Archives de Tag: Paul Leroy

Menaces et Intimidations !!!

Depuis le début de la campagne, différents témoignages nous parviennent relatifs au fait que certaines personnes subiraient des pressions, soit pour faire enlever les affiches du PS, soit pour apposer à leurs fenêtres et dans leurs commerces des affiches du Cdh.

C’est évidemment tout à fait regrettable et peu conforme à un débat politique serein et équitable.

Les candidats actifs sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Facebook, me communiquent d’étonnants dialogues où des menaces à peine voilées sont proférées.

En effet, dans les Jardins de Jette, les débats sont particulièrement vifs, le Cdh considérant ce quartier comme l’un de ses bastions inaliénables alors qu’une majorité de la population met en cause, c’est le moins qu’on puisse dire, la qualité de la gestion.

Dernièrement, l’un des candidats Cdh a été jusqu’à écrire à une habitante que « si l’actuelle Majorité ne restait pas en place, elle n’obtiendrait plus rien » !!!

N’est-ce pas là une menace très claire ?

Si vous ne votez pas comme on le veut, votre quartier sera encore plus abandonné qu’il ne l’est actuellement !

Ce qui est fort étonnant, c’est que les gens qui profèrent ce genre de menaces auprès des commerçants ou auprès des habitants ne se rendent pas compte que ce type de langage conduit exactement à l’effet inverse de celui souhaité, car dans le secret de l’isoloir, nous en sommes surs, ces gens-là se souviendront des menaces et en tireront les conséquences.

Enfin, un dernier pour la route, on voit que le Cdh a le « trouillomètre » à zéro et pète complètement les plombs.

L’inquiétant échevin Leroy, qui se fait engueuler par la population lorsqu’il distribue ses tracts à l’entrée des écoles (attitude très étonnante pour quelqu’un qui, en 2007, voulait supprimer une école), explique, sur les réseaux sociaux, que le Socialisme jettois est … corrompu !!!

Voilà bien des mots qu’il faut utiliser avec parcimonie lorsqu’on « offre » à un ancien directeur du Foyer jettois, sans respecter aucune règle administrative en la matière, 50.000 euros et 200 euros par moi à vie… vous avez bien lu,  à vie !!!

Mais il est vrai que Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Nouveau cadeau à l’Atelier 340 avec l’argent des Jettois.

Le Collège, sous la présidence de Doyen-Pinocchio, a fait un nouveau cadeau à son copain (vous savez, celui qui, depuis douze ans, ne paye pas ses taxes) de l’Atelier 340 !

Une paille !

Un petit rien du tout !

Surtout qu’il ne coûte rien quand il s’agit de l’argent des Jettois qui, comme vous le savez, ont été plongés, par cette Majorité, dans un véritable enfer fiscal.

Il n’y a que Doyen-Pinocchio qui, apparemment, ne s’aperçoit pas que certains retraités doivent payer plus d’impôt cadastral que le montant de la pension qui leur est versée !

Mais il est quand même comique de lire les considérants qui tentent, avec une hypocrisie consommée, de justifier ce subside.

Je vous invite à les lire très attentivement, et vous rirez… jaune en sachant que depuis douze ans, cette ASBL viole la Convention qui la lie à la commune. Sur aucun des points, elle n’est respectée. Sans bien sûr que Doyen-Pinocchio ou son poisson pilote, l’inquiétant échevin Leroy, n’y trouvent à redire.

C’est sans doute avec cet argent, l’argent des Jettois, qu’a été organisée l’étonnante exposition sur la fresque, vous vous rappelez, la fresque qui a coûté 154.000 euros TVA comprise ?

L’Atelier 340 a donc organisé une exposition sur « les porte-plumes » !!!

Allez, devinez ! Combien y avait-il de participant à l’inauguration ?

Celui qui aura deviné aura gagné… un porte-plume bien sûr.

Et bien, il y avait en tout et pour tout … 14 personnes !!!!

Voilà de quelle façon, avec un cynisme et un mépris absolus, on continue à alimenter une ASBL qui, par deux fois, a fait l’objet  d’une décision de justice visant à la dissoudre.

Une ASBL dont le rapport d’audit affirment qu’elle a 1.083.000 euros de dettes.

Une ASBL qui a été attaquée en justice à de nombreuses reprises par ses propres employés … qui n’étaient pas payés !

Une ASBL qui, par ailleurs, a été autorisée, comme au Moyen-Age, à payer deux années de loyer en nature !

