Archives de Tag: MR

Lettre ouverte à Joseph AMISI qui retourne au MR après l’avoir quitté il y a six ans !

Voilà un peu plus de six ans, tu avais quitté le MR pour rejoindre le PS.

Aujourd’hui, tu y retournes.

Soit !

Ta situation était, disais-tu, devenue impossible tant ce Parti était composé de racistes, d’égoïstes, et de conservateurs de Droite !

Je te laisse bien évidemment la responsabilité de tes propos que, pour ma part, je ne partage pas.

Tu ajoutais que tu ne comprenais pas pourquoi tu étais resté si longtemps avec « ces gens », alors que ton Parti « naturel » était le PS où tu avais été si bien accueilli, et où tu te sentais si bien.

 Et là, mon cher Joseph, c’est vrai.

 Tu te souviens qu’à cette époque, ton ASBL connaissait d’énormes difficultés, et qu’à titre personnel, Cyrille, Clara, Mireille et moi t’avons apporté une aide substantielle pour t’éviter une totale déconfiture.  Nous ne regrettons pas notre générosité.

Ce fut malheureusement en vain !

Ton ralliement à la Majorité Arlequin du Pinocchio en chef te permettra peut-être de trouver « un arrangement » ou une « combinazione » quelconque avec la commune pour tenter d’éponger ton importante dette provoquée par le non justificatif des subsides que tu avais obtenus.

Mais, à Jette, tout s’arrange quand on est du côté de Doyen-Pinocchio.

Certains, mêmes, ne payent pas leurs taxes !

Alors, toi, un justificatif de subsides… une peccadille !!!

Peut-être y aura-t-il  aussi un « arrangement » pour couvrir ta très importante dette à l’égard de la COCOF qui, elle aussi, t’avait subsidié.

Mais tout cela ne serait rien si le prix à payer pour ton retour vers les restes du MR de Jette ne t’avait pas conduit à salir le PS, évoquant, et c’est un comble par rapport à tes nouveaux « amis », un manque de transparence et de démocratie !!!

Tu as eu ton heure de gloire !

Les caméras étaient là !

Youppie !  On pourra dire du mal du PS de Jette !

Mais  te rends-tu compte, mon cher Joseph, que tu as été utilisé ?

Que cette déclaration était sans doute le prix à payer pour ton retour au MR, celui de la toute petite parcelle d’utilité que tu as pour ces gens que tu traitais, hier encore, de racistes et d’égoïstes ?

Ta présence au PS a été, sur bien des plans, étonnante, et nous avons fait preuve, à ton égard, d’une compréhension Himalayesque.

En six ans, tu as dû, en étant très généreux, participer à 5 ou 6 réunions de notre Comité, et, peut-être, à un de nos séminaires de travail.

Tu avais, comme tous nos élus, signé un engagement, celui de reverser au Parti 20 % du montant net de tes mandats.

Tu n’as jamais versé le moindre centime d’euro !!!

Il était d’ailleurs temps que tu partes, puisque le Président de la Fédération du PS allait te poursuivre pour non exécution de tes engagements, et tu avais compris… que, dans ces conditions, tu ne pourrais en aucun cas figurer sur la liste PS !!!

Tu le sais, nous avons accepté, pour toi, le cumul de tes mandats, et ce, pour des raisons sociales que tu connais mieux que nous.

Pourtant, depuis des années, tu es inatteignable, disparaissant tant au plan professionnel que politique.

Depuis 2008, tu n’es venu qu’une seule fois au Comité… pour hurler contre le Président car il tentait de te faire verser les montants que tu t’étais engagé à ristourner au PS local et fédéral.

Depuis, plus la moindre nouvelle !!!  Et ce, malgré les multiples démarches que Mireille et moi avons faites pour t’aider à trouver un nouvel emploi.

Tu te souviendras combien nous avons été discrets et compréhensifs lorsque tu as été brièvement interpellé suite au conflit qui t’a opposé à ton associé dans l’ouverture d’un bar-restaurant à Koekelberg.

C’est aussi sans doute le moment de te dire, ou plutôt de te répéter, l’étonnement de Clara, Présidente du CPAS, quant à certains de tes votes et attitudes lors de l’examen de dossiers sociaux du CPAS.  Mais, malgré cela, et toujours afin de t’aider, elle t’a permis, pendant maintenant plus de cinq ans, de la remplacer pendant les périodes de congés, ce qui te donnait le bénéfice d’une rémunération complète.

