Archives de Tag: quartier

Les promesses de l’inquiétant échevin Leroy aux jeunes du Quartier Uyttenhove

La période électorale est évidemment sujette à mille et une promesses dont l’immense majorité ne seront évidemment pas tenues.

Les habitants du Quartier Uyttenhove se plaignent souvent du bruit causé par un certain  nombre de jeunes qui jouent sur la plaine qui y a été aménagée pour eux.

Un habitant du Foyer jettois m’a d’ailleurs remis le courrier qu’un Commissaire de Jette a adressé au Bourgmestre et au Président du Foyer jettois. Voici ce qu’il dit :

« Il faudrait écrire à toutes les familles des jeunes qui perturbent la tranquillité ».

« Il faudrait écrire à tous les habitants pour dire que la Police vient sur place ».

« Il faudrait placer une clôture autour de la plaine de jeux et la fermer à 22 heures ».

D’après le Commissaire, c’est à ce prix que serait assurée, c’est lui qui l’écrit : « la tranquillité des honnêtes travailleurs victimes des incivilités des jeunes oisifs » (sic).

Je suis certain que vous apprécierez comme il se doit les démarches qu’il propose d’effectuer.

Mais le plus important, bien qu’elle soit très intéressante, n’est pas dans cette étonnante missive.

Le plus important, ce sont les rumeurs qui circulent à propos des promesses faites par l’inquiétant échevin Leroy à un certain nombre de jeunes du Foyer jettois.

Ce ne sont évidemment que des rumeurs, et il faut les prendre comme telles.

Dans un premier temps, il aurait invité ces jeunes chez lui à prendre un repas. Quoi de plus normal quand ont veut expliquer à ces jeunes le « splendide » programme électoral du Cdh.

Mais certains mauvais esprits, et je ne les suis évidemment pas, vont jusqu’à dire qu’il leur aurait acheté des tenues de sport !

Je ne puis le croire.

D’autres vont encore plus loin en affirmant qu’il leur aurait promis, bien sûr s’il était élu et s’il était au pouvoir, d’acquérir un appartement dans le Quartier Uyttenhove afin qu’ils aient un lieu de rencontre !!!

Si elle devait s’avérer vraie, cette proposition serait bien sûr effarante.

En effet, le PS avait, dans son programme en 2006, la création, tant souhaitée par les jeunes, d’une « Maison des Jeunes ».

Mais Hervé Doyen s’y est absolument opposé et a tout bloqué dans la mesure où, je le cite, accrochez-vous, cela vaut son pesant d’or : « Une Maison des Jeunes, ça n’est pas bien, ça crée des nuisances parce que …cela attire les jeunes » !!!

Evidemment, maintenant, il ne s’agit plus d’attirer les jeunes, mais …d’attirer les voix des électeurs qu’ils soient jeunes, dans la force de l’âge ou très âgés.

Mais, je le répète, ce ne sont que des rumeurs…mais elles sont tellement significatives d’un état d’esprit et d’une situation qui, le moins qu’on puisse dire, ne tourne pas à l’avantage du poisson-pilote de Doyen-Pinocchio.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Le Rêve et le Réel !

Saisissant contraste qu’offre la campagne électorale jettoise.
 
Le PS met en évidence la dégradation générale de la commune,
  • la paupérisation galopante, 
  • la disparition des commerces, 
  • l’effondrement de l’enseignement communal, 
  • l’état des bâtiments scolaires, 
  • le dépeçage systématique du CPAS, 
  • le nombre de logements vacants au Foyer jettois, 
  • l’absence de gestion de cette institution vitale, 
  • l’augmentation gigantesque des taxes et redevances diverses, 
  • la saleté des rues, 
  • l’abandon total du quartier des Jardins de Jette, 
  • la fermeture de l’antenne de police du quartier de la place Werrie et 
  • la volonté de fermer celle du quartier Mercure, 
  • la destruction de la place du Miroir par le tram 9, 
  • les dépenses de prestiges aussi stupides que dispendieuses, 
  • l’insécurité, 
  • les statistiques truquées, etc.
Par contre le CDH ! oui, il s’agit bien du CDH puisque la soit-disant Liste du Bourgmestre (LBJ) en a adopté officiellement le numéro électoral, voilà donc une fiction, un faux nez qui s’effondre, le CDH dis-je présente une vision de la commune de Jette parfaitement lisse : parcs et jardins en fleurs impeccables, gazons à l’anglaise, habitants souriants et…parfaitement conformes aux stéréotypes du Jettois des années cinquante, organisation communale parfaite, nombres de projets améliorants la mobilité, trottoirs plus propres que dans une petite ville hollandaise, habitants heureux de payer leurs taxes et impôts si bien utilisés, politique culturelle de qualité, joie de posséder sur notre sol
un phare de l’art contemporain, en un mot comme en cent…le CDH présente la commune de Jette comme un Eden.
 
