Archives de Tag: VLD

EXCLUSIF : Disparition du VLD à Jette !

Depuis des décennies, à chaque élection communale, les Libéraux flamands, sous leurs diverses appellations, étaient présents. Ils ont même exercé différents mandats exécutifs dont le dernier fut Président du CPAS.

En 2000, ils étaient présents sur la liste MR/VLD.

Cette fois, en 2012 donc, ils ont complètement disparu !

Il est vrai que l’analyse  de leurs scores électoraux depuis 1974 permet de constater une constante diminution, pour en arriver, maintenant, … à leur totale disparition.

Bien entendu, on nous annonce qu’il y aura quelques VLD sur la liste MR, mais leur appartenance n’apparaît pas comme telle sur la liste.

Il y aura bien sûr l’éphémère député bruxellois qui ne le fut que grâce à la suppléance, (une habitude à Jette …),  du Ministre Vanhengel, et dont chacun s’accorde, à Jette, à dire qu’il est totalement inexistant.

Il y aurait également Sven Gatz dont on sait qu’il a fait le choix du secteur privé.

Faut-il pleurer cette disparition ?

N’est-ce pas une évolution due à la constante érosion de la population néerlandophone à Bruxelles, et en particulier à Jette ?

Si quelqu’un aperçoit le sigle VLD, qu’il en avertisse tout de suite les Autorités compétentes. Celles-ci seront contentes dans la mesure où nous savons que les Instances fédérales du VLD ont fait part, à Jette, de leur très vif mécontentement  quant à la disparition totale d’une de leurs sections.

R.I.P.

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan 

Maingain versus MR : Le dit…et Le non-dit ! Et le PS dans tout ça ?

La façon dont Maingain dénonce la dérive droitière du MR fait plaisir à voir !

Elle fait penser à quelqu’un qui, pendant longtemps, a dû avaler des couleuvres, a tout subi, tout supporté, et qui, subitement, se débonde et lâche tout !

Un homme politique bruxellois, bien connu pour la verdeur de son langage, dirait que Maingain « est passé de la constipation à la diarrhée » !

Mais qu’en est-il sur le fond ?

Il est clair qu’après le discours du 1er Mai sur les « assistés », Ch. Michel a fait le choix du basculement à droite.

Les « éléments » de langage, pour reprendre la formule, sont dans le droit fil des derniers discours désespérés de Sarkozy qui n’étaient qu’un décalque de Marine Le Pen.

Ceux qui, au MR, ne sont pas sur cette ligne, sont mal à l’aise et dissimulent avec difficulté leur opposition.

Ch. Michel a manifestement opté pour une stratégie d’opposition frontale avec le PS dans le but de bipolariser le débat politique et, ainsi, d’étouffer le Cdh et Ecolo en les contraignant à se situer soit à gauche soit à droite.

Or, pour Ecolo et le Cdh, sortir de leur ambiguïté, c’est évidemment disparaître.

Dans les déclarations de Maingain, il y a aussi le reflet de ce qu’il a entendu dire par ses amis et alliés pendant des années.

Dans un parti, il y a, d’une part, les déclarations publiques, et d’autre part, ce qui se dit dans les couloirs. Or, ce sont les affirmations et les déclarations faites « en interne » et non rendues publiques qui sont le plus importantes parce qu’elles constituent la vraie colonne vertébrale idéologique d’un Parti.

On ne peut donc qu’être extrêmement inquiets d’entendre Ch. Michel qui dit tout haut, ce que, sans doute beaucoup ont pensé tout bas pendant longtemps.

On est à des années-lumière du Libéralisme social vanté par Louis Michel.

La « Lepénisation » du discours libéral est, à n’en pas douter, un choix stratégique global.

Deux sondages, où la très légère croissance du MR reste inscrite dans la marge d’erreur, semblent conforter la position de Ch. Michel.

Mais attention, celui-ci est très contesté à l’intérieur de son Parti, tant au niveau de l’organisation qu’au niveau des prises de position idéologiques.

Ceux qui regrettent Reynders le disent à voix de plus en plus haute !

Et le PS là-dedans ma bonne dame ?

Le PS ferait bien de réfléchir aux perspectives qu’offrent les discours contrastés de Maingain et de Ch. Michel.

Comment les électeurs, conscients politiquement, eh oui ! Il y en a encore, peuvent-ils comprendre la volonté de la Vice-Première Ministre socialiste de faire un accord électoral avec ce même MR qui affirme publiquement sa « Lepénisation », tout en rejetant le FDF qui prend ses marques plus à gauche ?

Bien sûr, au niveau communal, toutes, ou presque, les combinazione sont possibles.

Mais quand  même !

Quelle image !!!

Quelle confusion …, surtout, quelle confusion !!!

Comment ne pas comprendre que les résultats électoraux communaux auront un impact en Flandre, mais aussi à Bruxelles et en Wallonie ?