Tu vois, mon cher Joseph, tout cela, nous ne le regrettons pas.

J’ai commencé à militer aux Jeunes Gardes Socialistes de Jette à 16 ans.  Cela fait donc, accroche toi, … 52 ans que je suis actif au plan politique.

C’est long !
Très long !
Sans doute trop long !!!

Pendant tout ce temps, j’en ai vu passer des visages.

 J’en ai vu des ambitions, justifiées ou non.

 J’en ai vu des départs.

J’en ai vu des retours.

J’en ai vu des allers retours.

L’une des choses qui m’a toujours le plus passionné dans l’activité politique, c’est l’Humain. C’est aussi l’observation des gens et, surtout, l’amour que je leur porte.  C’est l’un de mes moteurs essentiels.

Pour moi, ce qui compte, et ce qui est primordial,  ce sont d’abord les individus et l’aide qu’on peut leur apporter.

Tu comprendras donc que c’est par respect que je n’aborde pas, dans cette lettre, d’autres problèmes et d’autres difficultés qui t’ont fait souffrir pendant ces six dernières années.

Alors, mon cher Joseph, tu le vois, je peux sans difficulté, à la lumière de ce trop long parcours, relativiser tes pathétiques déclarations d’hier.

Non, finalement,  tu n’as pas eu ton heure de gloire… Tu n’as eu que trois minutes !!!   Comme l’avait dit Andy Warhol, chacun y a droit… et c’est très bien ainsi.

Une réflexion plus politique cependant :

–      Qu’il doit être difficile, aux restes du MR, de composer une liste de 35 candidats pour devoir accueillir ton retour avec flonflons, trompettes et caméras !

–      Qu’il doit être difficile de dégoter, dans l’état où sont les restes du MR, 35 victimes électorales !

Tu as parlé de valeurs !!!

Quelles sont donc celles qu’ils véhiculent, tes anciens … et nouveaux amis ?

Celles dont tu as parlé hier, le racisme et l’égoïsme ?

Ou celles du PS, l’aide au plus démunis, le respect des communautés et le soutien aux services publics ?

Mon cher Joseph, je le regrette, mais je ne peux pas te souhaiter bonne chance.

Tu dois, en bon supplétif, en Harki, servir, et surtout te mettre au service de ceux qui t’utiliseront.

Mais au plan  humain, au plan personnel, ayant rarement rencontré quelqu’un assailli, comme toi, de tant de difficultés sur tant de plans différents, je formule les souhaits les plus vifs pour qu’enfin, tu parviennes à t’en sortir…

Tu le sais bien, si tu frappes un jour à ma porte, pas au plan politique bien sûr, mais au plan humain, comme l’Auvergnat de Georges Brassens, je l’ouvrirai car je l’ai toujours ouverte aux victimes.

HERMANUS, A.M.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


EXCLUSIF : Pourquoi Marc Bertrand se retrouve tête de liste des « restes » du MR ?

Dans les blogs précédents, j’avais eu l’occasion d’expliquer que la Présidente régionale du MR, Mme  Bertiaux, avait fait, comme elle l’a dit elle-même, le choix de mettre en avant du « sang neuf » au MR de Jette,…et, courageuse et même audacieuse, à faire « le pari de faire confiance à Doyen… ».

Son choix s’était donc porté sur Steve Hendrick, attaché parlementaire du très sympathique Alain Courtois, qui devenait ainsi tête de liste des « restes » du MR.

Horreur et Damnation !

Désolation dans les Lieux Saints !

La Conseillère communale Gobbe, et son époux Lepers n’ont absolument pas accepté le couronnement d’Hendrik en qualité de tête de liste.  Ils ont immédiatement ouvert un contact avec Doyen pour figurer sur sa liste.

Ce dernier qui, depuis plus d’un an, cherche tous azimuts des candidats, les aurait bien sûr accueillis chaleureusement.

D’où affolement brutal chez la Présidente Bertiaux qui ne pouvait donc que se rabattre sur le Président des « restes » du MR, M. Bertrand.

Mais, patatras…Nouveau problème !

Si dans ce cas de figure, Marc Bertrand serait bien tête de liste, et cela a été annoncé à la presse, la deuxième candidate serait Mme Gobbe.