Le Ministère de la Communauté française et la COCOF ont supprimé tous leurs subsides étant donné la gestion catastrophique de l’Atelier 340.

Etc…

Mais attention, une mère de famille qui a 50 euros de retard pour le payement de garderies ou de repas de ses enfants sera, elle, envoyée devant les Tribunaux !!!

Voilà comment cela se passe à Jette sous le règne de Doyen-Pinocchio.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Les promesses de l’inquiétant échevin Leroy aux jeunes du Quartier Uyttenhove

La période électorale est évidemment sujette à mille et une promesses dont l’immense majorité ne seront évidemment pas tenues.

Les habitants du Quartier Uyttenhove se plaignent souvent du bruit causé par un certain  nombre de jeunes qui jouent sur la plaine qui y a été aménagée pour eux.

Un habitant du Foyer jettois m’a d’ailleurs remis le courrier qu’un Commissaire de Jette a adressé au Bourgmestre et au Président du Foyer jettois. Voici ce qu’il dit :

« Il faudrait écrire à toutes les familles des jeunes qui perturbent la tranquillité ».

« Il faudrait écrire à tous les habitants pour dire que la Police vient sur place ».

« Il faudrait placer une clôture autour de la plaine de jeux et la fermer à 22 heures ».

D’après le Commissaire, c’est à ce prix que serait assurée, c’est lui qui l’écrit : « la tranquillité des honnêtes travailleurs victimes des incivilités des jeunes oisifs » (sic).

Je suis certain que vous apprécierez comme il se doit les démarches qu’il propose d’effectuer.

Mais le plus important, bien qu’elle soit très intéressante, n’est pas dans cette étonnante missive.

Le plus important, ce sont les rumeurs qui circulent à propos des promesses faites par l’inquiétant échevin Leroy à un certain nombre de jeunes du Foyer jettois.

Ce ne sont évidemment que des rumeurs, et il faut les prendre comme telles.

Dans un premier temps, il aurait invité ces jeunes chez lui à prendre un repas. Quoi de plus normal quand ont veut expliquer à ces jeunes le « splendide » programme électoral du Cdh.

Mais certains mauvais esprits, et je ne les suis évidemment pas, vont jusqu’à dire qu’il leur aurait acheté des tenues de sport !

Je ne puis le croire.

D’autres vont encore plus loin en affirmant qu’il leur aurait promis, bien sûr s’il était élu et s’il était au pouvoir, d’acquérir un appartement dans le Quartier Uyttenhove afin qu’ils aient un lieu de rencontre !!!

Si elle devait s’avérer vraie, cette proposition serait bien sûr effarante.

En effet, le PS avait, dans son programme en 2006, la création, tant souhaitée par les jeunes, d’une « Maison des Jeunes ».

Mais Hervé Doyen s’y est absolument opposé et a tout bloqué dans la mesure où, je le cite, accrochez-vous, cela vaut son pesant d’or : « Une Maison des Jeunes, ça n’est pas bien, ça crée des nuisances parce que …cela attire les jeunes » !!!

Evidemment, maintenant, il ne s’agit plus d’attirer les jeunes, mais …d’attirer les voix des électeurs qu’ils soient jeunes, dans la force de l’âge ou très âgés.

Mais, je le répète, ce ne sont que des rumeurs…mais elles sont tellement significatives d’un état d’esprit et d’une situation qui, le moins qu’on puisse dire, ne tourne pas à l’avantage du poisson-pilote de Doyen-Pinocchio.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Panique, mauvaise conseillère… des dérapages en pagaille !

Le soleil et la bonne humeur étaient de la partie.

Le dimanche sans voiture a été une magnifique journée pour les militants du PS de Jette.  Très nombreux dans les rues, ils se sont divisés en un groupe de cyclistes et un groupe de piétons.

Chacun a multiplié les contacts avec la population, contacts toujours extraordinairement positifs, un maximum de Jettois souhaitant manifestement un changement.

Tout se passait bien jusqu’à ce qu’un groupe rencontre l’inquiétant échevin Leroy.

Ce dernier, à notre approche, a ralenti et a proféré des insultes !

C’est évidemment incroyable de faire dériver ainsi un débat démocratique, mais, malheureusement, il faut bien constater que l’Homme à la main molle a, à certains moments, de grandes difficultés à se maîtriser.

Les conseillers communaux se rappelleront certainement ses hurlements contre Jean Werrie, à l’époque chef de Groupe MR, contre lequel, la bave aux lèvres, au sens physique du terme, il hurlait sa haine.