Doyen-Pinocchio himself nous a livré récemment son projet : faire de Jette un nouveau Watermael-Boitsfort !!!
 
On ne peut donc imaginer de contraste plus frappant tant les deux visions de la même commune sont aux antipodes. Ce qui fait dire à nombre de nos concitoyens que Doyen ne vit pas dans la même commune que nous.
 
Eh ! bien, je crois qu’ils ont raison !
 
A mes yeux, Doyen-Pinocchio et ses sbires sont coupés du réel, ils ne peuvent le regarder en face, car ce réel est le miroir de leur incompétence et de leur faillite.
 
C’est d’ailleurs une constante dans l’histoire, tous les dirigeants face à une situation qu’ils ne contrôlent plus, que ce soit au niveau d’un village ou d’un empire, ont la même réaction : nier le réel.
 
En 1989, quand le mur de Berlin s’effondre, les dirigeants communistes croient à la pérennité de leur immonde système. Un livre paru au « Seuil » récemment «Stèles, la grande famine en Chine, 1958-1961» de Yang Jishang nous apprend qu’alors même que Mao condamne 36 millions de Chinois à mourir de faim, il faisait en même temps étudier ce qu’il fallait faire des surplus alimentaires…qui n’existaient évidemment pas !
 
Je me garderai bien de comparer Doyen…le pauvre, à un quelconque Mao mais les ressorts profonds de l’âme humaine, le cerveau reptilien ne sont-ils pas les mêmes que l’on soit censé diriger une commune ou le céleste empire.
 
J’en veux pour preuve le discours qu’il a prononcé le 13, lors de l’inauguration de la bourse de l’emploi où, subitement, à la veille des élections, il redécouvrait qu’il y avait des Jettois en recherche d’emploi. Il leur expliqua, hypocrisie consommée, que le Collège ne les laissait pas tomber…il est vrai
que cela ne coutait pas cher devant un auditoire de candidats CDH. Mais il se garda de leur dire qu’en 2007, il n’y avait pas un euro, oui vous avez bien lu, pas un euro pour la politique de l’emploi, que la dernière bourse de l’emploi que j’ai organisée en 2009 a réuni 1000 personnes, que celle de 2010 été un échec complet, qu’en 2011, il organisa un « Salon de l’emploi »…plus chic non ! Qu’il a saboté depuis février 2007 la Maison de l’Emploi qu’avec l’aide du ministre Cerexhe et d’Actiris je voulais installer sur Jette…Doyen l’inaugurera…devinez, Quinze jours avant les élections.
 
Cela c’est la vérité, cela c’est le réel.
 
Chacun le sait, le rêve se fracasse souvent sur l’impitoyable réel.
 
Mais soyons prudents car s’il est largement démontré que Doyen-Pinocchio a peu de qualités, il a encore moins de scrupules !
 
merry_hermanus@yahoo.com

Jette, la propreté des rues. Le journal communal : outil essentiel de propagande !

Suite à l’un de mes derniers Blogs concernant l’incroyable saleté des rue de Jette, de nombreux Jettois me font parvenir des photos de ce qu’ils constatent dans leur quartier.

Il suffit d’y jeter un coup d’œil  pour s’apercevoir de l’extraordinaire dégradation de la situation.

Or, ce ne sont bien sûr pas du tout les ouvriers et les agents communaux qui sont en cause, mais bien une invraisemblable désorganisation due au copinage et à la façon dont le Collège gère ce secteur pourtant essentiel pour la commune.

Pourtant, si on consulte le journal communal, à Jette, tout va bien, tout est beau et le Collège est le meilleur gestionnaire du monde !

Regardez ce que les Jettois font de ce journal communal.  Cette photo a été prise ce matin. Des paquets entiers trainent dans les rues.

C’est normal puisqu’il est devenu trop épais pour certaines boîtes aux lettres, dont l’ouverture est devenue trop étroite pour ce « bottin téléphonique » où les bonnes nouvelles et le faciès avenant des gens du Collège sont répertoriés à longueur de pages.

