsi fait éclater la vérité, Annemie Maes (GROEN), fait partie de la Majorité qui soutient Doyen.

C’est dire combien cette « Majorité Arlequin-Pinocchio » est cohérente !!!

Cela promet si, par malheur pour les Jettois, « Arlequin-Pinocchio » réunissait une Majorité en octobre 2012.

merry_hermanus@yahoo.com

Les Jardins de Jette, sinistrose et désolation !

Le dernier article que j’ai diffusé à propos de la situation des Jardins de Jette a provoqué pas mal d’émoi.

Certains Jettois m’ont fait part de leur réaction, et l’un d’entre eux a eu l’excellente idée de me faire part des soucis causés par le non fonctionnement des plots interdisant l’accès Place Jean-Louis Thys.

Depuis plus d’un an, la commune avait été alertée sur le fait que ces plots ne fonctionnaient pas. Mais, évidemment, aucune réponse !

Comme toujours, il n’y a pas d’indicateur de courrier. La commune perd tout … sauf bien sûr les avantages pour quelques amis bien placés.

Le fonctionnement des plots de la Place Jean-Louis Thys, cela pouvait bien attendre.

Mais miracle ! Les élections communales approchant, une délégation de fonctionnaires et Hervé Doyen lui-même sont venus sur place, et quelques habitants stupéfaits ont pu apercevoir un fonctionnaire qui enfonçait les plots… à coups de talons !!!

Conséquence :  ils ne fonctionnent évidemment toujours pas !

Récemment, je m’entretenais avec un ancien ombudsman de la commune, et nous parlions de cette « cité fantôme » que sont devenus les Jardins de Jette.  Il me racontait que, se baladant dans la commune avec son gilet fluo bien visible, certains habitants restaient près de lui afin de regagner leur domicile !

C’est dire l’ambiance qui règne dans ce qui devait être … une cité radieuse !

Ah, j’oubliais… Quelque chose qui n’a rien à voir, mais quand même! Le budget de Jette 2012 a été approuvé par l’Autorité de Tutelle.

Le hurleur de service, vous savez, l’échevin Pirottin, dont beaucoup  de Jettois affirment qu’il habite à Lasne, s’enorgueillit de cette approbation. Mais, petit problème !  Il ne dit pas que le budget de Jette, comme depuis de nombreuses années, n’est pas approuvé en tant que tel par la Tutelle, mais est simplement approuvé par extinction des délais !!!  C’est-à-dire que, pour ne pas être obligées d’approuver cette monstruosité faite de trucs, de ficelles et de tripotages qu’est le budget de Jette, les Autorités de Tutelle laissent passer 40 jours et, dès lors, le budget est automatiquement approuvé !!!

Voilà où on en est !

Jugez vous-mêmes s’il y a lieu de s’en vanter !

Ah oui ! Encore quelque chose qui fera plaisir à nos maraichers du Miroir.  On vient, en effet, d’apprendre, qu’un marché bio s’ouvre dans la commune, le dimanche, de 10 h à 14 h, d’où concurrence pour nos maraîchers qui, déjà, sont nombreux à quitter Jette pour s’installer à Wemmel !

De tout cela, bien sûr, Hervé Doyen s’en fiche éperdument.  Vous ne le verrez  sur le marché qu’à la veille des élections.

C’est la seule chose qui compte pour lui.

Les Jettois…, le marché…, il n’en a rien à faire !!!

merry_hermanus@yahoo.com

La Vérité si je mens, Le Retour ! Hervé Doyen présente aujourd’hui sa « future Majorité » !

Extraordinaire !  Hervé Doyen espère reconduire la Majorité Arlequin, à savoir : La Liste du Bourgmestre/Cdh sur laquelle figurera bien sûr une candidate Cdnv, La Liste MR/Vld, et la Liste Ecolo.   Bien entendu, s’il y a un élu Fdf, celui-ci participera aussi à la Majorité.

Si je compte bien, cela fait une Majorité de six formations politiques  !

Un record dans l’histoire politique de Jette !

Lui faudra- t-il six formations politiques pour atteindre les dix-huit sièges nécessaires ?

Quel aveu de faiblesse !

Quelle triste fin !

Quelle décrépitude quant à la cohérence d’une gestion que tout le monde s’accorde maintenant, au niveau régional à qualifier de catastrophique !

Hervé Doyen tente encore de faire croire qu’il a beaucoup d’amis socialistes, et que seuls les socialistes jettois, et moi en particulier, lui posons un problème.  Il aimerait tant s’allier avec la PS !!!

Mais la réalité est toute différente !

Si le Cdh n’était pas dans la Majorité régionale, il ne fait aucun doute qu’un Commissaire du Gouvernement aurait déjà été envoyé, et que le Collège de la commune de Jette aurait été mis sous tutelle !!!

En réalité, Hervé Doyen est protégé par la machine à gaz institutionnelle qui fait, à Bruxelles, que tout le monde se « tient par la barbichette ».

Le problème, pour Hervé Doyen, ce ne sera pas de présenter des listes constituant une Majorité avec six partis,

–          Son problème, c’est la démographie  jettoise !