Mais attention !!! C’est là où le suspens devient insoutenable : dans ce cas de figure, si Steve Hendrick exige la troisième place…  M. Lepers l’exige également !!!

Vous me suivez toujours ?

Mais attention !!! Le suspens se corse encore car il y aura, sur cette même liste, au moins 2 Vld dont Sven Gatz, vous savez, le gars qui veut à toute force élargir le Ring et qui est quand même dans la Majorité d’Hervé Doyen, et, bien sûr, Sa Parfaite Nullité Mennekens dont j’aurai l’occasion de reparler car le malheureux a perdu le siège de Député régional qu’il n’occupait que parce que le Ministre Vanhengel était parti au Gouvernement fédéral …

Allez, accrochez-vous, encore un petit effort ! Il est vrai que le puzzle est compliqué.

Donc, la lutte pour la 3ème place sur la liste des « restes » du MR se passe entre :

–     M. Lepers

–     M. Hendrick

–     M. Gatz

–     M. Mennekens

Plus compliqué encore, les « restes » du MR  exigent, malgré la présence du Vld, que cette liste s’appelle uniquement « MR » pour bénéficier d’un numéro national.

La fin de l’histoire ne sera connue que dans quelques mois.

En attendant, il y en a un qui a bien du souci à se faire car, avec de tels alliés, tenter d’obtenir 18 sièges… ce sera du sport !

On ne peut qu’admirer le règne de la Combinazione … et du Néant !

Quant à l’avenir de Jette, apparemment, ce n’est pas leur préoccupation principale !!!

merry_hermanus@yahoo.com


EXCLUSIF : Un Président de section MR interdit de tête de liste !

Le MR, à Jette, c’est Dallas !!!

On exclut les uns, et le Président en titre se voit interdire de mener la liste de ce qui restera du MR lors des prochaines élections communales.

Les raisons de cette interdiction ne sont pas claires.

Peut-être le MR a-t-il envie de mettre … un tigre dans son moteur ?

Qui comprendra ?

Hier, le journal « Le Soir » évoquait le chaos qui règne au sein du MR de Jette dont il faut rappeler que le leader historique, Jean Werrie, se voit menacé, ainsi que Charles-Henri Dallemagne, d’exclusion !

La cohérence ne semble pas être le fort de la Présidente Bertiaux.  En effet, à Schaerbeek, elle exclut des échevins et des conseillers communaux qui veulent faire un accord avec le FDF et qui refusent un accord avec le PS, et, à Jette, elle menace d’exclusion des élus qui, eux, veulent faire un accord avec le PS !!!

Au MR bruxellois, il y a le feu à la savane.

Que ce soit à Woluwé-St-Pierre, Woluwé-St-Lambert, Schaerbeek, Forest, Evere, Ixelles, etc…, partout, certains membres du MR se heurtent aux décisions prises au niveau régional, et font sécession.

Mais il y a encore plus comique !

Dans l’interview au Soir, Mme Bertiaux dit : « J’ai fait le pari de faire confiance à Hervé Doyen » !!!

Alors là !!!  Mme Bertiaux devrait savoir que « faire le pari de faire confiance à Hervé Doyen », c’est se placer dans la situation de la grenouille qui a fait confiance au scorpion !   Vous connaissez la fable : « Un scorpion veut traverser une rivière, mais il ne sait pas nager.  Il s’adresse à la grenouille en lui disant « Peux-tu me prendre sur ton dos pour traverser ? La grenouille répond « Impossible ! Tu vas me piquer ».  Le scorpion rétorque « Si je te pique… je suis un idiot, je vais me noyer ». La grenouille, convaincue par cette puissante logique, accepte alors de prendre le scorpion sur son dos. Mais, au milieu de la rivière… le scorpion la pique !!! La grenouille, dans un râle d’agonie, dit au scorpion « Mais pourquoi m’as-tu piquée, tu vois bien que tu vas te noyer » ? Le scorpion répond « Je n’ai pas pu m’en empêcher…c’est dans ma nature » !!!

Eh bien, Mme Bertiaux devrait savoir que c’est dans la nature d’Hervé Doyen de trahir sa parole !

Le pari qu’elle fait de « faire confiance à Hervé Doyen », c’est le pari de Napoléon à Waterloo qui attendait Grouchy … et qui voit arriver Blücher !!!

Eh bien, c’est ce qu’a fait Mme Bertiaux dans un souci de cohérence que les philosophes mettront des siècles à tenter de percer.