Voilà où va l’argent des Jettois !  Rien que pour l’impôt cadastral : +3,2 millions en trois ans.

Et voilà surtout pourquoi on a augmenté de façon incroyable les impôts et le prix des services communaux.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Dépôt d’ordures


Trottoirs endommagés


 

Quartier du Heymbosch : Les habitants n’en peuvent plus !!!

Depuis des années, les habitants du quartier du Heymbosch ont alerté Doyen-Pinocchio des énormes nuisances dont ils souffrent du fait du parking systématique des poids lourds.

Pendant cinq ans et demi, ils se sont heurtés soit au mutisme soit au mépris des membres du Collège Arlequin.

L’attitude méprisante de l’échevine de la Mobilité est encore présente dans tous les esprits.

Mais attention, à 178 jours des élections communalestout a changé !

Maintenant, on s’intéresse aux habitants du Heymbosch !

On leur répond !

On prend même des décisions !

Malheureusement, il n’y a aucun suivi, et avec la franchise d’un âne qui recule, on met tout sur le dos du Ministre bruxellois chargé de la Mobilité.

Mais les habitants, eux, sont réveillés vers 3 heures et demi du matin parce que les camionneurs font chauffer leur moteur avant de partir !

Mais ça, Doyen-Pinocchio s’en fiche totalement !

Les habitants sont d’autant plus choqués qu’ils constatent que des opérations purement électoralistes sont organisées dans leur quartier dans le seul but de tenter de faire croire que Doyen-Pinocchio s’est intéressé à ce qui se passait vraiment à Jette.

Pendant des années, les habitants du Quartier du Heymbosch ont nettoyé le terrain vague et tenté de l’entretenir, et ils ont vu apparaître une opération bidon « le Balai d’Or » dans le seul but de faire croire que le Collège Arlequin fait quelque chose.

Oui !  Ce Collège a, en effet, fait une chose : Il a autorisé une zone de stationnement pour poids lourds en pleine zone urbaine !!!

Jamais, du temps de Jean-Louis Thys, une telle chose aurait été possible !

Jamais, un tel mépris à l’égard des habitants !

Jamais, une telle ignorance de leurs réels problèmes !

Je leur dis à tous, et je sais qu’ils sont nombreux à en être convaincus, que Doyen-Pinocchio est une véritable catastrophe pour la commune de Jette.

Mais tous doivent savoir, et les habitants sont effectivement nombreux à dire qu’ils ne voteront plus pour Doyen-Pinocchio, que s’ils votent néanmoins pour la LB/CDH, ils voteront automatiquement pour garder Doyen-Pinocchio comme Bourgmestre dont on a pu, en dix ans de présence, constater les catastrophes humaines, sociales et environnementales qu’il a causées.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan


Panique à bord !

Tous les Jettois le savent, une des caractéristiques de ce Collège « Arlequin Pinocchio » a été d’être particulièrement insensible, mutique, et ignorant les demandes des Jettois.

Mais les élections sont toutes proches et, donc, les choses changent !

Pourtant, Doyen-Pinocchio  avait écrit aux assistants sociaux du CPAS pour leur dire qu’il ne voulait plus recevoir les gens en difficulté !

Miracolo ! Miracolo !

Nous sommes bientôt à Pâques, mais l’Esprit-Saint, la Grâce ont déjà touché les membres du Collège « Arlequin-Pinocchio ».

En effet, coup sur coup, alors que jusqu’ici la population était totalement ignorée, j’apprends qu’un échevin tiendra une permanence sociale au Miroir où il recevra la population…affamée d’aide.

Mais il y a mieux encore !  Dans la panique électorale qui touche Pinocchio-Doyen, des démarches sont faites pour que des commerçants ou des enfants de commerçants de la Place du Miroir… figurent sur la liste  Cdh !!!

Voilà donc un Collège échevinal qui, de façon scandaleuse, est tout prêt à sacrifier le quartier du Miroir en faveur du Tram 9 et aux mystérieux objectifs de la Ministre Cdnv Grouwels, mais, en même temps, propose à des commerçants du Miroir, qui ne résisteront pas aux travaux du Tram 9, de figurer sur sa liste électorale !!!