–          Son problème, ce sont les 48.000 habitants de Jette !

–          Son problème, ce seront les plus ou moins 30.000 électeurs !

–          Son problème, ce seront les parents d’élèves dont les enfants sont dans des classes de 30 bambins ou plus !

–          Son problème, c’est la saleté des rues !

–          Son problème, c’est l’enfer fiscal qu’il a créé !

–          Son problème, c’est l’augmentation des prix des repas scolaires !

–          Son problème, c’est l’augmentation du prix des transports vers les bassins de natation !

–          Son problème, c’est l’augmentation exponentielle des amendes administratives !

–          Son problème, c’est le prix des amendes pour stationnement qui sont plus chères à Jette qu’à Paris !

–          Son problème, c’est l’augmentation des frais postaux du fait de l’envoi de milliers d’invitations à des festivités auxquelles, d’ailleurs, personne ne vient !

–          Son problème, c’est le chaos dans les constructions communales, avec l’explosion des coûts ! (Hall des sports, friteries, Pfizer, etc).

–          Son problème, c’est la dénonciation des Jettois à l’Administration fiscale (Une première pour un Bourgmestre!!!). Décidément, il n’aime pas les Jettois !

–          Son problème, ce sont les caprices de ses échevins, et notamment de celui qui veut à toutes forces l’installation d’une fresque à plus de 150.000 € !

–          Son problème, c’est la construction de vestiaires de sport de luxe pour 450.000 € !

–          Son problème, c’est la non gestion de l’enseignement communal jettois, d’où son effondrement ! (2 WC pour 300 enfants !!!)

–          Son problème, ce sont les habitants des Jardins de Jette qui voient leur environnement se dégrader !

–          Son problème, ce sont les Jettois qui refusent qu’on détruise la Place du Miroir pour y faire passer un tram qui pourrait parfaitement passer ailleurs !

–          Son problème, c’est l’aménagement de la Place Cardinal Mercier fait en dépit du bon sens et sans tenir compte de l’avis des riverains !

–          Son problème, c’est le fait que l’Atelier 340, dont le directeur est son ami, n’a pas payé ses taxes pendant plus de dix ans ! D’où, plus ou moins 450.000 euros de perdus pour la commune !

–          Son problème, c’est le chaos de la gestion administrative, de la perte de courriers, de l’absence systématique de réponse aux courriers des Jettois !

–          Son problème, c’est qu’à Jette, deux cadavres peuvent rester cinq ans dans une maison sans que personne ne le sache !

–          Son problème, c’est qu’il n’a pas réduit les impôts sur les personnes physiques comme il l’avait promis, mais que, par contre, il a augmenté de 10% l’impôt cadastral ! Soit plus de 3.100.000 euros d’impôts nouveaux !

–          Son problème, c’est le Journal communal, Pravda locale, qui coûte plus de 200.000 euros aux contribuables !

–          Son problème, c’est qu’il ne pourra pas inviter tous les électeurs jettois chez Bruneau comme il l’a fait avec les Bourgmestres de la Région pour tenter de redorer un blason étonnamment terni !

–          Son problème, c’est qu’il a organisé une Fête des Belges et que, maintenant, il va organiser une choucroute, ce qui, au plan électoral, pour beaucoup de Jettois, a une étonnante signification !

–          Son problème, c’est la destruction systématique de toutes les réalisations du CPAS !

–          Son problème, c’est l’absence totale de politique de l’emploi !

–          Son problème, c’est l’absence totale de politique sociale !

–          Son problème, c’est le népotisme et  le clientélisme au sein de l’Administration communale jettoise !

–          Son problème, ce sont les 85 appartements vides au Foyer jettois alors qu’il y a 7000 demandes !

–          Son problème, ce sont les ascenseurs qui ne fonctionnent pas dans les logements sociaux !

–          Son problème, ce sont les comités anti-Doyen qui se forment spontanément un peu partout !

–          Etc, etc…

Après tout cela, chacun comprendra que notre devoir, à nous, face à une telle gestion, est de protéger les Jettois… Ils en ont bien besoin !!!

D’ici 2012, il y aura une multitude d’inaugurations, bidons bien entendu, et des nuages de poudre aux yeux.

Peut-être Hervé Doyen comprendra-t-il, après 13 ans de gestion… de mauvaise gestion, que les électeurs ont le droit à la parole et que les « combinazione » de bas étage ne suffisent pas.

Croyez-moi, un homme comme Hervé Doyen, qui n’a jamais réussi à se faire élire Député directement, sera capable de tout pour rester au pouvoir.

Vous ne l’ignorez pas,   les gens capables de tout, sont prêts à tout… même au pire ! Et, vous le savez,  le pire n’est jamais décevant ! Mais attention, grâce aux Jettois, il n’est jamais certain !

merry_hermanus@yahoo.com


Du pain… Des Jeux… C’est vous qui payez !

Confronté à son incapacité de faire face aux véritables problèmes des Jettois, en matière sociale, en matière d’emploi, en matière de sécurité, et en matière de propreté, le Collège d’Arlequin organise une multitude de fêtes, où, d’ailleurs, et c’est une constante, il n’y a que très peu de participants, et ceux qu’on y voit sont toujours les mêmes !