Devons-nous attendre que Ch. Michel et le VLD choisissent, en toute quiétude, le moment où ils frapperont et plongeront l’épée plutôt que de poser des banderies comme ils le font actuellement ?

Le PS doit-il attendre l’estocadeou se positionner clairement à gauche en mobilisant la population sur la défense des acquis sociaux que Ch. Michel veut, avec le grand patronat, voir disparaître ?

Le PS belge va-t-il rater le virage, la renaissance de la gauche européenne parce qu’il est englué dans un Gouvernement où seule la droite (et peut-être, demain, l’extrême droite) pose de plus en plus ouvertement ses scandaleuses exigences de régression sociale ?

Jusqu’où ira le PS ?

Pendant combien de temps restera-t-il silencieux ?

A n’en pas douter, ce silence sépulcral sera aussi celui des urnes…, et on ne l’aura pas volé !

merry_hermanus@yahoo.com

Suivez le PS de Jette sur Facebook et cliquez J’Aime pour devenir fan

Un grand écart qui risque d’être fatal !!!

 

On sait que la Majorité de Jette est un véritable manteau d’Arlequin.

 

On y retrouve un CDH, 2 MR, 2 Ecolos, 1 Groen, 1 FDF et 2 VLD ;

 

La présence de ces 2 VLD coûte cher à la commune de Jette puisque non seulement, on a permis à une Maison des Jeunes flamands de s’installer au sein même du complexe du CPAS de Jette, mais, en plus, et c’est tout récent, la commune satisfait une revendication extrêmement ancienne concernant le très flamand Rittersclub.

 

Mais il y a mieux !

 

La semaine passée, le Collège a décidé de céder un terrain communal pour y bâtir une Maison des Jeunes néerlandophones mais, attention c’est ici que vous pouvez rire, il est indiqué que : « des espaces seront réservés, dans cette Maison des Jeunes néerlandophones, pour des Francophones » !!!

 

Extraordinaire non ?

 

Alors qu’à Jette, plus de 90 % de la population est francophone !!!

 

Le Collège d’Hervé Doyen est couché devant les 2 élus VLD qui, à eux deux, sur 48.000 habitants, doivent représenter au plus 5 à 600 voix, et qui se voient donc accorder une Maison des Jeunes.

 

Mais tenez-vous bien, des espaces seront réservés à des Francophones… !!!

 

La bonne blague !

 

Peut-être même que les jeunes francophones bénéficieront-ils aussi de cacahuètes qu’on leur jettera aimablement ???

 

Il n’est pas inutile de rappeler que, dans notre programme, le PS de Jette demandait la mise en place d’une Maison des Jeunes, mais Hervé Doyen a refusé, précisant que « Une Maison des Jeunes, ça attirait… les Jeunes » !!!

 

Enorme non ?

 

Mais il y a encore mieux quant au chaos qui règne dans cette Administration, dans ce Collège et cette soi-disant Majorité.

 

En mal de notoriété, le Collège organise un rassemblement, le dimanche 9 octobre prochain, pour s’opposer à l’élargissement du Ring.

 

Que ne ferait-on pas pour avoir sa photo dans le journal, pour passer à la télé, ou pour pouvoir faire une page de propagande dans le très coûteux Journal communal.

 

Mais le plus comique n’est pas là.

 

Le plus comique, en effet, c’est que dans la même Majorité, siège avec Hervé Doyen, le conseiller communal, député flamand Sven Gatz qui, lui, … est le fer de lance de l’élargissement du Ring !!!

 

Je dois dire que je suis admiratif de la façon dont Hervé Doyen gère son grand écart, arc-bouté sur deux béquilles : le mensonge et l’hypocrisie !

 

Les Jettois ne seront pas dupes !

 

Merry Hermanus :
merry_hermanus@yahoo.com


Une créature VLD à la tête du CPAS de Jette

Le Secrétaire du CPAS de Jette, prenant sa pension, il fallait organiser des examens pour le remplacer.   Différents candidats se sont présentés et, cette semaine, le nouveau secrétaire (ou plutôt la nouvelle) a été désignée. Oh Miracle ! il s’agit d’un membre du Cabinet du Ministre Vld des Finances régionales qui y exerce toujours ses compétences à raison d’un cinquième temps. Croyez-vous que ce soit le plus pur des hasards ???

En effet, la seule candidate ayant réussi l’ensemble des épreuves n’a pas été retenue !  Or, c’est une spécialiste de terrain. Elle connaît le CPAS de Jette pour y avoir travaillé, et a une grande expérience en la matière, et last but not least, elle avait réussi l’ensemble des épreuves de façon fort honorable.     Mais la candidate poussée par le Vld n’a pas eu à présenter ces épreuves sur base d’une Réglementation contestée et contestable !  Il y aura des suites.