Dérapages :

Apparemment le nombre d’affiches de candidats PS fleurissant dans la commune gêne beaucoup Doyen-Pinocchio et sa clique, en particulier, l’un d’entre eux, dernier arrivé sur la liste Cdh, qui n’hésiterait pas à organiser des raids nocturnes pour les enlever là où il le peut, et irait même dans les commerces pour laisser entendre aux commerçants que s’ils maintenaient nos affiches, ils pourraient avoir des ennuis avec la commune !!!

Nous récoltons en ce moment à ce sujet des témoignages écrits pour dépôt de plainte.

Dernièrement, un fonctionnaire communal retraité, mais bénéficiant encore, sans doute pour services rendus, d’un petit contrat à la commune, aurait contacté une habitante qui avait eu l’audace de mettre une affiche du PS à sa fenêtre, en lui disant que si elle ne la retirait pas tout de suite, elle aurait de sérieux ennuis avec la commune !!!

Apparemment, si ces faits sont avérés, nous nous trouvons donc face à l’insulte, l’intimidation et la menace.

Curieux procédé quand on sait que Doyen-Pinocchio répand partout que ce n’est pas la peine d’aller voter, qu’il a, de toute façon, gagné grâce à son accord préélectoral avec sept partis.

C’est en tout cas la preuve que lui sait bien qu’il y a un formidable rejet de sa gestion et de sa personne dans la commune.

Comme un noyé qui tente une dernière brasse, il sent qu’il se noie.

Il se noie dans sa mauvaise gestion et dans l’enfer fiscal qu’il a imposé aux Jettois.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Doyen-Pinocchio sur Radio Al Manar : Jette, c’est Disneyworld ! Encore les Jardins de Jette !

Certains de mes amis m’ont expliqué, en se tordant de rire, l’intervention de Doyen-Pinocchio sur Radio Al Manar.

Ce fut un véritable festival !!!

Jette était le paradis terrestre !!!

–     Les maisons claires aux fenêtres garnies de fleurs.

–     Les trottoirs d’une propreté impeccable.

–     Les services publics fonctionnant parfaitement.

–     Chacun ayant, bien sûr, l’emploi rêvé.

Comme toujours donc : Le mensonge, le mensonge…, toujours le mensonge !!!

Pour cette prestation, Doyen-Pinocchio était accompagné de l’un de ceux avec lesquels il veut « colorer » sa liste.

Lui qui a parlé dans « Le Soir » de « tribalisation des listes électorales », sans doute pris par l’angoisse, se fait accompagner par un de ses « supplétifs ».

Le navire coule, il faut donc tenter de sauver les meubles.

Dommage qu’aucun journaliste ne lui ait posé une question sur les attaques qu’il avait menées contre son colistier aux Régionales El Khanouss et, surtout, sur son fameux article dans «  Le Soir » où il condamnait la composition des listes électorales à Bruxelles.

Mais le plus comique  sera bien entendu, pour lui,  dans l’avenir.

N’ayant jamais été capable de se faire élire directement au Parlement bruxellois, il se trouvera, j’en suis sûr, confronté à l’un ou l’autre de ceux avec lesquels il veut faire croire que sa liste représente la « diversité » jettoise.

On me rapporte également que, parlant aux habitants (mais oui, mais oui, de temps en temps, il leur parle), il leur affirme qu’il veut transformer Jette… en Watermael-Boitsfort !!!

C’est là son objectif.

Chers lecteurs, réfléchissez et demandez-vous ce que cela impliquerait une transformation de Jette en Watermael-Boitsfort. Un petit effort et vous trouverez rapidement.

Encore les Jardins de Jette !

On le sait, les habitants de ce quartier se sont battus pendant des années pour obtenir un marché.

Les incidents s’y multiplient.

Vendredi, une nouvelle fois, l’électricité faisait défaut.

Un membre de la Majorité intervient et dit « C’est la faute du boulanger, il utilise trop d’électricité » !!! C’est évidemment, une fois de plus, un mensonge car, lorsque la panne est survenue, le boulanger avait déjà cessé son activité !

Ce même échevin de la Majorité ne savait pas, il y a six mois, qu’une borne électrique existait au lieu même de la panne.

Les habitants des Jardins de Jette savent fort bien que c’est uniquement la proximité des élections qui a conduit la mise en place de ce marché.