Ainsi, le Collège du 22 novembre organise une « Fête du Développement durable le 26 novembre ».

On peut lire dans la décision qu’on découvre, qu’un montant de 25.000 € est disponible sur un article budgétaire et, dès lors, en catastrophe, à un mois de la fin de l’année, on se dépêche de le dépenser !

C’est extraordinaire, mais c’est comme cela que ça fonctionne.

Passons sur le fait qu’il y a une erreur d’addition dans le coût de ces festivités qui, au total, ne coûteront pas, comme indiqué, 4.898 €, mais bien 5.698 €…, 1.000 euros de différence, une paille à l’échelon jettois !!!

De toute façon…, c’est le contribuable qui paye, alors, pourquoi ne pas dépenser ?

Mieux encore, on organise pour la première fois, une Fête de Noël à la ferme pour enfants, ce qui coûtera la bagatelle de 3.956 €, et on organisera bien sûr, cela c’est une habitude, une réception de nouvel-an qui coûtera plus ou moins 1.500 €.

Tout cela pour faire croire que Jette est le pays des Bisounours, et pour mettre de belles photos dans le Journal communal qui coûte au contribuable jettois plus de 200.000 euros pour répandre la propagande du Collège qui ne sait évidemment plus que faire pour tenter de faire croire que tout est beau dans le meilleur des mondes.

Sachez, chers Jettois, que pour certaines de ces Fêtes, on envoie par la poste, timbrées, des invitations à raison de 3 ou 4.000 parfois, ceci multiplié par le coût des timbres et des enveloppes, et les impressions diverses.

Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que les frais postaux, à Jette, contrairement à ce qui se passe ailleurs, ont véritablement explosé !!!

Mais évidemment, dans l’enveloppe et sur l’envoi, on peut retrouver le nom de l’un ou l’autre échevin qui, ainsi, espère accroître sa notoriété.

Pourtant, certains sont connus !  Ils sont connus pour leur passivité et leur totale indifférence pour les drames que vivent les Jettois, et, en particulier, les commerçants.

Ainsi, certains d’entre vous ont pu lire, dans la « Dernière Heure », l’article dans lequel la patronne du « Derby » faisait état de sa tristesse et de son découragement de devoir quitter l’établissement qui était l’un de ceux qui était le plus fréquenté sur la Place du Miroir.

Mais elle a fait plus.

Ce dimanche, on pouvait voir, à la vitrine du bistrot, non seulement l’article, mais également une note de la patronne fustigeant la passivité du Collège qui aurait pu aider son maintien sur place.

C’est donc ce cocktail d’indifférence pour les uns, et de passe-droits pour les autres qui fait que cette gestion est l’une des pires de notre Région.

Des jeux … des fêtes dont certaines, comme celle du Développement durable, sombrent dans le ridicule et dans un gaspillage budgétaire vu le nombre de participants, dérisoire.

Gaspillage éhonté de l’argent des contribuables que, par ailleurs, on « assassine » en matière de taxes, qu’on pressure en matière d’amendes administratives, qu’on exploite en matière de redevances pour « services rendus par la commune ».

Bientôt, j’aurai l’occasion de vous fournir tous les détails de l’extraordinaire explosion des charges qui pèsent sur les Jettois depuis 2009.

Mais, par contre, on trouve de l’argent pour une fresque à 150.000 € !

On trouve de l’argent pour des vestiaires de luxe à 450.000 € !

Et,  bien sûr, on trouve de l’argent pour les fêtes !

merry_hermanus@yahoo.com


TRAM 9 : Les Commerçants se rebiffent !

 Article Père UbuJette, Le Marché Historique Menacé ! (article PERE UBU)

Je vous invite à lire attentivement l’article paru ce jour dans « Père Ubu ».

Il s’agit d’un excellent résumé de ce qui va arriver au marché et aux commerçants de la Place du Miroir si ce projet démentiel et pharaonique se réalise.

A signaler, et c’est sans doute très important, que les commerçants qui, par nature, se doivent d’être réservés, estimant que leur survie est en jeu,
commencent à se manifester ouvertement.
On s’en aperçoit à la lecture de l’article.

On y apprend également qu’Hervé Doyen, l’ « élu de justesse » cumule un certain nombre de mandats.

Pas moins de cinq !

Pas mal pour quelqu’un qui n’a jamais réussi à se faire élire directement au Parlement bruxellois, et qui n’a obtenu cette fonction que grâce à Joëlle Milquet, ce qui n’a évidemment pas empêché Hervé Doyen, l’ « élu de justesse », le Pinocchio jettois de service, de trahir Joëlle Milquet, et de lui mettre une multitude de peaux de banane sous les pieds.

En attendant, le « brave Bourgmestre » a prévu que les travaux devraient commencer en 2013.

2013…, 2013…, mais oui, élémentaire mon cher Watson, 2013, c’est après les élections communales, et, donc, après cela, les commerçants jettois peuvent disparaître.
Hervé Doyen s’en fiche comme de sa première chemise !

Ce qui compte, c’est sa réélection …

merry_hermanus@yahoo.com