Sa qualité principale est sans doute d’avoir été secrétaire du CPAS dans les sympathiques communes de Linkebeek et Rhode-Saint-Genèse.  Nul doute qu’elle en connaît un bout sur la Réglementation linguistique et les positions flamandes en la matière.  Les Jettois et les Bruxellois apprécieront !    Cela démontre une fois de plus l’énorme poids pris dans cette Majorité LB/ Cdh, MR, Vld, Groen, Ecolo par les deux seuls élus Vld dont le vote ne représente pas 1 % de l’électorat jettois.

La réalité, c’est, comme nous l’écrivions à plusieurs reprises, qu’Hervé Doyen est pieds et poings liés dans les mains du Vld, et est contraint de danser comme les deux élus Vld sifflent.  C’est d’autant plus catastrophique qu’on sait que le Vld a fait sauter le Gouvernement fédéral et a fait courir à notre pays le risque majeur d’un éclatement. Etonnant lorsqu’on sait qu’Hervé Doyen, qui est candidat, se présente sur une liste dont le slogan est « l’Union fait la Force » !!!   Décidément, le « Tout sauf les socialistes » coûte cher aux Jettois !!! Affaire à suivre !

Merry HERMANUS : https://hermanusinfo.wordpress.com
Share

Hervé Doyen, prisonnier des “dynamiteurs” du VLD

Dès la constitution, le 23 décembre dernier, de cette stupéfiante nouvelle Majorité jettoise composée de La Liste du Bourgmestre (CDH),du FDF,  d’Ecolo, de Groen, de 2 MR, du CDNV et de 2 VLD, j’avais pointé du doigt le fait que cette Majorité qui comprend vingt membres, comporte en son sein quatre Parlementaires flamands, dont un, M. Sven Gatz, siège au Parlement flamand.

Cela veut dire que sans ces quatre Parlementaires flamands, Hervé Doyen n’a pas de Majorité puisqu’il tombe à seize sièges !

On a déjà pu observer un certain nombre de décisions qui visent à donner pleine satisfaction au VLD.

La Belgique vit aujourd’hui une crise, sans doute la pire de son histoire, puisque c’est son avenir même qui est en jeu. Or, cette crise est déclenchée, pour des raisons purement politiciennes, par le VLD.

Qui plus est, l’un des membres de la Majorité d’Hervé Doyen, M. Sven Gatz, a pris des positions étonnantes visant notamment à exiger que les parents qui placent leur enfant dans des écoles néerlandophones passent un examen de Flamand !!!

Voilà le genre d’alliés avec lesquels Hervé Doyen est censé diriger la commune de Jette.

Qu’en pense la seule élue FDF ?

Qu’en pense Mme Decock, élue sous l’étiquette « Femme démocratique francophone » ?

La vérité est très claire, Hervé Doyen est aujourd’hui pieds et poings liés dans les mains des Parlementaires flamands constituant sa Majorité et, en particulier, dans les mains des 2 VLD.

Ce sont eux qui, aujourd’hui, font la loi à Jette, et Hervé Doyen n’est plus en état de leur refuser quoi que ce soit.

Quand on voit ce dont le VLD a été capable, à savoir faire tomber le Gouvernement fédéral, à deux mois de la Présidence belge de l’Union Européenne, en pleine crise économique, et alors même que les pays européens sont attaqués de plein fouet par la spéculation bancaire, on se rend compte de la catastrophe que représente, pour Jette, cette nouvelle Majorité.

La commune de Jette, comme la Belgique, doit s’attaquer de front aux vrais problèmes, à savoir les problèmes socio-économiques, et l’emploi.

Il n’est pas anodin de constater qu’entre 2009 et 2010, le chômage a augmenté, à Jette, plus vite que dans l’ensemble de la Région bruxelloise. (+9,6%)

Cela, ce sont les vrais problèmes.

Mais les encombrants alliés d’Hervé Doyen ont manifestement d’autres objectifs.

Share

Le Point de Rupture!

Merry Hermanus

Merry Hermanus

Le CDH a éjecté le PS avec qui il collaborait depuis 33 ans pour trouver des alliés plus dociles  qui ont accepté l’augmentation des taxes à Jette pour plus de 1.450.000 €. La nouvelle majorité ainsi constituée est composée d’élus de la liste du bourgmestre, de 2 MR, d’une élue FDF, de 2 élus Ecolos, d’une élue GROEN et de 2 élus VLD. Cette nouvelle majorité de 20 membres comprend pas moins de 4 élus parlementaires flamands. Qui se retrouverait dans un tel puzzle ?

Résultat, Doyen n’a plus de majorité sans les 4 parlementaires flamands et est donc pieds et poings liés dans les mains du VLD à qui il ne pourra rien refuser. C’est une situation jusqu’ici inconnue à Jette qui doit conduire JL THYS à se retourner dans sa tombe.

Il s’agit bien d’une rupture qui aura des conséquences catastrophiques pour notre commune dont la paupérisation va encore s’accélérer.

Share