Encore mieux, on sait que le quartier des Jardins de Jette a été totalement abandonné par ce Collège : des promesses multiples, des réalisations nulles !  Un projet immobilier aberrant, une mobilité affolante qui va devenir réellement dramatique.  Une crèche réalisée avec un retard énorme et qui ne sera inaugurée… qu’à la veille des élections, et qui a été tellement mal gérée que les subsides ont été perdus.  Des infrastructures communes en dessous de tout (voir le petit pont). Un marché toujours promis, jamais installé ! Et, bientôt, un terrain de sports éclairé la nuit à la hauteur des fenêtres du premier étage de certains « heureux » habitants des Jardins de Jette.

Mais, Miracolo !  Miracolo !

Les habitants des Jardins de Jette ont reçu dans leur boîte aux lettres un avis annonçant que pas moins de trois échevins, et le Bourgmestre de cette Majorité « Arlequin-Pinocchio » viendront tenir des permanences sociales à la Brasserie qui s’est récemment ouverte, et qui fait des efforts désespérés pour animer ce quartier que d’aucuns appellent le « quartier fantôme ».

Cette manœuvre est tellement grossière qu’elle en est insultante à l’égard des habitants de ce quartier qui, je le répète, est abandonné depuis près de six ans !!!

Mais comment peuvent-ils croire qu’en présentant leur « bonne bouille » quelques mois avant les élections, les gens du quartier seront assez stupides que pour ne pas se rappeler leurs appels, leurs lettres, leurs pétitions restées vaines pendant des années ?

Croyez-vous qu’ils oublieront le mépris avec lequel certains échevins et échevines de cette majorité « Arlequin-Pinocchio » les ont traités lorsqu’ils évoquaient le problème du parking des camions, etc ?

Mais le pire, c’est évidemment l’image que cela donne de la politique locale, et, finalement, il s’agit malheureusement d’une forme de mépris de la démocratie.

Je suis persuadé que les Jettois ne seront pas dupes !

merry_hermanus@yahoo.com


Dépôts d’ordures… ou plantations communales !!!

Les arbres des rues Pire et DekeersmakerLes arbres des rues Pire et Dekeersmaker

Les habitants du quartier de la rue Pire et Dekeersmaeker ont vraiment le sentiment que la commune de Jette se moque d’eux !

Certains n’hésitent pas à considérer que les Autorités communales, à la veille des élections, sont complètement tombées dans le ridicule.

Les dernières plantations qui y ont été faites, sans doute dans la précipitation pour faire croire qu’on faisait quelque chose, sont tellement petites que les riverains les appellent des « bonzaïs » !

Il est évident que ces végétaux étaient à ce point réduits que les sites ont immédiatement été à l’abandon et couverts d’ordures, voir vidéo ci-dessous 

Comme par hasard, le 8 mars, tous les citoyens du Quartier ont reçu un toutes-boites demandant aux habitants de prendre bien soin des végétaux.

C’est évidemment se moquer du monde !!!

Mais évidemment, grâce au toutes-boites, un membre de la Majorité « Arlequin-Pinocchio » tente de faire connaître son nom… et c’est cela l’essentiel !

Les cadavres des malheureuses plantations n’ont été enlevés que très récemment et, maintenant, il n’y a plus que des fosses délaissées, dangereuses pour les piétons, et d’autres ont été purement repavées !

Il n’y a donc aucune logique si ce n’est purement électoraliste…

Cet électoralisme est évident lorsqu’on sait qu’une réunion d’habitants a été organisée le 30 janvier avec l’Autorité communale, mais que les invitations ont été particulièrement sélectives.

Il est vrai qu’à Jette, on fait attention au fait que lorsqu’on replante un arbre, il est  à une distance suffisante pour que les insectes puissent passer sans difficulté d’un arbre à l’autre, alors que dans la commune, 25 % d’habitants en âge de travailler est en recherche d’emploi !!!

Mais dans les quartiers des rues Pire et Dekeersmaeker, il est évident que les insectes, dans ce cas sans doute des mouches, pourront passer d’un tas de déchets à un autre tas de déchets.

merry_hermanus@yahoo.com

Tram 9: Coup de Théâtre : Grouwels avoue ! Doyen démasqué !

J’ai déjà souvent eu l’occasion de mettre en évidence la démarche reptilienne adoptée par Doyen dans ce dossier où, comme toujours, avec lui,  les approximations, les mensonges et l’hypocrisie se mêlent.

Beaucoup de Jettois se rappelleront l’extraordinaire réunion tenue à l’Hôpital Brugmann où Doyen se faisait tout petit et essayait de passer inaperçu.