Ah oui, intéressant : l’échevin Leroy ainsi qu’un autre échevin de cette curieuse Majorité ont tenu une permanence sociale dans les Jardins de Jette. Ils ont eu la visite d’un couple et d’un autre habitant. Autrement dit, ils ont fait un fameux flop !!!

Si vous voulez rire un peu, lisez les proclamations de foi des candidats de la Liste de Doyen-Pinocchio, c’est vraiment à se tordre !

Mais le plus comique, c’est le Blog de l’un d’entre eux qui est d’un ringard pas possible, mais ce n’est pas l’essentiel.  Car, lorsqu’on clique sur le signet « Objectifs  2012-2018 » apparaît la formule « Page en construction » !!!

On ne pouvait pas mieux décrire l’impuissance de cette Majorité !

De même, lorsqu’on clique sur le signet « Bilan de l’action », réponse : « Page en construction » !!!

Significatif non ?

En fait, Doyen-Pinocchio tente à toutes forces de présenter la commune de Jette sous un jour totalement mensonger.

Lui qui  ne fréquente aucun commerce, lui qui, lorsqu’il est seul, rase les façades et ne salue aucun habitant, devrait se rendre compte de l’état lamentable dans lequel sa gestion… ou plutôt son absence de gestion a conduit notre malheureuse commune qui, non seulement a été transformée en enfer fiscal, mais qui connait également le chaos au plan de la mobilité et au plan de l’enseignement.

Mais cela, pour Doyen-Pinocchio, ce sont sans doute des problèmes d’intendance pour lesquels il n’entend pas perdre son précieux temps !!!

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Les « danseuses » de Doyen-Pinocchio et de Leroy… ou à quoi sert l’augmentation gigantesque des impôts à Jette !

On est incorrigibles… ou incapables de faire autre chose que de jeter l’argent des Jettois et de faire des cadeaux qui ne coûtent évidemment pas cher … quand ce sont les autres qui payent.

Pour rappel, sur trois ans, l’augmentation de l’impôt cadastral aura coûté aux ménages jettois plus de trois millions d’euros !

N’empêche !

En avril, nouveau cadeau à la « danseuse » particulière de Doyen et Leroy : l’Atelier 340 !    Un petit 30.000 euros ! Une paille ! Rien !

Comme on le sait, cette curieuse ASBL qui ne respecte pas, depuis onze ans, ses obligations à l’égard de la commune, qui ne paye pas ses impôts, qui a pour 1.080.000 euros de dettes, etc, reçoit donc 30.000 euros dans le cadre, accrochez-vous, de la « Promotion de la diversification de l’offre culturelle sur la commune de Jette » !!!

Magnifique non !

Fantastique !!! Il fallait vraiment l’inventer lorsqu’on sait ce que fait réellement l’Atelier 340 !!!

Malheureusement, les gens qui sont en recherche d’emploi, ceux qui connaissent d’énormes difficultés sociales n’ont pas cette chance. Pour eux, pas de « diversification de l’offre culturelle » !!!

En juin, le bien nommé échevin Leroy fait un cadeau : 7.500 euros de subsides à une ASBL dont l’objectif…accrochez-vous, a pour vocation la volonté de réunir des personnes de tous horizons et de toutes cultures en favorisant des échanges interculturels multilingues !!!

Magnifique non !  Fallait le trouver !  Qu’en termes élégants ces choses-là sont dites…

Mais de toute façon, c’est l’argent du cochon de contribuable jettois, donc… on s’en fout !!!

Un petit cadeau par-ci, un petit cadeau par là, cela pourra toujours aider lors d’une élection particulièrement indécise.

Du beurre dans les épinards

–       Le Collège rencontre les représentants des Fabriques d’églises, mais non pas dans la commune, mais au restaurant, c’est plus sympathique.  Soit 650 euros à charge du contribuable !

–       L’Echevin de l’Enseignement, qui n’a rencontré que deux fois en trois ans les directeurs d’écoles leur offre à déjeuner.  Sympathique non avant la campagne électorale ?  400 euros à charge du contribuable jettois… Mais on s’en fout !!!

Il ne  viendrait évidemment jamais à l’esprit de Doyen-Pinocchio ou du très curieux échevin Leroy, qui pourtant bénéficient de frais de représentation et d’un traitement confortable, de faire ces invitations à leurs frais ! Non, dans ce monde-là, cela ne se fait pas. Il faut avant tout vivre sur la bête, c’est-à-dire aux frais des Jettois !