Pourtant, la dernière photo d’Hervé Doyen dans le « Soir » à propos de son éventuel abandon du poste de Bourgmestre aurait dû lui faire penser à la photo que Kennedy avait diffusé de Richard Nixon en 1960, et qui avait pour légende « Achèteriez-vous une voiture d’occasion à cet homme ? » !!!

Quelque chose qui n’a rien à voir… et pourtant.  On a constaté qu’Hervé Doyen himself se déplace au Conseil communal pour venir embrasser les élues PS.

Oui ! Il leur fait la bise !

Evidemment, il y a plusieurs sortes de baisers.  Je ne vais pas les détailler ici car je pense que le sien appartient à cette catégorie très particulière qu’on retrouve dans le Nouveau Testament lors de la dernière Cène où le 13ème, le sympathique et bien nommé Judas L’iscariote, embrasse Jésus.

Bien entendu, il y aussi un baiser rendu célèbre par le film « Le Parrain ». Mais là, n’épiloguons pas !

Certaines, d’ailleurs, me disaient que ce baiser leur faisait un curieux effet répulsif. Mais passons.

Est-ce que ce baiser confirmerait ce que Mme Deschriver écrivait dans le « Soir », à savoir que « Doyen, abandonnant le mayorat, et moi-même abandonnant, avec quelle joie, mes fonctions d’échevin, le CDH «recollerait» avec le PS » ?

merry_hermanus@yahoo.com


AGENCE IMMOBILIERE SOCIALE : Du sabotage à l’aide maximum

En 2007, Christine Rouffin, conseillère communale PS, a repris, dans des conditions extrêmement difficiles, la gestion de l’Agence Immobilière Sociale (A.I.S.)

Il faut rappeler que l’A.I.S. avait été présidée par l’Echevin Ecolo      Paternotte qui, incapable d’assumer une gestion normale, avait démissionné et avait passé le relais à sa collègue Ecolo Gallez.

L’analyse établie par la comptable démontrait les totales insuffisances  dans la gestion, d’où l’A.I.S était constamment menacée de faillite.

Il a fallu des heures et des heures de négociations pour obtenir,  au compte-goutte  et après des retards considérables, l’aide financière de la commune de Jette.

L’Echevin des Finances Pirottin (Cdh)  ayant toujours fait partie du Conseil d’administration, il ne trouvait rien à redire à la gestion catastrophique des élus Ecolos.

Aujourd’hui, après le changement de Majorité, la présidence a été reprise par un représentant du M.R. et, subitement, tout devient possible !!! La commune se montre d’une générosité extraordinaire.  Elle dégage des moyens insoupçonnés pour venir en aide à une Institution  que, jusque là, elle avait tenté d’étouffer.

C’est un exemple particulièrement parlant des « deux poids deux mesures »  mis en œuvre par la Liste du Bourgmestre/Cdh, et, surtout, de la façon dont cette même Liste du Bourgmestre/Cdh a essayé de saboter l’action des élus socialistes dans quelque domaine que ce soit.

Le plus grave, c’est évidemment que tout cela s’est fait au détriment de la population qui a besoin d’une Agence Immobilière Sociale fonctionnant convenablement.

Mais de cela, bien entendu, Doyen et Pirottin (Cdh) se moquent.

merry_hermanus@yahoo.com
Share

Le Point de Rupture!

Merry Hermanus

Merry Hermanus

Le CDH a éjecté le PS avec qui il collaborait depuis 33 ans pour trouver des alliés plus dociles  qui ont accepté l’augmentation des taxes à Jette pour plus de 1.450.000 €. La nouvelle majorité ainsi constituée est composée d’élus de la liste du bourgmestre, de 2 MR, d’une élue FDF, de 2 élus Ecolos, d’une élue GROEN et de 2 élus VLD. Cette nouvelle majorité de 20 membres comprend pas moins de 4 élus parlementaires flamands. Qui se retrouverait dans un tel puzzle ?

Résultat, Doyen n’a plus de majorité sans les 4 parlementaires flamands et est donc pieds et poings liés dans les mains du VLD à qui il ne pourra rien refuser. C’est une situation jusqu’ici inconnue à Jette qui doit conduire JL THYS à se retourner dans sa tombe.

Il s’agit bien d’une rupture qui aura des conséquences catastrophiques pour notre commune dont la paupérisation va encore s’accélérer.

Share