Mais grâce à une question orale posée au Parlement bruxellois par Annemie Maes, (voir en annexe ici TRAM 9 et lire très attentivement), le scénario monté par Hervé Doyen pour tromper les Jettois apparaît au grand jour.

Je souhaite attirer votre attention sur le trouble manifeste de la Ministre Grouwels quand elle doit répondre aux questions sur le Tram 9.

Elle essaye d’abord de les éviter, (elle a d’ailleurs réussi  pendant longtemps puisque la question avait déjà été posée en octobre !) ; ensuite, elle dit qu’elle n’a pas été informée du fait que la question serait déposée par écrit !

Mais que dit-elle ?

Deux permis vont être déposés en même temps : le permis pour la ligne de tram et le permis pour le parking.

Donc, Hervé Doyen pourra raconter partout que la commune a octroyé le permis pour le tram, mais, en même temps, le permis pour le parking.

Mais la question se corse lorsque la Parlementaire reprend la parole et demande ce qu’il en est pour le financement du parking.

 Et là, coup de théâtre !

Non seulement, la Ministre laisse entendre que la STIB ne financera pas le parking, mais qu’on prévoit de travailler « avec des firmes privées »…, et que les discussions sont toujours en cours, mais qu’elle ne peut rien divulguer !!!

Ben voyons !

Et bien, moi, je peux annonver un certain nombre de choses parce que j’ai pris contact avec certaines des firmes susceptibles de financer le parking.

Aucune ne souhaite investir dans les travaux, mais nombreux sont ceux qui souhaitent bien sûr gérer le fameux parking.

Donc, voici le scénario :  « La commune va octroyer les deux permis (parking et tram), et Doyen pourra donc dire, comme il l’avait laissé entendre dans la presse, « pas un coup de pioche s’il n’y a pas de parking » !

Mais ma bonne Dame, on découvrira que personne ne financera ce parking, et donc, on ne fera que la ligne de tram !

Le scénario était bien ficelé sur base de mensonges et d’hypocrisie, comme toujours.

C’était sans compter sur le fait que la Ministre Grouwels qui, depuis octobre, tentait de ne pas répondre à ces questions, a bien été contrainte de le faire, et a bien été contrainte d’avouer que, pour le moment, il n’y a pas un euro pour financer le fameux parking et, qu’en tout cas, la STIB n’entend pas le faire.

 Amusant d’ailleurs de constater que c’est quasiment sous forme de regret que la Ministre reconnaît que les deux permis seront déposés en même temps.

En effet, elle ajoute « cette nécessité est apparue lors des discussions avec les différents partenaires ».

Ben voyons !  Il fallait bien tromper les Jettois !!!

Doyen était bien obligé de faire croire aux Jettois qu’ils obtiendraient le parking souterrain avec des entrées Avenue de Jette dont la Ministre Grouwels a la bonté de dire que ce parking est « réalisable… d’un point de vue technique ».  Evidemment, elle n’ajoute pas « d’un point de vue financier » !

Donc, chers Jettois, la Place du Miroir va mourir !

Les commerçants n’y résisteront pas.

Les bus seront supprimés.

Une fois de plus, les habitants des Jardins de Jette et du Quartier Mercure seront abandonnés !

Le scénario monté par Doyen pour dorer la pilule est maintenant connu de tous.

Ah oui, je veux rappeler, ce n’est pas anodin, que Doyen a fait perdre 2,5 millions d’euros des Fonds BELIRIS qui avaient été prévus pour réaménager la Place en surface et qui ont été attribués, du fait de carences de sa gestion, à une autre commun bruxelloise !

Doyen avait juré dans la presse que le nouveau Gouvernement bruxellois obtiendrait du Gouvernement fédéral que ce montant de 2,5 millions d’euros serait à nouveau octroyé à Jette.

Il n’en est évidemment rien !!!

 Le Tram 9 se construira donc sur base d’un énorme mensonge de Doyen et d’un trucage qui est maintenant apparent pour tous !

Enfin, je veux observer que la Parlementaire qui a ainsi fait éclater la vérité, Annemie Maes (GROEN), fait partie de la Majorité qui soutient Doyen.

C’est dire combien cette « Majorité Arlequin-Pinocchio » est cohérente !!!

Cela promet si, par malheur pour les Jettois, « Arlequin-Pinocchio » réunissait une Majorité en octobre 2012.

merry_hermanus@yahoo.com