–       Encore et toujours SIDI BIBI : Alors qu’il a été totalement démontré, photos à l’appui, par le conseiller communal Jean Werrie qui a été sur place, que le projet Sidi Bibi était totalement nul, on envoie à nouveau une mission, on se demande bien pourquoi, dont le coût total dépasse les 6.700 euros !!! Mais pas d’importance, c’est évidemment le contribuable jettois qui paye.

–       Je passe évidemment sur toutes les inaugurations et fêtes diverses dont le seul but n’est évidemment que de faire de la propagande électorale.  J’épingle cependant la curieuse « fête » « Carrefour Afrique » qui, curieusement, se déroulera un mois avant les élections.  Bien entendu, cette « fête » n’a jamais eu lieu auparavant, et seul un esprit pervers pourrait y voir une quelconque relation avec le scrutin communal. Soit, de nouveau, 5.000 euros à payer par le contribuable jettois.

Voilà un tout petit florilège de la façon dont sont utilisés les impôts de nos concitoyens alors même que la commune de Jette est, depuis 2004, sous transfusion massive d’argent venant de la Région. (Plus de cinq millions d’euros par an au total !!!).

Ces quelques décisions représentent, au total, 50.250 euros, montant qui trouverait évidemment à s’employer avec efficacité pour aider les Jettois en recherche d’emploi ou en grande difficulté sociale.  Mais ces gens-là, évidemment, n’intéressent ni Doyen/Pinocchio ni Leroy car, d’après eux, c’est un public qui …vote mal !!!

Il est effarant de constater que, décidément, Doyen-Pinocchio et son comparse Leroy sont incorrigibles… ou paniqués, espérant encore, avec ces dépenses somptuaires, faire croire qu’à Jette, tout va bien, que l’argent peut être dépensé n’importe comment… et qu’il leur restera quelques électeurs.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Tram 9, Jardins de Jette, les nouveaux aveux de Grouwels !

L’été est là mais il ne faut pas s’endormir et parfois il est très utile de trouver certaines informations.

Ainsi ce 13 Juillet, la ministre Grouwels répondant à une question parlementaire ( 120723_réponse arrêt bus tram Arbre Ballon ) fait deux aveux étonnants… Etonnants pour ceux qui jusqu’ici croyaient aux belles promesses.

En effet, d’une part, elle avoue que l’enquête publique aura lieu après les élections communales et d’autre part, elle annonce tout de go qu’il n’y aura pas d’arrêt du fameux tram au niveau des Jardins de Jette.
Une fois de plus, les habitants de ce quartier qui devait être l’un des plus beaux de Jette sont abandonnés !

Mais reprenons les aveux, cela fait des mois maintenant que j’annonce que Doyen – Pinocchio a bloqué toute la procédure des permis au niveau de l’administration régionale, n’oublions pas qu’il y a un ministre Cdh, pour éviter que l’on ne parle du Tram 9 pendant les élections communales.

L’aveu de la ministre Grouwels ne fait que confirmer cette scandaleuse attitude… Scandaleuse et d’ailleurs absurde car il n’est pas de jour où les Jettois parlent du Tram 9.

Aujourd’hui encore à l’occasion de festivités dans un établissmeent bien connu du Miroir, les patrons de celui-ci faisaient état de leur vive inquiétude quant à l’avenir de leur quartier à cause du Tram 9 et de la durée des travaux.

Comme toujours, Doyen – Pinocchio se cache derrière les autres… Cette fois-ci derrière la ministre Grouwels, il est vrai qu’elle a bon dos mais il ne parviendra pas à faire croire aux Jettois que le Tram 9 est oublié car il suffit de parcourir les réseaux sociaux pour constater combien cette problématique inquiète les Jettois.

Le 2ème aveu est encore plus lourd pour les habitants des Jardins de Jette ! Une délégation de ceux-ci avait été reçue en novembre 2009 par la Commission de l’Urbanisme de la commune et l’échevin Leroy, vous savez celui qui s’offre un caprice à 150.000€ mais qui, par contre, voulait fermer une école, avait promis aux habitants des Jardins de Jette qu’une nouvelle sortie et donc une nouvelle voirie serait créée dans le haut du site, cela pour dégorger le quartier suite aux nouvelles constructions.
Il n’en fut évidemment rien !!!

Mais en plus, maintenant ils appprennent qu’il n’y aura pas d’arrêt du Tram 9 au niveau de leur quartier, il est difficile, si pas impossible, de mieux exprimer le mépris de Doyen – Pinocchio, Leroy et Consorts pour les habitants de ce quartier qui se sentent totalement abandonnés.

Merry Hermanus

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan