Archives de Tag: tram

Tram 9, Jardins de Jette, les nouveaux aveux de Grouwels !

L’été est là mais il ne faut pas s’endormir et parfois il est très utile de trouver certaines informations.

Ainsi ce 13 Juillet, la ministre Grouwels répondant à une question parlementaire ( 120723_réponse arrêt bus tram Arbre Ballon ) fait deux aveux étonnants… Etonnants pour ceux qui jusqu’ici croyaient aux belles promesses.

En effet, d’une part, elle avoue que l’enquête publique aura lieu après les élections communales et d’autre part, elle annonce tout de go qu’il n’y aura pas d’arrêt du fameux tram au niveau des Jardins de Jette.
Une fois de plus, les habitants de ce quartier qui devait être l’un des plus beaux de Jette sont abandonnés !

Mais reprenons les aveux, cela fait des mois maintenant que j’annonce que Doyen – Pinocchio a bloqué toute la procédure des permis au niveau de l’administration régionale, n’oublions pas qu’il y a un ministre Cdh, pour éviter que l’on ne parle du Tram 9 pendant les élections communales.

L’aveu de la ministre Grouwels ne fait que confirmer cette scandaleuse attitude… Scandaleuse et d’ailleurs absurde car il n’est pas de jour où les Jettois parlent du Tram 9.

Aujourd’hui encore à l’occasion de festivités dans un établissmeent bien connu du Miroir, les patrons de celui-ci faisaient état de leur vive inquiétude quant à l’avenir de leur quartier à cause du Tram 9 et de la durée des travaux.

Comme toujours, Doyen – Pinocchio se cache derrière les autres… Cette fois-ci derrière la ministre Grouwels, il est vrai qu’elle a bon dos mais il ne parviendra pas à faire croire aux Jettois que le Tram 9 est oublié car il suffit de parcourir les réseaux sociaux pour constater combien cette problématique inquiète les Jettois.

Le 2ème aveu est encore plus lourd pour les habitants des Jardins de Jette ! Une délégation de ceux-ci avait été reçue en novembre 2009 par la Commission de l’Urbanisme de la commune et l’échevin Leroy, vous savez celui qui s’offre un caprice à 150.000€ mais qui, par contre, voulait fermer une école, avait promis aux habitants des Jardins de Jette qu’une nouvelle sortie et donc une nouvelle voirie serait créée dans le haut du site, cela pour dégorger le quartier suite aux nouvelles constructions.
Il n’en fut évidemment rien !!!

Mais en plus, maintenant ils appprennent qu’il n’y aura pas d’arrêt du Tram 9 au niveau de leur quartier, il est difficile, si pas impossible, de mieux exprimer le mépris de Doyen – Pinocchio, Leroy et Consorts pour les habitants de ce quartier qui se sentent totalement abandonnés.

Merry Hermanus

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

TRAM 9 : Les Commerçants se rebiffent !

 Article Père UbuJette, Le Marché Historique Menacé ! (article PERE UBU)

Je vous invite à lire attentivement l’article paru ce jour dans « Père Ubu ».

Il s’agit d’un excellent résumé de ce qui va arriver au marché et aux commerçants de la Place du Miroir si ce projet démentiel et pharaonique se réalise.

A signaler, et c’est sans doute très important, que les commerçants qui, par nature, se doivent d’être réservés, estimant que leur survie est en jeu,
commencent à se manifester ouvertement.
On s’en aperçoit à la lecture de l’article.

On y apprend également qu’Hervé Doyen, l’ « élu de justesse » cumule un certain nombre de mandats.

Pas moins de cinq !

Pas mal pour quelqu’un qui n’a jamais réussi à se faire élire directement au Parlement bruxellois, et qui n’a obtenu cette fonction que grâce à Joëlle Milquet, ce qui n’a évidemment pas empêché Hervé Doyen, l’ « élu de justesse », le Pinocchio jettois de service, de trahir Joëlle Milquet, et de lui mettre une multitude de peaux de banane sous les pieds.

En attendant, le « brave Bourgmestre » a prévu que les travaux devraient commencer en 2013.

2013…, 2013…, mais oui, élémentaire mon cher Watson, 2013, c’est après les élections communales, et, donc, après cela, les commerçants jettois peuvent disparaître.
Hervé Doyen s’en fiche comme de sa première chemise !

Ce qui compte, c’est sa réélection …

merry_hermanus@yahoo.com


Grouwels au charbon… Doyen au balcon. Le Tram 9,catastrophe annoncée !

La Ministre de la Mobilité, Mme Grouwels, aurait loué deux emplacements sur le marché du Miroir pour expliquer aux Jettois, les 20 et 27 novembre prochains, la nécessité et les bienfaits du passage du Tram 9 par l’Avenue de Jette.

Cela fait des années que je lutte, avec la majorité des Jettois, contre ce qui sera sans le moindre doute la mort du seul lieu de convivialité à Jette.

Hervé Doyen avait organisé la lamentable réunion de l’Hôpital Brugmann où plus de 300 Jettois sont venus lui dire leur opposition à ce qui sera la disparition de l’âme de notre commune.

Chaque fois qu’à Jette, les citoyens ont pu s’exprimer, ils se sont opposés à cette aberration du Tram 9.

Mme Michèle Carthé, Bourgmestre de Ganshoren, a toujours appuyé notre point de vue qui reste de faire passer ce Tram, dont l’utilité est loin d’être prouvée, par l’Avenue Poplimont.

Dans cette affaire, comme dans beaucoup d’autres, Hervé Doyen a utilisé sa démarche reptilienne caractérisée par une sinuosité faite d’hypocrisie et de mauvaise foi.

Face à l’opposition de l’immense majorité des Jettois, sa dernière réaction publique est remarquable : « Pas un coup de pioche ne sera donné avant d’avoir le parking sur la Place du Miroir avec ses accès Avenue de Jette ».

C’est évidemment du vent !!!

Quand  la commune a dû réagir auprès de la Tutelle, j’ai dû faire revoir le texte qui avait été approuvé par le Collège où on avait « opportunément » oublié d’y mentionner que les accès du parking devaient se situer Avenue de Jette.

C’est tout dire !!!

Pire encore, les atermoiements et les volte-face d’Hervé Doyen ont fait perdre à Jette les 2,5 millions d’euros que BELIRIS  avait prévus pour la rénovation du Miroir en surface.

Le Gouvernement fédéral les a offerts à une autre commune, et, contrairement à ce qu’a écrit Hervé Doyen, pour les récupérer, si on les récupère un jour, il faudra une nouvelle décision du Gouvernement fédéral.

L’exemple de l’Avenue du Port prouve que des citoyens peuvent faire reculer la Ministre Grouwels.

Il faut donc se mobiliser et aller lui dire, les 20 et 27 novembre, ce qu’on pense de ce projet, et il faudra introduire les recours contre les permis qu’Hervé Doyen et sa Majorité en forme de puzzle ne manqueront pas de délivrer.

Remarquons au passage que pour les Ecolos de Jette, les pavés et les arbres de l’Avenue du Port sont plus importants que le cœur de la commune de Jette.

Enfin, il est clair pour tous que la présence de la Ministre Grouwels sur le marché de Jette, où elle va essayer de convaincre les Jettois de se faire hara-kiri, démontre l’impuissance et l’incapacité d’Hervé Doyen à se faire entendre des Jettois.

Une fois de plus, il se cache derrière les autres.

Madame Grouwels a-t-elle l’épaisseur nécessaire pour occulter totalement la pâleur de l’ombre d’Hervé Doyen ?

Qu’il se rassure, les Jettois lui diront, très clairement, ce qu’ils en pensent lors des prochaines élections communales.

merry_hermanus@yahoo.com


De l’intérêt de voyager en tram à la veille des périodes électorales !!!

L’un de mes amis, usager journalier des transports en commun,  a eu la surprise, la semaine passée, de croiser Hervé Doyen himself dans le tram faisant la liaison Jette/Simonis.

Le Bourgmestre de Jette, Député, Président de la Commission, voulait sans aucun doute accroître quelque peu sa notoriété et montrer aux Jettois, utilisateurs des transports en commun, que,  ben comme tout le monde, lui aussi prenait le Tram.

Quel brave homme !  Il est comme nous pas vrai ?

Et bien non, pas tout à fait !!!

Pour une fois, il a oublié sa voiture et son chauffeur, au demeurant fort sympathique. Ah, j’oubliais ! A Jette, on ne dit pas la « voiture du Bourgmestre », cela n’est pas politiquement correct.  Il faut, j’insiste, il faut dire « la voiture du Collège » !  Bien que sur deux Législatures, jamais un membre non CDH du Collège n’ait pu déposer son auguste postérieur dans l’illustre véhicule.

Donc, en période électorale, finis la voiture et le chauffeur !  Vive le tram ! Je suis comme tout le monde ma bonne Dame !

Ah oui !  Il y a aussi la superbe Deux Chevaux d’Hervé Doyen. Très chouette sa Deux Chevaux.  Cela fait « Bobo branché ».  Vous pouvez d’ailleurs apercevoir ce  véhicule, très souvent, sur le parking du Collège, ce qui, sans doute, Dieu sait pourquoi, revient moins cher qu’un garage ?

On a pu voir Hervé Doyen complaisamment photographié à côté de son terrible et si photogénique engin.

Mais retournons dans le Tram et à l’insolite présence du Bourgmestre Doyen.

Le fier Jettois qui l’y a aperçu me dit que cela lui faisait songer aux délicieuses B.D. pour petites filles :

« Martine à l’Ecole » ;

« Martine à la Plage » ;

« Martine à la Ferme ».

Nous aurons donc à Jette :

« Hervé Doyen en voiture avec chauffeur » ;

« Hervé Doyen en Deux Chevaux » ;

« Hervé Doyen rasant les murs de Jette lorsqu’il est seul » ;

« Hervé Doyen en Tram… avant les élections » !!!

Il me fait penser à autre chose, Hervé Doyen dans le Tram.

Il me fait penser à l’un de ces dessins humoristiques qui me fait le plus rire  signé Chaval.  On y voit un personnage habillé dans le costume traditionnel breton, le visage fermé, seul au milieu de la Place de la Concorde, vide.  La légende du dessin est la suivante « Personnage folklorique attendant son groupe » !!!

Je vois donc Hervé Doyen dans le Tram où personne ne le reconnaît avec, comme légende « Hervé Doyen, Bourgmestre de Jette, attendant ses électeurs » !!!

merry_hermanus@yahoo.com

L’Insécurité à Jette : Les commerçants n’en peuvent plus ! Il y a de quoi s’inquitéter…Hervé Doyen veille sur vous !

Face à l’avalanche de plaintes des commerçants du Quartier du Miroir s’étant fait braquer ou cambrioler, Hervé Doyen a organisé, le 5 avril dernier, une rencontre avec un Commissaire de Police et  des membres du Collège, et il a invité les commerçants de plus en plus inquiets.

Selon lui, il n’y a aucune raison de s’inquiéter !   Tout va bien à Jette !

C’est, comme le soutient le Journal communal, le pays des Bisounours et Disneyworld.

Mais de quoi se plaint-on ?

Le Commissaire de Police estime que les statistiques sont satisfaisantes.

Pourquoi se plaindre ?  Il y a deux policiers qui, de façon permanente, patrouillent !!! Réaction immédiate des commerçants : C’est vrai, mais ils passent en voiture et ne voient rient !

Hervé Doyen a insisté lourdement sur le fait qu’il soutenait les commerçants. Mais, problème : Les commerçants n’en ont rien à faire, ce qu’ils veulent, c’est une sécurisation des lieux.

Pire, Hervé Doyen a refusé l’installation de dos d’ânes !

Pire encore, Il a rappelé que l’installation du Tram 9 restait une possibilité ! Les commerçants en ont été atterrés car ils ont bien sûr compris depuis longtemps que ce serait, pour eux, la fin des haricots !

Ceux d’entre eux qui se trouvaient le plus près d’Hervé Doyen ont été choqués de l’entendre chuchoter à l’oreille de ceux qui l’entouraient des phrases dans le genre « ça, tu ne réponds pas à cette question » !!!

Choqués également de constater que, lorsqu’une question précise était posée, elle était déviée et disparaissait dans les oubliettes de l’opacité de la gestion d’Hervé Doyen et de son Collège.

Bien sûr, le problème des caméras a été soulevé. Hervé Doyen n’aurait pas nié qu’un certain nombre de caméras doit encore être installé, mais qu’il y aurait un problème de programmes et qu’elles ne pourraient donc pas être installées à cause de cela. Résultat, des caméras ont été achetées depuis plusieurs années, mais ne sont  toujours pas installées !

Certains des commerçants, et non des moindres, ont signalé que, dès 18 heures, ils n’osaient plus rester seuls pour fermer leur boutique.

D’autres ont fait la constatation qu’ils ne voyaient jamais Hervé Doyen Place du Miroir, et, quand on le voit, et qu’il est seul, il rase les murs, regardant les gens d’un regard oblique.

Il faut dire que l’insécurité à Jette existe également dans d’autres quartiers. Ainsi, la librairie, qui fait le coin entre la Chaussée de Jette et le Square Amnesty International, a, en deux ans, subi plusieurs braquages. La libraire a été jetée par terre et s’est vue pointer une arme sur la tempe et, une autre fois, s’est vue mettre un couteau sous la gorge !!!

Mais rassurez-vous, Hervé Doyen a trouvé LA solution : la commune va distribuer des étiquettes que les commerçants pourront coller sur leurs vitrines signalant que leur Etablissement est surveillé !!!

Cela, c’est sûr, ça va être efficace ! Tout le monde est rassuré ! Les braqueurs vont s’enfuir, terrorisés par ce bout de papier !

En privé, Hervé Doyen ne manque jamais de dire que tout ce qui se passe à Jette, c’est la faute de Molenbeek et c’est la faute de Philippe Moureaux qui utilise, au profit de sa commune, le maximum des Forces de Police !

Si vous dites ça à un cheval de bois, vous aurez droit à une ruade !!!

En conclusion, les commerçants sont sortis de cette réunion dépités, déçus et, une fois de plus, totalement incompris.

 

merry_hermanus@yahoo.com